S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Black Box, Critique Manga, Ecchi, Gainax, Manga, Seinen,

Black Box, Critique Manga, Ecchi, Gainax, Manga, Seinen,

Dessinateur : Ryûsei Deguchi
Scénariste : Satoru Akahori
Éditeur : Black Box
Collection : Seinen
Genre : Ecchi, Fantastique, Humour
Public : Averti
Site officiel : Black Box Éditions
Sortie : 28 octobre 2013
Prix : 20€
Statut de la série : Terminée en 1 tome

Osaka. Le quartier historique d’Abeno est menacé de restructuration et les commerces ferment les uns après les autres. Ayant grandi là, Sasshi et Arumi sont bien malheureux de la situation. Le grand-père d’Arumi refuse de partir et d’abandonner son restaurant mais la jeune fille apprend à son ami Sasshi qu’elle va bientôt déménager à Hokkaido où son père a retrouvé un emploi. Un soir, Arumi appelle Sasshi, inquiète : son grand-père s’accrochait si fort à une ancienne statue fichée sur le toit du restaurant qu’il est tombé. Il n’a rien de grave mais la statue est brisée. Alors qu’ils sortent de l’hôpital, Arumi et Sasshi sont subitement téléportés dans une version parallèle de leur quartier. Voyageant de monde parallèle à un autre, les deux adolescents vont vivre une aventure des plus rocambolesques, entre dragons, magie, science-fiction et arts martiaux… Sasshi y reconnaît peu à peu les incarnations de ses héros préférés. Pourront-ils sauver le quartier Abeno de leur monde ?
Né d’un animé écrit et produit par le studio Gainax, Abenobashi, Magical Shopping Street est une sorte de lettre ouverte aux fans. A travers une histoire quelque peu délirante, sorte de croisement entre le gag manga et le ecchi tant les personnages féminins ultra sexy, à très forte poitrine et peu vêtus s’y succèdent, Abenobashi exploite, chapitre après chapitre, le florilège des héros qui ont fait la réputation du studio. On trouve des clins d’œil affichés à Gunbuster, Nadia ou Le Secret de l’Eau Bleue, Neon Genesis Evangelion, Kare Kano, Cutie Honey, Furie Kurie et tant d’autres qu’il est parfois difficile pour les néophytes ou simples non japonais tels que nous de les reconnaître tous.
Si le scénario pêche franchement dans le délire et la répétition systématique, la curiosité de savoir quelle série du studio sera mise à l’honneur dans chaque chapitre reste la plus forte.
Bien sûr, il n’en demeure pas moins que pour apprécier pleinement ce manga, il faut être un vrai otaku ou bien avoir la curiosité de chercher les références détournées. Néanmoins, un one shot comme celui-ci, qui compile en un tome quelque 400 pages de bonne humeur et rigolades à tous les étages reste un manga de pur plaisir et d’éveil à la culture otaku à sa juste valeur.
Le dessin de Ryûsei Deguchi reprend le chara-design de la version animée, insiste sur l’humour et l’aspect totalement décalé de l’histoire, enchaîne les situations à un rythme qui ne laisse pas de place à l’ennui. Les personnages évoluent dans des décors peu présents mais suffisamment travaillés et distillé au fil des pages pour insister à la fois sur l’aspect historique du quartier d’Abeno et onirique des paysages et environnements propres aux mondes fantastiques dans lesquels évoluent les héros.
Black Box éditions fait preuve d’originalité une fois encore mais aussi d’une belle volonté de surprendre le lectorat français du manga, cherchant à séduire par un choix un peu risqué dès lors qu’il s’agit de proposer un titre clairement axé sur les références à un domaine culturel typiquement nippon qui perce à peine en France et demeure frappé d’un regard péjoratif. Bien que lourd de 416 pages et d’un dossier sur Gainax, ce volume est de bonne qualité. La traduction habile de toutes ces références japonaises, le papier épais, l’impression sans faute, la reliure et la couverture souple mais résistante en font un volume agréable à lire.

Points forts : 

  • Adaptation fidèle de la version animée 
  • Titre original 
  • Humour 
  • Référence de la culture otaku 
  • Traduction 
  • Qualité éditoriale 



Points faibles : 

  • Schéma répétitif de l’histoire 
  • Peut-être trop réservé à un lectorat qui connait les références otaku 
Verdict : Un Bon Tome !!! 

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.