S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Akira Amano, Critique Japanime, Japanime, Motohiro Katsuyuki, Production IG, Psycho Pass, Videotest, Découverte,

Titre : Psycho-Pass
Année de production : 2012
Studio : Production I.G
Genre : Action/Thriller
Auteurs : Motohiro Katsuyuki, Gen Urobuchi et Akira Amano
Durée : 24 épisodes

Psycho-Pass est une série d’animation en 24 épisodes qui fût diffusée d’octobre 2012 à mars 2013 sur la chaine Fuji TV.

Elle fût réalisée par Naoyoshi Shiotani et par le célèbre studio Production I.G. A cette fine équipe vient s’ajouter Akira Amano, auteur de Reborn !, qui s’était chargé du character design, sans oublier Gen Urobuchi, scénariste de Madoka Magika et de Fate/Zero, qui a rédigé le scénario, ainsi que Kanno Yugo qui avait occupé le rôle de compositrice.

En parallèle à cet anime, un manga vu le jour en novembre 2012 dans le Jump Square. Baptisé Inspector Akane Tsunemori, il s’agit d’une adaptation de la série éponyme, mais étonnement, c’est Hikaru Miyoshi qui s’occupe du dessin, dont les traits restent fidèles au style particulier d’Akira Amano.

Psycho-Pass se déroule au début du XXIIe siècle, à une époque où il est possible de mesurer en un instant l’état mental d’une personne, sa personnalité et le taux de probabilité qu’elle commette un crime : il s’agit du coefficient de criminalité. Cela est possible grâce à un dispositif appelé Psycho-Pass, qui est installé dans le corps de chaque citoyen. Ainsi, les personnes dont le taux de dangerosité dépasse un certain seuil sont neutralisées et placées dans un établissement spécialisé.

Quant aux criminels, si le Psycho-Pass indique un taux excessivement élevé, ils doivent être abattus. Ce châtiment divin est appliqué par une équipe spéciale composée de criminels potentiels : les exécuteurs, qui sont supervisés par un ou plusieurs inspecteurs. Ils n’utilisent pas d’armes conventionnelles, mais des Dominators. C’est une arme spéciale polymorphe, ayant la capacité de scanner le taux de criminalité d’un individu, et en fonction de cela, de l’exécuter ou de l’immobiliser.

Dans Psycho-Pass nous suivons les aventures de l’unité 1 de la Division des Enquêtes Criminelles du Bureau de la Sécurité Publique au Japon, qui est composée de deux inspecteurs : Akane Tsunemori et Nobuchika Ginoza, de quatre exécuteurs et d’une spécialiste en informatique. Ils ont pour mission d’arrêter un individu terriblement dangereux : Shogo Makishima !

Concrètement, et en évitant de trop en dire pour ne pas vous spoiler, Psycho-Pass fait partie de ces rares mangas qui reposent sur un thème mature qui ne vacille dans aucun excès. Pas de fan-service, de gros plans sur des petites culottes, ni de litres d’hémoglobines versés gratuitement, simplement parce que ça fait vendre. Non. Psycho-Pass met en évidence une société devenue malade à cause de l’instauration du système Sybil. Il n’y a plus de sens de la justice, la population est devenue assistée et incapable de juger une action comme étant bonne ou mauvaise. Si un crime a lieu en publique, personne ne pensera que c’est réel. Tous imagineront que c’est une mise en scène. Et à côté de cela, cette société faire souffrir les personnes faibles psychologiquement, qui ont subies un traumatisme et qui verront inévitablement leur Psycho-Pass augmenter, sans qu’ils ne puissent faire quoi que ce soit, et ce jusqu’à être considérées comme des criminels potentiels.

Akira Amano, Critique Japanime, Japanime, Motohiro Katsuyuki, Production IG, Psycho Pass, Videotest, Découverte,

Dans sa série, Naoyoshi Shiotani ne se soucie guère d’instaurer une plausibilité à son univers, et compte sur la suspension d’incrédulité du spectateur pour l’entraîner dans une histoire qui prend directement celui-ci à parti. L’histoire entraine le spectateur au cœur de cette guerre psychologique faisant trembler les fondements de cette société d’apparence parfaite, mais derrière laquelle se cache une obscure réalité.

Au final, Psycho-Pass mettra inévitablement une claque à tous les amateurs de thrillers et de science-fiction, et ce malgré sa réalisation tout juste convenable prenant très peu de risques. Cette série donne à réfléchir sur la société en général, nous faisant constater à quel point on peut être manipulé sans même l’imaginer. Que ce soit le manga ou l’anime, jetez-y un coup d’œil, nous vous assurons que vous ne serez pas déçu !

Et enfin, nous tenions à apporter une mention spéciale aux différents génériques dont la musique et la mise en scène sont tout simplement sublimes !

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.