S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Hiroko Natsuno
Scénariste : Hiroko Natsuno
Éditeur : Boy’s Love IDP
Collection : Hana Collection
Genre : Yaoi
Public : + 16 ans
Contenu : 196 pages
Sortie : 2 septembre 2019
Prix : 7,95€
Statut de la série : One-shot

Acheter Site officiel

Résumé

« Shirasaki Yui est un jeune acteur cantonné aux petits rôles et aux boulots d’appoint. Pourtant, c’est lui qui est choisi pour incarner le partenaire de Hayama Asami, étoile montante du cinéma, dans une série racontant une histoire d’amour homosexuelle. Très investi, Shirasaki est prêt à tout pour comprendre son personnage et fournir la meilleure performance possible. Lorsqu’Asami et lui couchent ensemble, lors d’une soirée arrosée, c’est pour lui l’occasion d’approfondir son jeu d’acteur. Et de tomber amoureux. Accompagnez Shirasaki et Hayama dans leur périple cinématographique et amoureux, le temps d’une série qui changera leur existence. »

Notre critique

Après un premier one-shot, Souci d’amour, on retrouve Hiroko Natsuno avec un nouveau titre, cette fois mettant en scène deux jeunes acteurs en début de carrière.

Shirasaki, un jeune homme timide et peu confiant en tant qu’acteur, se retrouve à tenir un rôle principal au côté d’un ancien camarade de lycée, le populaire Asami. Le rôle en question : celui du partenaire amoureux de ce même Asami dans une histoire de romance homosexuelle. Alors qu’il prend ce rôle très à cœur, Shirasaki ne pense pas avoir ce qu’il faut pour jouer un tel rôle.

Tout change un soir où, après avoir un peu bu, il raccompagne Asami chez lui et que se dernier, sous le coup de l’ivresse, se met à lui faire des avances… qui ne déplaisent pas franchement à Shirasaki. Au matin, Asami s’excuse et lui révèle qu’il est homosexuel dans la vraie vie également. L’expérience – bien que courte – fait réfléchir Shirasaki sur sa propre sexualité, et lorsqu’Asami le retrouve le lendemain dans un bar gay et que Shirasaki lui annonce chercher un coup d’un soir pour confirmer ses doutes, Asami se propose comme partenaire.

Les deux jeunes hommes vont alors entamer une relation d’amis « avec bénéfices », dans laquelle Shirasaki va explorer peu à peu sa sexualité tout en apprenant à connaître Asami. À force de passer du temps ensemble, il réalise que son jeu d’acteur s’améliore et fait le rapprochement avec les sentiments qu’il commence à ressentir pour Asami.

L’histoire amène de manière très douce la romance, sans insister plus que nécessaire sur les scènes de sexe qui se font très « soft » et graduelles. On retrouve cette même douceur dans le trait de l’auteure, une qualité que l’on avait déjà admirée dans Souci d’amour, avec des personnages très sentimentaux. Shirasaki est un personnage qui rougit facilement et qui a un visage très émotif, à l’inverse d’Asami qui affiche un visage plus neutre et qui est donc plus difficile à cerner. C’est bien sûr le genre de duo qui marche très bien dans les mangas romantiques, et il est bien exploité ici.

Dans l’ensemble, c’est un one-shot plutôt réussi qui, même s’il présente une histoire assez ordinaire et sans prétention, le fait de manière assez douce pour être une réussite.

Notre critique de À 25:00, à Akasaka

Un nouveau one-shot très réussi de Hiroko Natsuno, cette fois sur une romance entre deux acteurs.

Scénario80%
Dessin85%
Edition85%
Originalité70%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • Très beaux dessins
  • Relation pleine de douceur
  • Des personnages qui se complètent bien
On a moins aimé
  • Néant
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.