S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Amateurs de sensations fortes, les éditions Ototo vous donnent rendez-vous en librairies dès cet automne afin de vous présenter leur nouvelle bombe seinen : Murciélago !
Édité par Square Enix et prépublié depuis 2013 dans le magazine Young Gangan, ce manga signé Yoshimurakana arrivera le 19 octobre 2018 en France avec la sortie simultanée de ses deux premiers tomes.

 

 

 

Débarquant sur les chapeaux de roues avec un duo extravagant alliant une tueuse complètement détraquée, Kuroko Kômori et Hinako Tozakura, une conductrice totalement névrosée, Murciélago (11 tomes déjà publiés au Japon) est prêt à conquérir le public français après avoir séduit le Japon grâce à un univers érotico-violent débordant d’un humour noir mordant.
Véritable cocktail explosif flirtant avec l’immoralité, le manga de Yoshimurakana met en scène le dilemme de l’âme humaine perdue entre le pouvoir et la raison. Exposant sans gêne les vices de l’Homme qui sont à l’origine de la gangrène de la société actuelle, Murciélago soulève en toile de fond des thématiques plus ou moins sérieuses, le tout rythmé par son outrancière tueuse à gage : Kuroko Kômori.
Non-conformiste, un qualificatif qui caractérise comme il se doit cette œuvre dont le personnage principal se définit elle-même par cette simple phrase : « Je ne suis pas une bonne personne ». Ainsi, tandis que la folie prend tout son sens aux côtés de cette anti-héroïne, on peut se sentir coupable de l’apprécier… et d’en redemander !

 

 

On se plaît rarement à voir un monde en proie à l’horreur, mais Murciélago nous entraîne encore plus loin en nous montrant une société maculée de sang afin de maintenir l’ordre. Une seule règle : pour combattre le Mal, il faut riposter avec un Mal encore plus grand.
Quid des limites établies entre le bien et le mal ? Celles-ci sont gommées pour mettre en avant les responsabilités de dirigeants dépassés qui doivent parfois faire des choix hors de toute raison pour instaurer une trêve fragile face à une criminalité grandissante.

 

 

Si le manga de Yoshimurakana s’inspire d’une inquiétante réalité, il puise néanmoins sa force et son dynamisme de la pop-culture. Ainsi, certains pourront y retrouver des connotations à l’univers de Quentin Tarantino, que ça soit par le ton volontairement décalé du récit ou quelques scènes pouvant rappeler son film Pulp Fiction. D’autres verront peut-être en Kuroko le personnage de Varla, l’une des héroïnes du long-métrage Faster Pussycat ! Kill ! Kill !.
Murciélago c’est aussi et surtout un large panel de personnages à découvrir au fil des tomes. Un choix assumé qui permet à la série de se renouveler tout en restant fidèle à un univers décalé qui allie violence, humour et érotisme.
Grâce à ce procédé, Yoshimurakana nous invite donc à faire la connaissance de personnalités fortes, sombres, captivantes et totalement démesurées, évoluant dans un monde qu’elles considèrent comme leur terrain de jeu. Dans ce manga où la justice emploie l’une des plus grandes criminelles de son époque pour faire le sale boulot, la chose à retenir est que Murciélago est avant tout une œuvre à prendre pour ce qu’elle est : un bon divertissement qui n’a pas peur de la surenchère ! Soyez prévenus, rien ne pourra résister à notre psychopathe, mais fascinante, Kuroko, et à son écervelée, mais attachante, coéquipière Hinako, un duo qui débarquera en librairies dès le 19 octobre 2018 !

 

 

« La justice est parfois inutile pour éradiquer le mal.
Pour faire face à la gangrène criminelle grandissante, le pays fait appel à une tueuse à gages professionnelle en la relaxant temporairement de sa peine de mort. Son nom : Kuroko Kômori.
Avec à ses côtés pour effectuer sa surveillance, Hinako Tozakura, fanatique de véhicules en tout genre et également chargée de sa surveillance… Embarquez et suivez leurs aventures dévastatrices.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.