S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Éditeur : Rising Star Games
Développeur : Daylight Studios
Genre : Gestion
Version testée : PlayStation 4
Autre supports : Nintendo Switch, PC
Langue : Textes en français
Classification : + 3 ans
Sortie en France : 11 juillet 2018
Taille d’origine : 2.78 Go
Prix moyen : 14,99€

Acheter Site officiel

Forger des épées, des haches, des arcs et autres pour les aventuriers, ça vous tente ? Vous retrouver de l’autre côté du décor, aider les héros à devenir encore plus braves et puissants, c’est ce que nous propose Holy Potatoes! A Weapon Shop?!.

Un maître patate à en devenir

L’histoire de Holy Potatoes! n’est pas très passionnante mais faisons-en rapidement le tour. Vous incarnez Batata, un jour une patate avec de grands airs nommée Agent 46 (rien que ça) vient vous remettre les clefs de la forge de votre grand-père décédé. Il vous forcera à reprendre l’affaire et à fabriquer des armes illico, tout en sachant qu’il récupérera 99,99% de vos recettes, autant vous dire tout… À vous de devenir le meilleur forgeron du monde.

Le métier de forgeron

Vous commencez l’aventure dans cette forge à l’abandon, très vite quelques personnes apprendront votre reprise d’activités et viendront taper à votre porte pour avoir un emploi. Il est l’heure de se mettre au travail et il va falloir être très actif. Vous avez en haut à droite les détails de la date, la saison etc… vous pourrez accélérer le temps à votre guise donc faites bien attention à cela ! On positionne correctement ses nouveaux employés pour les mettre de suite à la tâche, chacun auront leurs propres spécificités pour vous créer des armes de qualité. Certains seront plus aptes à être au fourneau alors que d’autres seront plus doués pour explorer les environs et aller vous dénicher les meilleurs métaux.

Vos petites patates auront un arbre de classe ; artisan, explorateur… il faudra vraiment y faire attention car lorsque l’un de vos employés atteint le rang maximum, c’est le moment de la faire changer de classe pour apprendre un autre travail. Sachez que c’est comme ça que vous dénicherez les talents cachés de certain comme Laura Craft (ce jeu est rempli de référence très sympathique) qui est très douée en designe, à vous de tenter toutes les combinaisons possibles ! Vous débloquerez au fur et à mesure des lieux à explorer, de nouveaux matériaux à découvrir et de nouvelles armes à forger.

Aidons nos héros

Dès qu’une arme sera terminée (à laquelle vous pourrez attribuer plus de puissance ou plus de vitesse par rapport aux compétences de vos petits employés), vous pourrez la vendre. Une arme porte peut-être le même nom mais n’est jamais unique (vous pouvez d’ailleurs les renommer), chacune aura ses propres statistiques. Plus vous avancerez, plus vos forgerons deviendront doués et plus vos armes qui étaient rudimentaires au départ deviendront de vrais armes légendaires ! Ainsi les prix grimperont au fur et à mesure, les gens donneront de plus en plus d’argent lorsque votre patate experte en commerce vendra votre arme. Forcé de constater que votre popularité sera à prouver à chaque instant malgré tout lorsque vous explorerez de nouveaux lieux, ne croyez pas que le peuple vous sera acquis.

Vous enverrez donc votre pomme de terre favorite aux enchères vendre votre précieux. Chaque arme est adaptée à chaque classe de héros, comme tout bon RPG qui se respecte, vous vous en doutez. Faites très attention à deux choses lors des ventes ; l’argent que ça vous rapporte (logique) et les niveaux que gagne le personnage en fonction de sa classe. Un client satisfait sera un client qui vous fera de la bonne publicité et notera vos armes correctement. Ne vendez donc pas vos armes n’importe comment et à n’importe qui.

Les objectifs

L’exploration du jeu reste assez limitée… passée la première heure, on finit par faire toujours la même chose et à s’ennuyer ferme. La seule chose que vous devrez viser c’est l’objectif principal, il change au fur et à mesure et votre patron, le fameux Agent 46, viendra vous réclamer son dû régulièrement. Gardez bien en tête que votre argent est votre ressource primordiale, qu’avec elle il faudra payer vos employés, acheter vos ressources et donner une (énorme) part qui grandit en avançant dans le jeu à votre patron. C’est logique, sans elle vous n’êtes plus rien, donc attention aux dépenses ! À force de progresser, il vous demandera de changer d’endroit pour vous faire de l’argent ailleurs. Faites attention à ce choix car tous les objectifs en cours et toutes les armes non découvertes seront perdus. Ne partez pas sans avoir aidé à forger l’Épée Broyée de Claude dans le chapitre 1, hein !

Trailer

Notre critique de Holy Potatoes ! A Weapon Shop ?!

Holy Potatoes! A Weapon Shop?! est un jeu de gestion plutôt sympathique en soit, avec un style mignon. On se prend vite au jeu mais on redescend malheureusement très vite sur terre. Les environnements limités et la répétitivité font que les sessions sur le jeu sont courtes, on peut finir par se lasser et ne pas y revenir, dommage. On retiendra son univers patate et ses clins d’œil magiques du jeu vidéo qu'on a adoré !

GRAPHISMES40%
GAMEPLAY40%
SCÉNARIO30%
AMBIANCE SONORE70%
DURÉE DE VIE70%
DIFFICULTÉ60%
On a aimé :
  • Les clins d'oeil de héros emblématiques !
  • L'univers osé de la patate !
  • Oh, un chien patate ?
On a moins aimé :
  • Ennuyeux et répétitif
  • Basé sur des objectifs avec une fausse liberté
  • Nourrir le chien ?
52%Note Finale

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.