S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Hako Tomoko
Scénariste : Hako Tomoko
Éditeur : Nobi Nobi !
Collection : Shojo Kids
Genre : Conte, Fantastique
Public : + 8 ans
Contenu : 222 pages
Sortie : 22 janvier 2020
Prix : 7,90€
Statut de la série : Terminée en 3 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

Dans un monde peuplé de créatures merveilleuses et de magie, vivent les héros de notre enfance : le Chaperon rouge, Cendrillon, Hansel et Gretel, etc. Parmi eux, la terrible Sorcière Noire a semé ses malédictions… avant de devenir la Sorcière Blanche. Voici le dernier tome des Contes Imaginaires…

Notre critique

Troisième et dernier tome de cette superbe trilogie sur les contes, ce tome est la suite directe du précédent : on y suit la fin de l’histoire de la Sorcière Noire, qui est à l’origine des malédictions des princes de plusieurs royaumes, et il est également basé sur les contes des frères Grimm. Ici, nous retrouvons : Le Chaperon Rouge, Les six Frères Cygnes, Les musiciens de Brême, Cendrillon, Le Prince Bec-de-Grive et Hansel et Gretel. Tous sont une version revue et corrigée de Hako Tomoko. De conte en conte, on découvre la vérité sur les origines du comportement de la Sorcière Noire vis-à-vis des princes.

Le dessin est de la même qualité que les tomes précédents, mais il y a semble-t-il une légère amélioration au niveau de l’expressivité des personnages. Ici, on retrouve un style propre à la mangaka et en parfaite adéquation avec les contes proposés. Les décors sont toujours aussi bien dessinés, avec pas mal de détails, mais parfois trop détails surchargent le dessin. Il faut quand même admettre que tant de contes dans un seul tome, nous donne parfois l’impression que l’histoire se doit d’avancer, et ce, assez vite… Par contre, ce servir comme elle a fait d’un élément reliant les contes entre eux est une bonne idée, et on n’a pas l’impression de changer de conte, juste celle de suivre une longue histoire. Sur la jaquette, on retrouve Le Chaperon Rouge et son loup effrayant, Les Musiciens de Brèmes et les Six Frères Cygnes, et au dos, Le Prince-Bec-de-Grive.

Notre critique de Contes Imaginaires - Le Chaperon Rouge et les Cinq Sorts

En bref, une série agréable sur les contes, à lire seul ou en famille. Même si quelques tomes supplémentaires seraient les bienvenus, on peut quand même ressentir la magie des contes que lisait notre grand-mère.

Scénario90%
Dessin96%
Édition90%
Originalité80%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • La redécouverte de certains contes
On a moins aimé
  • Trop de détails au niveau du dessin
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.