S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

L’auteure de Maid Sama ! reviendra en juin chez Pika Édition avec une nouvelle série en 6 volumes.

Un nouveau shôjo fantastique rejoindra le catalogue Pika Shôjo cet été : La destinée de Yuki, un titre de l’auteure Hiro Fujiwara, bien connue pour son manga à succès Maid Sama ! (Kaichou wa Maid-sama !), également disponible chez Pika Édition.

Cette fois il ne s’agira pas de maids mais d’une histoire fantastique, connue au Japon sous le titre Yuki wa Jigoku ni Ochiru no ka (littéralement : « Est-ce que Yuki tombe en Enfer ? »). Originellement publiée entre 2014 et 2017, la série est terminée dans son pays d’origine avec un total de 6 volumes.

Le manga raconte l’histoire de six enfants qui, selon la légende, devront à leurs 16 ans s’éveiller à une « voie » pour obtenir des pouvoirs et une capacité de transformation, et ce afin de protéger le monde d’esprits malfaisants. Chacun d’entre eux appartient à une famille chargée de protéger ces différentes voies : la voie des hommes, la voie des animaux, la voie des esprits affamés, la voie des démons, la voie du ciel et la voie des enfers. Entre les batailles épiques et les rivalités entre eux, ces six adolescents seront ainsi amenés à choisir leur destin…

Récit fantastique oblige, le manga rejoindra la sous-collection Purple Shine de Pika, pour un niveau de lecture conseillé de 12 ans et plus. Les tomes seront vendus au prix de 6,95€ l’unité et le premier sera disponible dès le 19 juin 2019.

Résumé

« Yuki et ses cinq amis sont nés et ont grandi à Mutsujimura, un village perdu dans la campagne, dans la région de Kyôto. Une année a passé depuis la disparition soudaine des quatre aînés, la veille de leur entrée au lycée, laissant Yuki et Takaya seuls. Mais lorsqu’un mystérieux être démoniaque les menace, l’un de leurs amis fait un retour fracassant et leur sauve la vie ! Métamorphosé, celui-ci est méconnaissable et ne nourrit qu’un seul but : protéger Yuki à tout prix… Voici le récit des Six Enfants du Destin qui apparaissent tous les cent ans. »

Source : Pika Édition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.