S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Keiko Ishihara
Scénariste : Keiko Ishihara
Éditeur : Doki Doki
Collection : Shojo
Genre : Romance, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 8 janvier 2020
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

C’est l’heure de la contre-attaque pour le fort de Leren. Freya, se faisant toujours passer pour le prince, remotive ses troupes. Accompagnée des soldats du fort dont Hugo Lidman qui vient de devenir leur chef, elle attaque de nuit la garnison de Sigurd pour ainsi réduire leur force de frappe. Freya et Julius sont alors pris au piège et le chevalier est prêt à se sacrifier, comme son prince lui aurait demandé, mais Freya, elle, ne veut plus perdre des personnes qui lui sont proches et souhaite donc protéger Julius. Ce dernier reprend espoir aux paroles de la jeune fille. La nuit leur permettra de panser leurs blessures physiques mais la douleur liée aux pertes humaines est toujours bien là surtout depuis la disparition d’Alexis, cher au cœur de Freya et qui était devenu le bras droit de Julius. Hugo tente de se rapprocher de lui pour prendre la place d’Alexis à ses côtés et il est également très familier avec « le prince ». Cette attitude n’est guère appréciée par Julius qui se méfie de lui et ses craintes sont peut-être justifiées car il semble qu’il y ait une taupe parmi eux. Avec l’aide de leur espion les troupes de Sigurd ont réussi à pénétrer dans le fort et les renforts de Tyr ont encore 2 jours de voyage avant de pouvoir leur venir en aide. Accompagnée par le souvenir d’Aaron et d’Alexis, Freya se bat comme une lionne pour protéger ses hommes et leur redonner du courage dans la bataille.

Notre avis

Nous retrouvons Julius sur la couverture de ce 3ème tome de Freya – L’ombre du prince. Le chevalier blanc est au centre de ce tome car il est le seul aux côtés de Freya qui connaît son secret. C’est son devoir de chevalier de rester auprès du « prince » et de veiller à sa sécurité mais la jeune Freya fait fondre petit à petit son cœur de pierre. Sur la jaquette, on peut voir l’ombre du prince dans le reflet de son épée qui n’était dévouée qu’à lui. Julius garde toujours en mémoire son devoir envers le prince quitte à se sacrifier et donner sa vie sans retenue pour son souverain. Il ne pense pas à lui, son devoir passant avant tout et c’est de cette manière qu’il a toujours vécu auprès du prince mais Freya ne l’entend pas de cette oreille. La jeune fille souhaite le protéger autant que lui prend soin d’elle et elle veut son bien-être et non son sacrifice. Le chevalier blanc est déstabilisé par le comportement de Freya et il commence à remettre en question son attitude très carrée. On a l’impression qu’il se prend d’affection pour Freya, ne voyant plus le prince en elle, mais réellement la jeune fille qu’elle est, pleine de détermination. Freya donne de la force à Julius et on a hâte de voir comment la relation entre ces deux là va évoluer. Il est fort probable que le chevalier blanc devienne, lui aussi, un prétendant de Freya.

Le personnage de Freya est vraiment très mystérieux. Tantôt la jeune fille fragile que l’on a connu au 1er tome, tantôt une guerrière puissante, prête à tout. Elle joue le rôle du pince à la perfection et tente d’agir comme un souverain le fait. Cependant, Julius lui rappelle de temps en temps qui elle est vraiment, la faisant sortir de ce rôle de prince et c’est cela qui fait sa force. Elle ira jusqu’à apprendre le nom de tous les soldats, chose très peu probable que le prince aurait fait, mais cela donnera de la force à ses troupes. Ce mélange du prince avec une touche de Freya est ce qui la rend plus forte et même Julius s’en rend compte. On ne sait pas ce que la suite donnera mais on espère que Freya continuera de nous surprendre comme elle le fait avec ses sujets.

Il y a de nombreux combats dans ce 3ème tomes avec des scènes qui sont à couper le souffle. Entre duel à l’épée et personnages en gros plans montrant des visages plein de détermination, on est vraiment pris dans la scène comme si nous étions nous-même sur le champs de bataille. Nous nous battons avec eux, nous souffrons avec eux et nous avons envie de crier aux côtés de Freya pour remotiver les troupes. Ces scènes sont extrêmement poignantes et tout simplement splendides.

Les personnages sont très détaillés avec des visages très expressifs. La détermination, la frustration, la colère, la peur, … les héros nous offrent un panel d’émotions minutieusement retranscrites par Keiko Ishihara.

Les quelques décors sont bien travaillés mais les arrière-plans sont peu nombreux laissant la place aux personnages présentés en gros plans. Des lignes de vitesses, des onomatopées et des projections de sang viennent quant à elles agrémenter les scènes de combats.

Notre critique du tome 3 de Freya : L'Ombre du Prince

En conclusion, un super 3ème tome pour Freya - L'ombre du prince. Vivement la suite.

Scénario90%
Dessin95%
Édition90%
Originalité90%
Mise en scène95%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Scènes poignantes
  • Dessin
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.