S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Seike Yukiko
Scénariste : Makoto Shinkai
Éditeur : Pika Édition
Collection : Seinen
Genre : Romance, Tranche-de-vie
Public : + 14 ans
Contenu : 240 pages
Sortie : 4 mars 2020
Prix : 8,20€
Statut de la série : Terminées en 2 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

Takaki a grandi et est devenu un employé qui ne se réalise pas dans son travail. Il vit une relation avec Lisa, une jeune femme qu’il a rencontré avec son travail. Mais sans le vouloir vraiment, Takaki blesse la jeune femme par son manque d’implication dans leur couple. Pense-t-il encore à celle qu’il a aimé alors qu’il avait 13 ans?

Notre avis

Dans ce tome, on retrouve un Takaki adulte, avec un emploi, dans lequel il ne se réalise pas, et une relation amoureuse avec une jeune femme du nom de Lisa Mizuno. Cette dernière ne semble pas heureuse de leur situation. Takaki semble toujours voir au loin et il s’implique peu dans leur relation. L’arrivée des parents de la jeune femme et le refus de Takaki de les rencontrer vont pousser Lisa à rompre avec ce dernier. Elle tente quand même de comprendre Takaki, elle va vraiment faire au mieux pour qu’il se libère, et il va lui raconter son amour de jeunesse, celui qu’il ne peut oublier. Takaki n’a pas oublié Akari et, d’une certaine façon, vit dans le passé. Cette situation a déjà blessé plusieurs jeunes femmes dans la vie de Takaki, mais lui ne semble pas s’en rendre compte. Takaki va devoir faire le deuil de cet amour, si il veut avancer dans la vie. On voit peu Akari. On la suit en filigrane : elle va se marier, mais on ne voit pas son futur mari. Une fois, Takaki la croisera… mais un train passera entre eux… et puis…

On suit aussi Kanae, la jeune lycéenne amoureuse de Takaki, qui pratiquait le surf. Cette dernière est infirmière et est toujours célibataire. Et elle aussi est bloquée dans sa vie amoureuse à cause des sentiments qu’elle porte toujours envers Takaki. Comme le jeune homme, elle doit faire le deuil d’une relation qui ne la mènera nulle part. Afin de se guérir de cet amour malheureux, la jeune femme va se rendre à Tokyo, afin de retrouver celui qui fait battre son cœur. Ce voyage sera déterminant pour son avenir.

Dans ce tome, on découvre des cœurs brisés, des cœurs qui ont mal et qui souffrent tellement que la guérison est lente, très lente même. Ces jeunes gens amoureux, mais dont l’amour est sans retour, doivent faire le deuil de ces relations à sens unique, afin de pouvoir enfin avancer et vivre leur propre vie. Ici aussi, on a une explosion de sentiments, mais ce tome dégage une certaine tristesse. On ressent la douleur des personnages. On la vit. Mais au bout du tunnel, il y a quand de l’espoir : on peut retomber amoureux, malgré la souffrance!

Les sentiments des personnages sont très bien rendus au niveau du dessin, excepté Takaki, qui peut nous sembler figé, mais cela est certainement dû au fait que ce dernier n’est pas vraiment présent : il regarde toujours en direction d’Akari. Le trait est fin et aéré, régulier et simple. Les personnages ont vieilli, mais pas trop, on les reconnaît facilement. Sur la jaquette, on a Takaki, qui regarde au loin, sous les pétales de cerisiers.

Notre critique du tome 2 de 5 cm per Second

En résumé, une conclusion assez rapide mais dense, où l'on vit intensément les sentiments de ces personnages dont la vie amoureuse a été malmenée. Des personnages auxquels on s'attache vite, qui nous paraissent réels et auxquels on s'identifie bien. Plongez dans cette courte série pleines de sentiments!

Scénario95%
Dessin85%
Édition90%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Un scénario original
  • Un dessin agréable
  • Une explosion de sentiments
On a moins aimé
  • Takaki mérite d'être secoué!
95%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.