S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Alors que la 1ère partie du film est sur le point d’arriver en France, Ototo propose de découvrir le manga.

Après Fate/Zero et Fate/Apocrypha, c’est au tour de Fate/Stay Night : Heaven’s Feel de rejoindre le catalogue des éditions Ototo ! La sortie du premier volume est fixée au 6 juillet 2018.

Si vous avez lu ou vu l’adaptation en anime de Fate/Zero, vous ne serez pas dépaysé puisque les événements de Fate/Stay Night se déroulent une dizaine d’années plus tard ! Sa particularité est d’offrir trois routes différentes à une même histoire : la première est celle de Fate/Stay Night, la deuxième est celle de Fate/Stay Night : Unlimited Blade Works, et la troisième est celle de Fate/Stay Night : Heaven’s Feel.

Cette dernière est considérée comme celle dont le scénario est le plus abouti grâce à une intrigue plus torturée et psychologique qui se concentre sur le personnage de Sakura Matô, une jeune fille rattrapée par sa terrible destinée, mais il n’est pas dénué d’intérêt de s’intéresser aux deux autres routes puisque la scénario prend à chaque fois une direction différente, pensez toutefois à emprunter chaque route dans l’ordre, ce qui est toute à fait possible grâce à l’adaptation en anime de Fate/Stay Night et Fate/Stay Night : Unlimited Blade Works.

Résumé

« Miraculeusement sauvé des flammes lorsqu’il était enfant, Shirô Emiya est un adolescent ordinaire, ou presque… Élevé par Kiritsugu Emiya, un mage lui ayant appris les bases de la magie, le garçon poursuit une scolarité paisible. Pourtant, sa vie bascule lorsque la ville de Fuyuki est désignée pour accueillir la cinquième Guerre sainte. Pour remporter le Saint Graal, la coupe sacrée exauçant n’importe quel souhait, sept mages accompagnés de leurs esprits héroïques s’affrontent dans une Battle Royale sans merci. Enrôlé malgré lui dans un tourbillon d’évènements qui le dépassent, Shirô doit réussir à survivre tout en protégeant la douce Sakura, dont les sombres secrets semblent profondément liés au Saint Graal. Alors que la fleur de cerisier bourgeonne, la véritable Guerre sainte commence ! »

Source : Ototo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.