S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Titre : Seven Shakespeares
Type : Manga
Catégorie : Seinen
Editeur : Kazé
Genres : Historique, Tranche de vie
Prix éditeur : 9.99€
Mangaka : Harold SAKUISHI

Le nouveau titre de Harold Sakuishi, à qui nous devons l’excellentissime « Beck » est enfin arrivé chez nous, via les éditions Kazé! Je rappelle que l’édition nippone en est à son 6e tome relié.

« 7 Shakespeares »… déjà le titre laissait rêveur, interrogateur. On sait que les Japonais ont une grande fascination pour l’Angleterre victorienne mais celle d’Elizabeth 1ere et de cette légende qu’est William Shakespeare… Comme toute fan de « Beck », je ne me suis pas faite priée pour lire ce premier tome et voici qu’il s’est révélé surprenant et grisant!

Le parti de cette nouvelle histoire est bien mis en évidence dans un prologue présentant le succès du maître de théâtre mais aussi ses détracteurs. On est donc aisément immergé dans une époque et des circonstances propres au monde du spectacle d’alors. On comprend aussi très vite que Sakuishi sensei entend mettre à l’épreuve sa propre vision de cet artiste mondialement connu aujourd’hui. Le fil conducteur de ce manga sera donc « que savez-vous réellement du génie que l’on nomme Shakespeare ? » car beaucoup de rumeurs d’imposture courraient déjà de son vivant alors depuis… Je vous laisse imaginer dans quelles pistes tortueuses Sakuishi va nous entraîner.

Dès la prologue passé, il nous présente une jeune fille qui sera sans nul doute un personnage clé, Li, une chinoise émigrée avec sa famille, malaimée car porteuse d’un don qui a fait son malheur et a attisé la haine des simples… Je vous laisse découvrir le lien qui va unir Li et William Shakespeare dans le second tome!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.