S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Scénariste : Wynne Jones Diana
Éditeur : Ynnis – @AnimeCollection : Romans
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 416 pages
Sortie : 24 juin 2020
Prix : 14,95€
Statut de la série : Terminée en 3 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

Sophie est l’aînée de trois filles et travaille comme chapelière dans l’atelier de feu ses parents. Sa belle-mère, Fanny, a réussi à placer ses jeunes sœurs : Letti chez Césari, une pâtisserie à succès, et Martha chez une amie magicienne, Mme Blondin. Sophie, elle, s’ennuie à faire des chapeaux, mais en tant qu’aînée, elle ne peut se défiler. Sa route va croiser celle de la Sorcière des Steppes, qui va lui lancer un terrible sort : la jeune fille devient une femme âgée, qui craque de partout. Cette dernière quitte sa famille et l’atelier, afin d’essayer de lever cette malédiction. Elle rencontre un étrange château dans la lande. Ce dernier se déplace sur d’étranges pattes et appartient à Hurle, le terrible magicien briseur de cœurs.

Notre critique

Cette œuvre fantastique est le premier volet d’une trilogie qui a inspiré le chef-d’œuvre de Hayao Miyazaki, Le château ambulant. Entrez dans l’univers enchanteur de Sophie et de ses amis!

Sophie s’ennuie dans le charmant village de Marché-aux-Copeaux, où elle est chapelière. Étant l’aînée, elle ne peut que vivre dans l’ombre de ses jeunes sœurs, promises à un bel avenir, et celle-ci se résigne à vivre un destin tout tracé, morne et plat, comme elle. Letti et Martha travaillent dans des univers pleins de magie et de couleurs, et espiègles, ont même échanger leurs places, alors que Sophie fait tous les jours les mêmes gestes, seule dans l’arrière-boutique. Sauf que Sophie, sans le vouloir, fâche la Sorcière des Steppes, et va devenir une vieille femme, aux os qui craquent. Sa vie va prendre un sens différent, et l’aventure s’ouvre à elle. Elle peut enfin quitter sa morne vie et vivre pleinement, malgré son grand âge.

Sophie est, au départ, une personne qui ne fait pas de vagues, qui accepte l’idée du destin tracé pour elle, et dans ce cas-ci celui de la sœur aînée, celle qui va vivre dans l’ombre de ses sœurs. A elle la résignation et la routine, et à ses sœurs, l’aventure et l’amour. D’un naturel calme, elle est à l’opposée de Letti et Martha, plus vives et espiègles. Mais grâce à la Sorcière des Steppes, ce qui est une malédiction, sera un cadeau pour la jeune fille : elle va pouvoir échapper à son destin et s’accepter telle qu’elle est, différente de l’image qu’on attend d’elle. Elle va vivre des aventures et apprendre à se connaître, elle va découvrir ce qu’elle veut et ce qu’elle attend de la vie. Le tout en essayant de lever cette malédiction dont elle ne peut parler à qui que ce soit.

Hurle est un magicien, précédé par une réputation de briseur de cœurs. Il est séduisant et le sait. Il séduit donc toutes les jeunes filles qu’il rencontre et une fois sous son charme, il abandonne ses proies. Il apparaît en plusieurs endroits, sous des noms différents, comme Jenkins ou Pendragon. En fait, il fuie la sorcière des Steppes, qu’il a séduite mais qu’il a abandonnée, ce que la dame n’a pas appréciée. Au premier abord, il nous apparaît comme un être superficiel, plus préoccupé par son aspect physique qu’autre chose. Pourtant, ce jeune homme a une magie bienveillante, qui se refuse à voir son art partir en fumée, à la guerre. Il fait même en sorte que Sophie souffre moins de ses rhumatismes et des ses douleurs liées à son grand âge et cela, sans s’en vanter, en douce.

A ses côté, se trouve un jeune apprenti, Mickaël. Ce jeune homme apprend la magie auprès de Hurle et surtout accueille les différents clients qui ont besoin de poudres ou autre sorts afin d’améliorer leur quotidien. Il est plein d’énergie et de passion, et met beaucoup de cœur à l’ouvrage. Et surtout, il y a Calcifer, un démon tout feu tout flamme, qui a passé un pacte avec Hurle. C’est lui qui gère le château ambulant et s’assure qu’aucun être magique n’entre dans l’univers de Hurle. Il ne faut pas oublier Navet, l’épouvantail, qui fait de grosses frayeurs à Sophie, ainsi que le chien-homme, tous les deux victimes de puissants charmes.

L’adaptation de Hayao Miyazaki est relativement fidèle à l’œuvre de Diana Wynne Jones, qui ne concerne que ce premier tome. Bien sûr, il y a des différences, mais en général, la trame principale de l’histoire est respectée. Les noms sont parfois différents comme par exemple Hurle devient Hauru dans l’animé, ou encore Mickaël, qui est devenu Marco. Mais quand on se plonge dans la lecture de ce premier volet, on voit devant nos yeux les couleurs chatoyantes de l’univers de l’animé, et on imagine les personnages tels qu’on les connaît, évoluer comme décrit dans le roman.

L’histoire est magique, pleine de poésie et on est complètement absorbé par cet univers enchanteur. On vit intensément les aventures de ces héros et on s’y attache. L’autrice arrive à nous rendre les personnages réels et proches, car ils ne sont pas parfaits, comme nous. Grâce à Sophie, le lecteur mal dans sa peau peut apprendre à avoir confiance en lui, à gagner un peu d’estime pour lui-même et à ne pas accepter un destin qui ne lui convient pas. Bref, à être acteur de sa vie au lieu de spectateur. Le texte est fluide, bien aéré et avec un vocabulaire assez facile à comprendre, et donc adapté à des lecteurs moins aguerris. Un petit dessin orne les pages de chaque chapitre. Le papier employé est de bonne qualité et assez épais. Sur la couverture, on voit un château qui flotte dans la brume…

Notre critique de Le Château de Hurle

En résumé, un premier volume magnifique, empli de poésie, qui nous plonge dans l'univers magique de Diana Wynne Jones. On suit avec passion et tendresse les aventures de Sophie et de Hurle, ainsi que Michaël, le chien-homme et l'épouvantail. Sans oublier l'inoubliable Calcifer!

Scénario95%
Dessin90%
Édition95%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • L'univers du "Château ambulant" de Miyazaki
  • De beaux dessins
  • Calcifer!
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.