S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Éditeur : Koei Tecmo
Développeur : Gust
Genre : J-RPG
Version testée : PlayStation 4
Autre support : Nintendo Switch, PC
Langue : Voix en japonais, textes en anglais
Classification : + 12 ans
Sortie en France : 30 mars 2018
Taille d’origine : 13,06 Gb
Prix Moyen : 59,99€

Acheter Site officiel

Introduction

Série phare du développeur Gust, la série Atelier fête ses 20 ans avec la sortie d’Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings, un épisode qui vient clore la trilogie « Mysterious » en beauté puisqu’il est également le premier jeu Atelier à avoir droit à une sortie sur Nintendo Switch. Peut-être l’occasion pour la série d’agrandir un peu son public.

Pour ceux qui découvriraient la série, les jeux Atelier sont des J-RPG basé sur l’alchimie. Le principe est simple : vous partez à la recherche de matériaux puis les combinez entre eux afin de créer de nouveaux objets, qui pourront à leur tour vous servir à synthétiser d’autres choses. Des phases de combat viendront se rajouter à l’aventure puisque les monstres ne manquent pas sur les routes, et vos personnages devront user d’objets et d’équipements fabriqués ou améliorés grâce à l’alchimie pour s’aider.

Le retour de l’alchimie

Quatre ans après Atelier Firis et huit après Atelier Sophie, deux autres titres se déroulant dans le même univers, ce nouvel Atelier nous met dans la peau des jumelles Lydie et Suelle (Sue pour les intimes), deux jeunes filles qui rêvent de monter le meilleur atelier d’alchimie de tout le pays afin de tenir la promesse faite à leur défunte mère. Contrairement à Atelier Firis qui imposait de terminer votre aventure sur une année, vous n’aurez cette fois plus de contrainte de temps puisque le jeu se déroule sous la forme de chapitres scénarisés sans limite de temps. Votre objectif sera ici de monter le rang de votre atelier en effectuant diverses tâches pour améliorer votre réputation puis en passant un examen qui vous demandera de fabriquer un objet particulier, combattre des monstres, etc.

Le système d’alchimie revient sans grande surprise, mais avec quelques améliorations pour rendre l’expérience plutôt enrichissante. Pour synthétiser de nouveaux objets, vous devez tout d’abord sélectionner les matériaux les plus appropriés puis les positionner de manière optimale sur une grille, à la manière d’un jeu de Tetris. La qualité de base des matériaux et leur placement auront une incidence cruciale sur la qualité et les propriétés de l’objet ainsi créé, et vous pourrez également attribuer différentes caractéristiques à vos créations. Si fabriquer un objet en soi est simple, il vous faudra bien réfléchir à la meilleure optimisation possible pour vos objets de combat si vous voulez avoir une chance face aux ennemis qui ne vous feront pas de cadeaux.

Pour un joueur découvrant la série, le principe d’alchimie peut dérouter un peu au début. En effet, les possibilités sont réellement vastes et il faudra un moment avant de bien comprendre comment tout fonctionne. Néanmoins, comme vous le répètent vos mentors tout au long de l’histoire, c’est en essayant qu’on apprend. N’étant pas limité par le temps, vous aurez tout le loisir de revisiter les zones plusieurs fois pour rassembler autant de matériaux que nécessaire pour vous essayer à l’alchimie, ce qui fait d’Atelier Lydie & Suelle un titre idéal pour débuter dans la série. Chaque fonction étant assez intuitive et les menus bien détaillés, maîtriser les bases de l’alchimie ne devrait pas s’avérer trop ardu et chercher comment synthétiser les meilleurs objets et équipements s’avère bien vite un réel plaisir.

Gameplay

L’amélioration de votre équipement pour le combat sera en outre un des aspects les plus importants. Les ennemis qui se dresseront sur votre route seront bien trop puissants pour espérer vous en sortir en montant simplement de niveau, d’autant plus que vos deux héroïnes ne sont pas de grandes combattantes au début de l’aventure. Votre performance en combat dépendra donc des attributs de vos armes et armures – heureusement plutôt simples à améliorer et à modifier une fois que l’on a compris le principe – mais aussi de la fabrication d’objets d’attaque et de soin à utiliser durant le combat.

Le gameplay en soi pourra s’avérer assez plat dans les premiers chapitres, où vous n’avez pas encore beaucoup de combattants, mais une fois plus avancé dans l’histoire il se révèle bien plus attrayant. Au menu, un système de tour par tour classique, simple mais efficace. Vous disposez dans cet opus de six personnages : trois combattront en première ligne tandis que les autres agiront en tant que soutiens durant le combat en soignant leur partenaire ou en effectuant des attaques combinées. Une nouveauté du titre est la possibilité de pratiquer l’alchimie pendant le combat, une fonction nommée « battle mix » qui permettra aux jumelles d’user des matériaux ou objets qu’elles possèdent pour créer de puissants effets ; plutôt sympathique et utile dans les situations compliquées, cette fonction reste toutefois un peu trop limitée et aléatoire pour faire une réelle différence sur le gameplay. On reste néanmoins sur des bases sûres et le résultat est fort sympathique, avec des animations de combat plutôt jolies et une difficulté toujours bien présente.

Même si la durée de vie n’est pas négligeable (comptez environ 45 heures pour arriver au bout du scénario), avec un bon nombre de quêtes annexes et de recettes d’alchimie à découvrir, on regrette toutefois qu’il n’y ait pas plus de personnages jouables, notamment Lucia qui vous accompagne pourtant dans toute votre aventure. Il faudra donc malheureusement mettre la main au porte-monnaie si vous souhaitez agrandir votre équipe, la seule solution étant de se diriger vers les DLC payants… et vos économies risquent d’en prendre un coup si vous souhaitez débloquer tout le contenu disponible, le season pass atteignant le prix exorbitant de 80€, plus que le prix du jeu lui-même…

Graphismes et exploration

La particularité de ce titre est que vous serez amenés à visiter les mondes présents dans des tableaux, ce qui représentera la plus grande partie de votre aventure. Vous passerez donc votre temps à enchaîner les allers-retours entre votre atelier situé en ville et les lieux où vous voudrez vous rendre. Malheureusement, le nombre d’endroits et de tableaux à visiter est très limité et les zones sont plutôt petites… ce qui est assez dommage, surtout quand on sait qu’Atelier Firis offrait une carte du monde réellement vaste. Si ce nouveau titre essaye de compenser avec les paysages originaux des mondes des tableaux, force est de constater que le résultat est loin d’être satisfaisant.

En effet, malgré l’effort d’originalité, il faut avouer que les graphismes ne sont pas vraiment au top. Les paysages se révèlent vite très répétitifs, avec des textures trop simples et des zones un peu vides et sans grande surprise. Certains tableaux offriront un décor plutôt joli, mais au bout de quelques minutes d’exploration on finit malheureusement par se lasser un peu.

Au niveau des personnages, le rendu est déjà plus appréciable. Certes, les graphismes n’ont pas vraiment évolué depuis Atelier Sophie et les mouvements des personnages manquent cruellement de naturel, mais une attention bien particulière est portée sur le chara design qui fait décidément la force des jeux Atelier. Pour peu que l’on apprécie les tenues colorées extravagantes et le style « manga », le jeu a de quoi plaire à ses fans.

Scénario et musiques

Pour ce qui est du scénario, on est ici bien loin des histoires de fin du monde ou de quête héroïque, puisque le principal objectif de vos héroïnes sera tout simplement d’améliorer leur atelier. Quelques retournements de situation et éléments un poil plus dramatiques viendront se rajouter à l’histoire, avec en son centre le thème de la mère décédée de Lydie et Suelle et le mystère des tableaux que vous pouvez visiter. La présence d’un véritable scénario dans ce titre est appréciable, mais il reste malheureusement un peu bancal dans son exécution et on aura souvent du mal à vraiment ressentir l’émotion…

Finalement, plus que la trame principale, c’est dans les quêtes secondaires que l’on trouvera son compte. Les personnages clé d’Atelier Sophie et Atelier Firis font leur retour dans ce titre, accompagnés par quelques nouveaux protagonistes, et les petites scènes pleines d’humour à découvrir tout au long de l’aventure (certaines nécessitant d’augmenter le niveau d’amitié du personnage en question) formeront l’un des aspects les plus sympathiques de l’histoire. Si vous aviez joué aux deux opus précédents, retrouver les personnages et voir leur évolution des années plus tard sera un réel plaisir, mais même sans les connaître au préalable, on s’y attache rapidement et rares sont les moments où l’on se sent largué.

Enfin, les musiques qui vous accompagnent tout le long de votre aventure sont plutôt sympathiques, avec des pistes particulièrement jolies durant les combats de boss, mais peut-être pas à la hauteur de ce à quoi les précédents opus nous avaient habitués. Une fonction vous permet toutefois de modifier toutes les BGM du jeu pour chaque zone et chaque situation, et même sélectionner plusieurs pistes qui seront alors jouées de manière aléatoire à chaque fois. Les musiques des précédents jeux Atelier ainsi que d’autres titres de Gust se rajoutent à cette sélection sous la forme de DLC gratuits, de quoi varier les plaisirs tout au long de l’aventure.

Trailer

Notre critique de Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings

Épisode célébrant les 20 ans de la série, Atelier Lydie & Suelle est un opus idéal pour se lancer dans la saga des jeux Atelier, regroupant les points forts de nombreux titres de la série pour proposer une expérience de jeu bien sympathique, avec un gameplay qui devrait ravir les amateurs de J-RPG. Les fans de longue date y trouveront peut-être moins leur compte, le jeu n’offrant pas de réelle révolution et disposant d’une carte vraiment trop petite, mais avec ses dialogues plein d’humour, son chara design toujours aussi charmant et le système d’alchimie décidément prenant, il reste un titre que l’on prendra beaucoup de plaisir à découvrir.

Graphismes60%
Gameplay98%
Scénario70%
Ambiance sonore78%
Durée de vie95%
Difficulté95%
On a aimé
  • Le système d'alchimie
  • Les personnages et les dialogues pleins d'humour
  • Une bonne difficulté et durée de vie
On a moins aimé
  • Les décors trop fades et la carte un peu limitée
  • Graphiquement pas au top
  • Les DLC hors de prix
83%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.