S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Anime, Hajime Isayama, Manga, Shingeki no Kyojin, Critique Japanime, Critique Manga, Japanime,
Le Manga
Nom : L’Attaque des Titans – Attack on Titan –
Shingeki no Kyojin – 進撃の巨人
 
Genre : Drame, Fantasy, Fantastique, Action, Mystère, Horreur, Surnaturel
L’attaque des Titans (Shingeki no Kyojin) est à l’origine un
manga datant de 2009 et toujours en cours de parution actuellement. Il est prépublié
dans le Bessatsu Shônen Magazine (issu de la maison d’édition Kôdansha) et est
réalisé par Hajime Isayama, mangaka âgé de 26 ans encore inconnu en France.
Avant de débuter sa propre carrière en tant que mangaka,
Hajime Isayama fut l’assistant de Yuki Sato, l’auteur de Docteur Yokai publié en France
chez Pika éditions en Juin 2012.

Aujourd’hui, Isayama est un mangaka de renom au Japon grâce
à sa série qui connaît un succès fulgurant et a même remporté le 35ème Kodansha
Manga Award en 2011.
Le dixième tome (le plus récent) est sorti en Avril et le
prochain devrait paraître en Août. En plus des tomes de la série il y a aussi
un guide book intitulé « Inside Ko » et une version light novel (roman), « Before the Fall », en trois volumes écrits
par Shibamoto Thores.
En France, c’est Pika éditions qui a acquis la licence du
titre dans sa collection Seinen. Les deux premiers tomes du manga sortiront
simultanément le mercredi 26 Juin 2013. Le manga est également publié aux États-Unis par Kōdansha
USA, la branche américaine de Kōdansha depuis juin 2012.

Anime, Hajime Isayama, Manga, Shingeki no Kyojin, Critique Japanime, Critique Manga, Japanime,
Hajime Isayama

L’Ascension du phénomène
SNK
 


Depuis sa création, le manga connaît un succès immédiat au
Japon et devient même une des séries les plus remarquées de l’année 2011. Il se
retrouve d’ailleurs en onzième position du classement Oricon* des meilleures
ventes par série avec 3 766 194 exemplaires vendus. Puis en 2012 il atteint
cette fois la quinzième position du classement avec 2 682 504 exemplaires
vendus. En décembre 2012, le tirage total des neuf premiers volumes est de 10
000 000 exemplaires. 

(société japonaise qui
fournit des statistiques de vente en relation avec l’industrie du
divertissement comme la musique, les livres, mangas, DVD, etc.)
 

Le manga s’est montré prometteur dès le commencement et son auteur est
considéré comme le meilleur débutant du Bessatsu Shônen Magazine , mais il n’est
pas la seule cause du succès de la série. En effet, l’annonce de son adaptation animée en décembre
2012 (qui  a débuté le 7 avril 2013 sur
MBS) y est pour beaucoup responsable. S’ajoutant à cela le flair avisé de la
plateforme française de streaming légal Wakanim qui a sauté sur l’occasion pour
nous faire découvrir ces épisodes en simulcast ! Sans oublier non plus les
fans du monde entier qui parodient et font des cosplays pour la plupart très
réussis reprenant fidèlement les personnages ainsi que les poses de certaines
scènes mythiques du manga et de l’anime.

Anime, Hajime Isayama, Manga, Shingeki no Kyojin, Critique Japanime, Critique Manga, Japanime,
Et cerise sur le gâteau, une adaptation en film live avait été
annoncée en octobre 2011 pour une sortie à l’automne 2013 et sa réalisation
devait être assurée par Tetsuya Nakashima. Mais ayant quitté le projet, la
sortie du film a été repoussée à 2014. Une rumeur avait même circulé concernant
le lieu de tournage, disant qu’il prendrait place dans la Cité de Carcassonne, mais
l’information a été démentie par Kōdansha. 

L’Anime


Du côté de l’animation c’est le studio « Production I.G
» qui s’y colle (en collaboration avec Wit Studio). La
réalisation est assurée par Araki Tetsurö, au chara-design il y a Asano
Kyoji, et pour la musique  Hikasa Yoko (Ending), Linked Horizon (Opening)
et Sawano Hiroyuki. Pour ce qui est de la durée, l’anime devra normalement s’étendre à 25 épisodes ; pour
le moment nous en sommes à 10.

En France non seulement Wakanim diffuse les épisodes de la
série en streaming, mais la plateforme va aussi éditer un coffret DVD / Blu-Ray qui
devrait sortir durant le premier semestre 2014 et qui sera bientôt disponible en
précommande. L’anime paraîtra sous la forme d’un coffret collector regroupant
les 25 épisodes de la série (en VOSTF/VF), un artbook, ainsi que divers bonus.
Le tout pour 99€ !

Synopsis : Il
y a 107 ans, les Titans ont presque exterminés la race humaine. Ces Titans
mesurent principalement une dizaine de mètres et ils se nourrissent d’humains. Les
humains ayant survécus à cette extermination ont construit une cité fortifiée
avec des murs d’enceinte de 50 mètres de haut pour pouvoir se protéger des
Titans. Pendant 100 ans les humains ont connus la paix. Eren est un jeune
garçon qui rêve de sortir de la ville pour explorer le monde extérieur. Il mène
une vie paisible avec ses parents et sa sœur adoptive Mikasa dans le district
de Shiganshina. Mais un jour de l’année 845, un Titan de plus de 60 mètres de
haut apparait. Il démolit une partie du mur du district de Shiganshina et provoque
une invasion de Titans. Eren verra sa mère se faire dévorer sous ses yeux sans
rien pouvoir faire. Il décidera après ces événements traumatisants de s’engager
dans les forces militaires de la ville avec pour but d’exterminer tous les
Titans qui existent.
 

Critique

Après avoir vu dernièrement des animes comme Psycho-Pass,
Guilty Crown et The Civilization Blaster, je ne peux m’empêcher de penser que
la plupart des animes à la mode ces dernières années ont pour thématique la « survie
de l’humanité ». Sans oublier les séries télévisées telles que Walking Dead et
compagnie !

Anime, Hajime Isayama, Manga, Shingeki no Kyojin, Critique Japanime, Critique Manga, Japanime, Les japonais doivent d’ailleurs sans conteste être les plus « sensibles »
à ce sujet, vu ce qui leur est arrivé en Mars 2011 et que l’inquiétude autour
du nucléaire mais aussi de l’écologie demeure toujours des sujets d’actualité
partout dans le monde ; s’ajoutant à cela la politique, le mauvais temps
et la crise. Et pourtant, malgré ce déluge d’ondes négatives qui règne
dans notre société, les gens sont toujours demandeurs de ce genre d’histoires,
qui nous procurent des frissons et nous font nous sentir vivants lorsqu’on les
regarde car elles parviennent à nous subjuguer, à nous faire bondir de nos
sièges, à nous émouvoir et à faire battre nos cœurs à cent à l’heure. Et oui,
Shingeki no Kyojin, c’est ce genre d’anime !

D’entrée de jeu nous sommes d’ailleurs plongés dans le bain.
Les premières scènes avec les titans sont assez dures, et les nombreux
flashbacks avec les personnages contribuent à renforcer notre tristesse puisque
l’on en apprend plus sur leur passé, ce qui provoque automatiquement de l’empathie
puisqu’on s’attache et qu’on s’identifie facilement à eux. Les explications
autour  des titans se développent au fil
des épisodes, même si pour le moment les informations les concernant restent
très minces…  On se concentre en premier
lieu sur l’action. Les combats sont gargantuesques et les personnages criants
de réalisme. On se sent vraiment proches d’eux, si bien qu’on a l’impression de
ressentir leurs émotions et leur désespoir face à la catastrophe
qu’ils subissent. Après tout, comment ne pas se sentir impuissants et
insignifiants à leur place quand on voit qu’ils ont des armes qui ne sont pas
de taille à vaincre les titans, même en étant doué, même en étant intelligent,
et malgré leur force et leur conviction à toute épreuve cela reste insuffisant.
La solution ils ne l’ont pas encore, la vérité sur la naissance des titans ou
sur leurs agissements non plus … Mais même la plus petite personne peut changer
le cours des choses, et Eren (le personnage principal) sera sûrement l’élément
déclencheur de ce retournement de situation !
Pour en revenir aux scènes de combats, je dirais que je les
trouve très originales (avec les fameux harnais qui servent à les faire grimper
au mur et à s’y agripper pour attaquer la nuque des titans qui est la zone
permettant de les évincer d’un seul coup). Il y a aussi les divers grades et
stratégies de combat qui donnent l’impression d’être à l’armée, avec les
entrainements, les uniformes, etc  …

Concernant le design des personnages et des décors, je
dirais qu’il est assez simple, comme pour le manga, mais c’est justement ce qui
en fait tout le charme car il n’y a rien de superficiel, même au niveau des
couleurs on reste dans quelque chose de sobre mais classe ! Et les traits
caractéristiques et physiques des personnages sont suffisamment travaillés pour
ne pas les confondre.

Au niveau de la soundtrack, 
les musiques de fond et les génériques de début et fin (opening/ending)
sont juste sublimes ! Elles collent parfaitement avec l’univers et contribuent
à y ajouter du charisme et de la puissance ! Le groupe Linked Horizon notamment,
a été un choix très judicieux et c’est sûrement pour cette raison qu’il a été à
nouveau choisi pour se charger du second opening.
Vous l’aurez compris, Shingeki no Kyojin est une pépite, car l’anime est bien rodé et très attrayant. Grâce à son adaptation, cela aura permis de faire connaître d’avantage le manga qui était déjà populaire dans son pays d’origine mais moins connu ailleurs. Le trailer était lui aussi une très bonne mise en bouche, et les premiers épisodes sont d’autant plus délectants qu’on meurt d’impatience de voir la suite.
N’ayant pas encore lu le manga (mis à part quelques scans
rapidement parcourus), je ne peux dire si la version animée est fidèle à son
support d’origine, cependant l’un comme l’autre doivent sans aucun doute être
intéressants à parcourir car mis en scène différemment, avec certains passages  qui sont montrés à d’autres moments et sans
doute des informations qu’on retrouve en premier lieu dans l’anime ou dans le
manga, et inversement. Les deux versions me semblent à la fois uniques et
complémentaires, cependant on est peut-être pas obligés de s’intéresser aux
deux.

L’important au final c’est de ne pas passer à côté de cette œuvre. Après on peut ne pas aimer, mais il est incontestable que Shingeki no Kyojin est une oeuvre incomparable, destinée à connaître un succès digne de son envergure !

Anime, Hajime Isayama, Manga, Shingeki no Kyojin, Critique Japanime, Critique Manga, Japanime,

10 Réponses

  1. TheJonathanChan

    A mon avis c'est le fait que le public attendait un anime sortant du lot que attaque on titan a un tel succès. En effet beaucoup d'animes sont sorti en étant bon sans être véritablement parfait. Fate/Zero, Madoka Magica, Sword Art Online…

    L'anime attack on titan avait alors un boulevard pour s'imposer dans ce monde en manque d'inspiration après l'époque Evangelion et Code Geass. (Les deux seuls anime à avoir remporté 3 fois Anime Grand Prix).

    De ce fait, avec un tel scénario, des personnages attachants et une qualité d'animation touchant la perfection melânt en plus un opening qui va remporter sans grand mal le meilleur op de l'année attack on titan est le succès moins attendu que Guilty Crown mais le surpassant sans grande difficulté.

    Répondre
  2. Dakus

    Un manga de psychopathe avec un mystère qui ne cesse de s’épaissir autour des titans ! C'est cool que les éditions Pika éditent les deux premiers tomes d'un coup, mais j'espère que ça ne sera pas pour nous annoncer par la suite un rythme de parution de deux tomes par an. J'espère qu'on rattrapera rapidement le Japon, car je me suis déjà fait spoiler quelques trucs, mais heureusement rien de monstrueux…

    Répondre
  3. Claire Matos

    Je pense que ça devrait aller avec Pika comme éditeur, même si effectivemment lancer les deux premiers tomes d'entrée de jeu ça peut faire peur, mais vu qu'ils ont misé sur cette série qui connaîtra à coup sûr un grand succès je pense qu'ils n'ont pas pris trop de risques en proécdant ainsi. J'ai fait d'autres séries chez eux, comme Air Gear par exemple, et j'ai pleinement confiance en cette maison d'édition. Je pense que passé les deux premiers tomes ils reprondront un ryhthme normal, c'est à dire tous les deux mois comme pour tout autre manga …
    Moi pour ne pas me faire spoiler je regarde les épisodes de l'anime dès qu'ils sortent et j'évite autant que possible de regarder des scans ou de lire les commentaires de ceux qui ont regardé les épisodes sur wakanim car certains ont déjà essayé de spoiler, mais ça leur aura coûté cher vu qu'ils s'en sont pris plein le nez pour avoir fait ça ! Enfin bref, tout ça pour dire qu'il faut suivre son propre ryhthme et ne pas chercher à trop fouiner sinon à force de découvrir les choses à l'avance on n'aura plus aucune surprise et donc notre plaisir en pâtira aussi.

    Répondre
  4. Elsy

    Ce n'est pas seulement la survie de l'humanité pour shingeki no kyojin mais aussi la loi du plus fort,Armin le dit pourtant,l'auteur a été encore plus loin que l'on le pense si l'on regarde bien

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.