S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Malheureusement, le
travail d’éditeur n’est pas toujours rose, entre contenter ses lecteurs et
gérer ses dépenses tout en essayant de tenir le plus longtemps possible sur le
marché impitoyable du manga dans des temps de crise comme aujourd’hui…

C’est ainsi que nous
avons étés informés de l’arrêt de commercialisation de séries chez les éditeurs
Tonkam, Doki-Doki et Pika.
Dans le but d’alléger leur catalogue ainsi que leurs
dépenses, les éditeurs sont contraints de faire leurs adieux à leurs anciennes
séries, dont certaines qui étaient des piliers, mais qui sont heureusement
toutes  terminées pour la plupart et que
vous pourrez sans doute retrouver sur le marché de l’occasion. C’est la seule option
qu’ils ont afin de renouveler leur catalogue tout en rentrant dans leurs frais.

Voici donc la liste
des titres concernés chez chacun de ces éditeurs :
 

Les éditions Tonkam
ont le grand regret de nous annoncer qu’ils réfléchissent à mettre en arrêt de
commercialisation dans les mois qui
viennent
un grand nombre de titres de leur fond de catalogue. Le coût de stockage de leurs séries chez leur distributeur
étant devenu beaucoup trop coûteux. Nous vous conseillons donc de compléter  rapidement les manquants de vos séries
suivies, afin de vous assurer d’avoir vos séries complètes lorsque ces arrêts
de commercialisation seront effectifs. L’éditeur est bien conscient de la
déception que cette annonce fera auprès de ses lecteurs d’autant plus qu’elle
survient après l’annonce faite ces derniers jours par Doki-doki et Pika.
Sont déjà concernés
par cette annonce les titres suivants : l’ensemble de la collection sentimental
comédie, Please same my earth, L’amour en cours, Asatte danse, Ennzy weezy
monster, Golden boy, Kieli, Maison ikkoku, la marque du destin, la petite amie
du prince, le préféré de la prof, Shumari, Spirit of the sun, Taro Yamada et la
première édition de Tokyo Babylon.

Doki Doki arrête
lui aussi la commercialisation de plusieurs de ses séries dans le cadre du
renouvellement de son catalogue à partir
du 12 avril 2013
des titres suivants : At
Laz Meridian, Atori, Café Dream, Dämons, Full Ahead !
Coco, Go ! Tenba
Cheerleaders, Ping Pong Dash !!, L’Académie des ninjas, Les Triplées.

Pour répondre aux interrogations des lecteurs, les contrats
d’exploitation de ces titres avaient été signés pour une durée désormais
expirée, et n’ont pas été renouvelés en raison du manque d’écoulement de ces
séries. Doki-Doki invite donc toutes les personnes intéressées par ces mangas à
se les procurer au plus vite. Tous ces titres sont des séries complètes et
terminées, à l’exception des Triplées, dont le 6e volume s’est écoulé à 600
exemplaires seulement. Rappelons que cette série est composée d’une succession
de mini-histoires indépendantes les unes des autres.
Pika quant à lui nous annonce
que trois séries seront en arrêt de commercialisation à compter du 15 avril. Les
séries concernées sont GTO, Le nouvel angyo onshi (il s’agit des éditions
standard, les éditions double sont toujours disponibles) et Psycho Busters.
Toutes les trois sont terminées.

2 Réponses

  1. Dakus

    Heureusement, que des séries inconnues de mon coté et donc qui ne m'intéressent pas (hormis GTO et Le Nouvel Angyo Onshi, mais il reste les éditions doubles), mais c'est tout de même malheureux de voir disparaitre du marché des séries de qualité, alors qu'en parallèle les bouses se multiplient.

    Répondre
  2. Clem18

    Ben Doki Doki était déjà habitué à ce genre de traitement pour ses titres, ce qui explique le mal fou que j'ai eu personnellement pour me procurer l'intégralité de la série Otogi Matsuri qui est pourtant géniale. Pour Tonkam… ils ont été racheté par le groupe Delcourt (Akata pour les mangas), ils ne sont plus vraiment libres je pense et puis ils balancent beaucoup d'argent dans des rééditions deluxe trop chères pour le client et qui ne se vendent sans doute pas aussi bien que souhaité (dernier exemple en date, le deluxe de Hikaru no go). Et Pika essaie je pense de réduire son catalogue à une seule édition de séries à succès comme GTO et Le Nouvel Angyo Onshi en ne gardant que les volumes doubles. Combiné à la conjoncture actuelle, tout ceci est vraiment du business mais pas très sympa pour les fans… Heureusement qu'il existe le marché de l'occasion, j'ai eu mes Nouvel Angyo Onshi comme ça aussi !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.