S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Sun Takeda
Scénariste : Sun Takeda
Éditeur : Kana
Collection : Dark Kana
Genre : Seinen, Suspense, Fantastique
Public : + 14 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 16 février 2018
Prix : 5,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

Shûichi est un lycéen ordinaire qui du jour au lendemain s’est retrouvé avec un étrange pouvoir : celui de se transformer en un monstre surpuissant à l’apparence de mascotte de chien. Souffrant de cette situation sans queue ni tête, tout va basculer pour lui le jour où il sauve une jeune fille d’un incendie et que celle-ci découvre son secret. Cette rencontre, loin d’être anodine, va plonger malgré eux les deux lycéens dans une histoire de monstres, de souhaits exaucés et de combats à mort…

Notre critique

Ce premier tome de Gleipnir se focalise sur la rencontre entre le timide Shûichi et l’inquiétante Claire, deux lycéens aux personnalités opposées mais qui vont se retrouver liés par le secret du pouvoir étrange de Shûichi. À peine les présentations sont-elles faites que l’intrigue frappe fort avec l’apparition d’un premier ennemi qu’il leur faudra affronter en alliant leurs forces – et ce, de manière assez littérale, puisque Shûichi ne parvient pas à contrôler son corps transformé, ce que Claire peut faire en entrant à l’intérieur. Peu de révélations encore dans ce premier volume sur le passé ou les motivations de Claire, et il faudra attendre le dernier chapitre pour avoir une piste intéressante sur l’origine du pouvoir du héros. Mais les bases de l’histoire sont désormais posées et le suspense commence déjà à se faire sentir…

Côté action on est servis : le développement rapide de l’histoire ne nous laisse que peu de temps pour reprendre notre souffle et le design accrocheur des « monstres » s’allie au dynamisme des dessins pour créer un mélange particulièrement réussi et prenant. Les arrière-plans aux décors toujours très détaillés viennent parfaire le tout et le résultat final est globalement très agréable à l’œil… du moins si l’on apprécie ou si l’on sait faire abstraction du fan-service, tout de même très présent dans le manga.

Outre le mystère qui plane autour de la transformation de Shûichi et des autres « monstres » en ville, la relation particulière entre les deux protagonistes pourrait bien être un des aspects les plus intéressants du manga. Tandis que Shûichi rêve d’une vie ordinaire et panique à l’idée de devoir se battre ou de blesser quelqu’un, Claire lui apparaît comme une jeune fille aux penchants étranges, dérangée et dangereuse. Néanmoins, cette dernière semble l’accepter totalement malgré sa condition de « monstre » et saura peut-être lui apporter le soutien moral dont il aurait besoin… ou au contraire, l’entraîner avec elle dans les abîmes de la folie. Dans les deux cas, c’est un duo qui se complète à merveille et qui promet d’être intéressant à suivre.

Résumé

Notre critique du tome 1 de Gleipnir

Gleipnir nous embarque dès le premier tome dans une histoire à l’ambiance oppressante avec des monstres au design intéressant et des scènes d’action dynamiques. On regrettera peut-être un peu l’abondance de fan-service, mais la personnalité intrigante des personnages et la relation particulière entre les deux héros nous donne tout de même envie de voir ce que la suite nous réserve.

Scénario85%
Dessin98%
Edition95%
Originalité95%
Mise en scène100%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Les dessins superbes
  • L'intrigue et le suspense
  • Les personnages qui se complètent
On a moins aimé
  • Beaucoup de fan-service
95%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.