S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Découvez ce que vaut le tome 25 de The Seven Deadly Sins ! Lisez toute son actualité sur Nipponzilla, la référence en matière d'actu manga, anime, jeux vidéo et cinémaDessinateur : Suzuki Nakaba
Scénariste : Suzuki Nakaba
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Magie, Action
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 7 février 2018
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Meliodas et ses compagnons ont enfin libéré Liones de la menace qui pesait sur la capitale. Au même moment, une ombre plane sur la forêt du roi des fées… King et Diane sombrent dans un étrange sommeil et, quand ils se réveillent, ils se retrouvent face à leurs ancêtres, désormais membres des Ten Commandments, qui les invitent à passer une épreuve pour devenir plus puissants ! Le jeune roi des fées et la géante vont alors être témoins de la Guerre sainte qui s’est déroulée trois mille ans plus tôt ! »

Notre critique

Deux membres des Ten Commandments font face à King et Diane ! Ils décident de lancer le premier assaut en sachant pertinemment que la mort est inévitable, et effectivement ! Seules quelques attaques de Gloxinia et Dolor suffisent à les toucher mortellement, et le second chapitre du volume s’achève par un dernier regard posé sur nos deux héros au seuil de la mort. Et même si c’était prévisible que Suzuki Nakaba ne laisserait pas mourir deux personnages si importants, il est étonnant de le voir sortir de son chapeau un retournement de situation aussi improbable : faire en sorte que Gloxinia et Dolor proposent à King et Diane une épreuve presque insurmontable destinée à les rendre plus fort, tout simplement parce qu’ils n’étaient au départ pas des démons et qu’ils ont été contraint de se joindre à deux. Mais en quoi cette épreuve consiste-t-elle ? À les plonger dans la peau de Gloxinia et Dolor, au cœur du Britannia d’il y a trois milles ans.

Même s’il est regrettable que l’auteur nous ressorte un cliffhanger similaire à la soit-disant mort de Meliodas et Ban quelques tomes auparavant afin de jouer une énième fois avec nos émotions, le reste du tome se révèle être très bon, surtout grâce au développement apporté aux démons et à la révélation consacrée à Élisabeth ! Dès leur arrivée dans l’ancienne Britannia, King et Diane font la rencontre de Meliodas et d’une sosie d’Élisabeth… qui porte justement le même nom… et qui se révèle être une déesse. Son souhait est que les humains et les démons cessent de s’entretuer, et elle parvient à se faire entendre du côté des démons, ce qui permet de stopper quelques conflits. La situation aurait donc pu s’arranger pacifiquement, mais c’était sans compter sur Ludeciel, l’un des quatre archanges. Selon lui tous les démons doivent disparaitre, et il dispose d’un plan bien rodé afin d’y parvenir : enfermer des milliers de démons dans une barrière magique qui ronge leur corps et leur magie petit à petit pour que leurs appels à l’aide attirent les Ten Commandments, faire exploser sous leurs yeux cette prison magique afin de réduire en cendres les prisonniers et ainsi les rendre furieux, ce qui réduit à néant les tentatives de négociation d’Élisabeth pour tenter de les calmer, et enfin faire intervenir deux archanges dans le but de faire le ménage.

La force du tome 25 de Seven Deadly Sins est donc de susciter de l’empathie envers les Ten Commandments, ce qui aurait semblé inimaginable avant la scène de la prison magique ! Nous assistons à un retournement total de situation avec un Ludeciel et des archanges faisant clairement office de méchants, et des démons qu’on aurait presque envie d’encourager. Maintenant il ne reste plus qu’à espérer que tout cela ne sera pas bêtement gâché dans le prochain tome, et que le power up de King et Diane sera impressionnant, parce qu’ils en ont clairement besoin.

Trailer

Notre critique du tome 25 de Seven Deadly Sins

Un volume riche en surprises qui laisse présager du lourd pour les événements à venir.

Scénario88%
Dessin82%
Édition80%
Originalité90%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée94%
On a aimé :
  • Un power up pour King et Diane
  • Le lecteur commence à éprouver de l'empathie pour les Ten Commandments
  • Une révélation très importante concernant Élisabeth
On a moins aimé :
  • Un énième cliffhanger bidon
87%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.