S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Atsushi Ohkubo
Scénariste : Atsushi Ohkubo
Éditeur: Kana
Collection : Shonen
Genre : Baston
Public : Tout public
Contenu : 192 pages
Sortie : 5 janvier 2018
Prix : 6,85€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Shinra a donc appris par le Joker que son jeune frère était vivant mais au service du mystérieux Grand Prédicateur. Peut-il le croire ? Et peut-il seulement en parler à son Capitaine ou les membres de sa Brigade ? Il cherche encore les réponses lorsque le Capitaine et le Commandant racontent leur rencontre et la naissance d’un projet fou : former la 8e Brigade, une unité qui serait différente car chargée d’enquêter sur tous les membres de la Fire Force ! »

Notre critique

Toujours sans pause, les tomes de Fire Force s’enchaînent avec cohérence et une belle fluidité scénaristique. A peine a-t-on quitté Shinra en présence du Joker et de ce qu’il lui apprenait que nous retrouvons notre héros aux prises avec ses doutes. Il comprend que si son frère est effectivement en vie, il lui sera difficile de le reconnaître puisqu’il l’a perdu de vue alors que ce dernier était bébé. L’éventualité que son cadet ait donc été élevé loin de son souvenir et donc facilement embrigadé dans les rangs du Grand Prédicateur se fait jour et l’enjeu grandit : comment Shinra qui doit lutter contre cet ennemi pourra-t-il éviter le conflit direct avec son frère ? Et puis il y a son engagement dans la Fire Force… Il est un soldat du feu muni de pouvoir surnaturel avant tout, il doit fidélité à ses compagnons. Son comportement soudainement taciturne met en éveil les sens du Commandant qui tente de le questionner. D’abord sans effet, ses conseils associés au souvenir de sa rencontre avec le capitaine et de leur amitié née d’une profonde conviction que la justice prend parfois des chemins détournés parviennent à convaincre Shinra de parler.

La réponse de ses compagnons ne se fait pas attendre : ils sont comme lui, ils luttent d’abord contre ceux qui, dans l’ombre, complotent, utilisent autrui à leurs fins. Ils promettent leur soutien à Shinra mais qu’en sera-t-il le moment venu… ? Le lecteur peut douter de cette candeur qui s’effacera peut-être.

Les évènements ne laissent que peu de temps à la 8e Brigade pour envisager le pire car ils se retrouvent à devoir enquêter au sein de la 7e Brigade, fief du plus puissant des capitaines de la Fire Force, doté d’un caractère de cochon et de deux pouvoirs ! Les bagarres provoquées par les comploteurs enflent et c’est bientôt un combat entre les deux brigades qui s’enclenchent, mettant en vedette les deux capitaines. Mais le capitaine de la 8e Brigade fera-t-il le poids alors qu’il est démuni de pouvoirs ? Le suspense et les étincelles pleuvent pour le plus grand plaisir du lecteur !

Gardant une ligne narrative assez classique depuis le premier tome, cette suite passe rapidement des rares moments de flash-backs et de réflexion à une opposition entre la brigade de notre héros et une autre, entre plusieurs membres de la Fire Force. Si on aime voir grandir le talent de Shinra et découvrir la réelle puissance de ses compagnons, cette répétition situationnelle peut lasser. On devine que tout finira bien, que la vérité sur les comploteurs supprimera les suspicions à l’origine de la bagarre et resserrera les liens entre les brigades en général mais qu’en est-il du Joker et de ses complices ? Ou du Grand Prédicateur dont on ignore toujours le visage ? Le scénario risque de tourner en rond et pourrait perdre de son charme…

Le graphisme sert le récit à 200% avec une mise en scène et un découpage qui soutiennent l’action comme les échanges entre personnages, enveloppe les évènements dans des décors bien réalisés et dont l’apparition est dosée suivant le type de scène. Le chara-design et les expressions des protagonistes insistent à la fois sur les particularités de chacun et les sentiments qui les animent en toutes circonstances.

Entre les doutes de Shinra et les complots qui visent directement la 8e Brigade, les confrontations n’en finissent plus de se succéder !

Notre critique du tome 5 de Fire Force

Ça chauffe, ça bouillonne autant dans les esprits qu’au cœur des bagarres qui voient s’affronter une belle palette de héros !

Scénario82%
Dessin90%
Edition96%
Originalité80%
Mise en scène96%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé :
  • Punch incessant
  • Héros attachant
  • Shonen ultra-dynamique
On a moins aimé :
  • Redondance scénaristique dans l’action
88%Note Finale

Une réponse

  1. Valentin

    J’ai beaucoup de mal à accrocher à cette série. Hélas je l’ai abandonné au deuxième tome et je regrette un peu mon achat…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.