S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Titre : Mobile suit Gundam

Titre original : Kidô senshi gundam
Réalisateur : Yoshiyuki Tomino
Studio : Sunrise
Série : 43 épisodes (non disponibles en France)
Films : 3 films résumés de la série (disponibles en France)
Durée : Chaque film dure environs 140-150min
Attention : lorsque je parlerai de « Gundam » même sans préciser je ne parle que des vrais « Gundam » et non de « Seed », « Wing » et autres qui n’ont rien à voir si ce n’est le nom (pour faire vendre).
Résumé : En l’an 0079, la guerre gronde entre la Fédération Terrienne et le duché de Zeon. Le duché de Zeon représente les colonies de l’espace et réclame l’indépendance des colonies. Un jour, un jeune garçon vivant dans une colonie se retrouve « obligé » de piloter la dernière arme de guerre de la Fédération Terrienne suite à l’attaque de 2 Mobile Suit (MS) de Zeon. Cet arme est le Gundam RX-78 !
Dès lors, ce jeune garçon, nommé Amuro, se retrouve dans la guerre opposant la Fédération à Zeon. Face à lui se dressera l’un des plus importants personnages, Char Aznable (et vous ne rêvez pas, Char Aznable vient bien de Charles Aznavour) plus connu sous le nom de « la comète rouge » car il ne connaît aucun rival en matière de pilotage, même face à un Gundam.
Tout de suite passons à la distribution, à l’avis et surtout, à l’impact de cette série.

Distribution : Je ne vais pas vous faire tout le monde, mais ceux qu’il est important de connaitre et de retenir
Amuro Ray est le héros et pilote du « Gundam ». Héros, si on veut, ce n’est pas lui que tout le monde retiendra. Il est surtout le petit pleurnichard ne voulant pas trop piloter le « Gundam » (au début) mais se trouvant vite un rival et une raison de le vaincre (d’autant plus dans « Gundam : char contre attaque »). Amuro défend la Fédération Terrienne bien qu’étant issu des colonies spatiales.
Char Aznable est certainement l’un des héros dont tout le monde, et surtout les Otakus, doit se souvenir. Il est un personnage charismatique et très aimé dans la culture Otaku. Je ne peux en dévoiler trop sur le pourquoi, mais déjà de par son caractère, ses phrases cultes, son histoire, sa vision des choses et de la politique dans Zeon (et d’autant plus dans Neo Zeon dans « Char contre attaque »). Il s’opposera jusqu’à la fin de l’arc « UC » à Amuro Ray, chacun se battant pour ses principes (sauf dans « Gundam Zeta », où c’est un autre héros mais on ne manquera pas de voir un certain Quatro…). Char est ce qu’on appel un personnage marquant, il est (comme un certain Kamina) un exemple de vie ou de mode de vie, à tout autre titre puisque c’est par son regard qu’est développée une vision politique de la situation globale, donc très importante. Il marquera toutes les générations d’Otakus, tout comme « Gundam ».

Il faudra aussi retenir le « White Base ». C’est le bâtiment dans lequel le petit groupe (dont fait parti Amuro) dirigé par Bright Noah, se battra face à l’armée de Zeon (que ce soit char, garma, etc…).
Retenons aussi le nom de Lalah, qui sera d’une importance capitale dans la tragédie de cette série et dans la toute fin de « Char contre attaque » (elle sera de toute façon la base de pourquoi Char devient si cinglé, enfin cinglé, tout est relatif).
Enfin, il faut aussi connaître Seyla Mass, qui sera toute aussi importante pour bien comprendre Char et la plupart de la famille Zabi, Ramba Ral etc… Enfin je vous le dis, je ferais une fiche entière de descriptif des personnages car chacun est différent, chacun à sa vision des choses et de sa politique et chacun marque l’histoire de façon différente.
Il y a une notion à retenir de « Gundam », les New types. Difficile d’en dire plus sur ce qu’ils sont, pour pas spoiler, mais retenez c’est très important.
Il y aura tant à dire sur chacun des personnages que je le ferai peut être dans une fiche spéciale sur les personnages en entier, et leur importance dans cette série mythique, mais pas dans cette fiche là.

Avis : Comment mettre un avis après tout ce que je viens de dire? Bon alors faisons simple.

Les 3 films suivent la profondeur du conflit mis en place, allant de révélations en manipulations, dont je ne peux pas trop approfondir tant j’aurais à vous spoiler et que ce n’est pas mon genre.
« Mobile suit Gundam » pose des bases, de très solides bases que jamais personne n’égalera dans le genre du mécha (ni « Evangelion », ni « Gurren Lagann », ces 2 séries sont devenues des séries cultes dans un tout autre genre).
Bien que Gundam ne soit pas la première série de robot, il y eu « Astro » de Tezuka (et d’ailleurs Tomino travailla sur l’animé) et également « Grendizer », « Mazinger » etc… Pourtant « Gundam » restera comme la série culte niveau mécha.
Il faut savoir que c’est pour ça que « Gundam » restera dans la culture Otaku et participera à la créer, puisqu’il s’agit de « Real robot ». Et c’est ça que le public voulait. « Gundam » a révolutionné le schmilblik : plutôt que de faire accepter à tout le monde, dès le départ, que le robot était le plus fort parce que c’est comme ca et c’est tout, ils se sont tournés vers un style bien plus réaliste basé sur la science, sur la technique et la technologie avec des tas d’explications sur le pourquoi du comment il tient debout, il a un laser etc… C’est en cela que « Gundam » a été vraiment révolutionnaire parce qu’il a donné à un public qui voulait savoir comment le « Fulguro-poing » revenait en place, matière à se prendre la tête sur des détails pseudo-scientifiques!
Le fait que « Gundam » soit le premier « anime real robot », qui est devenu la norme par la suite, c’est ce qui a fait que ça n’a d’abord eu aucun succès mais que c’est devenu aussi culte par la suite.
Pourquoi?
Alors que cette série avait de si faibles audiences qu’elle fut écourtée de 7 épisodes?
Lorsque les 3 films résumés sortirent, bien qu’ayant nettement plus de succès, rien ne laissait présager que cette série deviendrait si culte. Rien, sauf ses personnages et son histoire… C’est en réalité grâce à l’ensemble de l’oeuvre « Gundam », incluant donc « Zeta », « ZZ » et « Char contre attaque », que la série doit le statut qu’elle a aujourd’hui.
Si aujourd’hui Char est un des personnages les plus connus dans le monde Otaku, il faut connaitre son histoire et sa tragédie jusqu’à la fin de « Char contre attaque », film marquant la fin de son combat et accessoirement meilleur film d’animation selon le grand Hayao Miyazaki qui, je cite, « s’incline » devant.
Alors je ne juge pas « Gundam Zeta », « ZZ » ou « Char contre attaque » pour le moment (ce sera dans une nouvelle fiche) mais la base de cette série culte.
Alors je sais qu’aujourd’hui, et particulièrement chez nous en Occident, les « otakus » ne sont en fait que des consommateurs de nouveautés en fansub sans se soucier de ce qu’il y a eu avant, et ca se ressent quand on parle de manga/animé avec ces gens là puisqu’il ne connaissent rien, absolument rien, de plus de 10 ans. (et c’est déjà un miracle quand ils ont vu « Evangelion ».) Et c’est en ça que je doute que « Gundam 0079 » puisse être vu et aimé par le public occidental d’aujourd’hui.
En effet les dessins sont considérés comme vieillots etc… Pourtant « Gundam 0079 » propose des dessins de très bonne facture, surtout pour l’époque, de plus l’animation est simple mais efficace la mise en scène n’est pas en reste et surtout… Et c’est là les 2 plus grandes forces, voir même 3, de cette série. Le mécha-design est excellent, les « Zaku », les « Gelgoog », le « RX-78 », les « dom » etc… sont tellement bien mis en scène, tellement bien dessinés. Les « Zaku » restent mes préférés bien qu’aimant également les « Gelgoog », et surtout ceux de Char (en rouge :awe:). Ensuite vient l’histoire, jamais une autre série « Gundam » (« seed », « wing », « 00 » et tout ça) n’a eu une histoire plus profonde, plus complexe et plus intéressante. C’est même totalement l’inverse. On se retrouve entre 2 clans, Zeon ou la Fédération. Mon choix est vite fait, Zeon, nettement, mais « Gundam » nous laisse choisir notre camp, jamais nous ne sommes obligés d’être pour l’un ou pour l’autre. Et au fur et à mesure des faits de chacun, c’est parfois avec honte qu’on se retrouve content que l’humanité entière puisse disparaître, ou inversement que les colonies disparaissent.

Pour finir les personnages sont la dernière grande force de cette série, chacun des personnages, même avec une petite histoire, est très bien développé et réussi à nous marquer, à marquer la série et ensuite à rester dans la culture Otaku, si ça ce n’est pas une preuve que la série est excellente…
N’oublions pas les musiques et l’ost des films, et de la série, qui nous font plonger dans l’univers et arrivent à nous marquer tout du long des 3 films, certaines de ces musiques sont aujourd’hui aussi cultes que la série elle-même ! (voir fin de la fiche)
Je ne pourrai être objectif avec cette série car elle est classée au Panthéon de la culture Otaku, qui pourrait être objectif avec « Evangelion » par exemple? C’est exactement pareil sauf que, sans « Gundam », nous n’aurions jamais eu de séries excellentes de mécha telles que « Gurren lagann », « Aquarion », « Gravion », « Full metal panic » ou encore le très apprécié « Code geass ».
Alors, et vous l’aurez compris, je ne peux que finir cette fiche sur l’importance qu’a eu « Mobile suit gundam » dans la culture Otaku, dans l’animation etc… Et il est important, voir même obligatoire, d’avoir vu cette série au moins une fois, mais une fois ne suffit pas à en comprendre l’ampleur, dans son intégralité (avec « Char contre attaque », puisque « Zeta » nous ne l’avons pas en France (même si c’est mieux de l’avoir vu puisque ca se passe entre la fin du 3éme film « Gundam » et « Char contre attaque » bien que ce soit de grande qualité aussi).
Chers Otaku vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.