S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Les râmens !! Vous avez tous l’impression de savoir de quoi il s’agit n’est-ce pas ? On rencontre tant de fois ce terme et sa participation à l’art de vivre japonais dans l’univers manga que le mot même est bien intégré dans notre mémoire de fans de culture japonaise.

Mais qu’est-ce donc en réalité ?

D’abord, si on traduit littéralement le japonais c’est « Lamen ». Ensuite, le râmen ne se résume pas à un plat de pâtes… non, non, définitivement non ! Le râmen, c’est un plat complet avec des pâtes à base de blé dont la forme varie (rondes ou plates, trèèès longues ou pas, ondulées ou pas…) plongées dans un bouillon (mélange de sauce de soja ou d’os de porc ou de sel et de miso) et accompagnées de viande et/ou poisson frit et/ou d’œuf, de légumes cuits au bouillon (bambou, champignons, carotte, maïs, poireau…) et d’assaisonnement (ciboule, gingembre, algue nori, ail). Vous l’avez compris : c’est un plat bien consistant !

 

Selon les goûts, les régions, les fantaisies des chefs, on peut donc trouver une grande variété de râmen mais les plus réputés se dégustent à Hokkaidô ou Kyûshû.
On peut choisir un râmen gras à base de bouillon d’os de porc (tonkotsû ramen) ou plus léger à base de sauce de soja (shoyu râmen) ou de miso salé (miso râmen). Les viandes les plus servies en accompagnement sont le porc et le bœuf, souvent présentées en fines tranches précuites. L’œuf peut avoir été précuit (œuf dur présenté coupé en deux) ou cassé sur l’ensemble et c’est le bouillon très chaud qui le cuit lentement (œuf mollet).
Ce plat très nutritif n’est pas très ancien puisque né au début du 20e siècle, la base étant une variété de nouilles importées de Chine mais il fait à présent partie intégrante de la culture japonaise, à tel point que l’on ne peut visiter le Japon sans goûter à l’expérience Râmen !
Soyons franc : les japonais sont tellement fans du râmen qu’un musée lui a été dédié Shin-Yokohama Râmen Museum de Yokohama (新横浜ラーメン博物館).

Pas étonnant que le râmen soit LE plat que le célèbre Naruto dévore à chaque occasion, même au petit déjeuner et même si c’est gras ! La célébrité de ces deux « spécialités » nippones fait que l’on peut aujourd’hui trouver dans ses râmens un maki en forme de spirale (spirale de disant « uzumaki »), le « narutomaki ».

Ok… comment ça se mange tout ça ? Ben comme Naruto… Ou Ponyo : dans un grand bol, avec des baguettes évidemment et surtout en faisant beaucoup de bruit : si vous ne sifflez pas bouillon et pâtes entre vos dents, le cuistot va penser que son plat est raté et vous déplait ! Donc à grands coups de « zuru, zuru » (« slurp, slurp »), on mange le tout et on en déguste le mélange et son parfum unique.

Où manger des râmen en France ? Vivant près de Paris, je peux déjà vous recommander le superbe Hokkaido rue Chabanais ou de vous promener rue Sainte Anne dans le second arrondissement, il y a trois bons restaurants, le Sapporo, le Higuma et le Lai-Lai Ken. On peut aussi tenter de les préparer soi-même à la maison ou essayer les plats tous prêts de chez Tanoshi.

 

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

5 Réponses

  1. Clem18

    ^ ^ contente ! je pense parler aussi des autres nouilles : les soba et le udon qui se prépare aussi avec des pâtes! A suivre!!

    Répondre
  2. Claire Matos

    Moi je suis une fan de nouilles (j'adore en manger accompagné de nems ou de brochettes de poulet caramélisé), mais des ramens, ça fait longtemps que j'en ai pas mangé ! Ton article est très intéressant et bien construit, tout y est dit ! Même la petite référence au musée que je connaissais déjà après vu un reportage d'un voyage ou documentaire au japon (je sais plus exactement) sur you tube …

    Répondre
  3. Clem18

    Il y a aussi une scène mythique d'un film un peu ancien pour nous (genre années 80 je crois) dans laquelle l'un des protagonistes explique à son ami l'art de manger les ramens! les extraits sont aussi sur youtube…

    Répondre
  4. Claire Matos

    Ah, j'ai jamais entenddu parler d'un tel film ! Au fait, moi aussi j'aime le riz … en fait tout ce qui est féculent en général : riz, pâtes, pommes de terre, pain et je raffole aussi d'oeufs au plat !!! Du coup je me vois bien faire une virée gastronomique au Japon vu qu'au niveau des plats, ces ingrédients reviennent souvent. Par contre pour tout ce qui est sucré, les desserts ont l'air moins appétissants au Japon et beaucoup plus "simples" (peu d'ingrédients et avec des formes basiques) qu'en France. Je crois que ça me manquerai de me goinffrer de desserts si je me retrouvais au Japon !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.