S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
n-oublie-pas-notre-promesse-notre-critique-nipponzillaDessinateur : Pariko London
Scénariste : Pariko London
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Yaoi, romance
Public : Public averti
Contenu : 172 pages
Sortie : 26 juin 2020
Prix : 8,99 €
Statut de la série au Japon : oneshot

Acheter Site officiel

Résumé

À tout juste 17 ans, Kusaka et Mikuriya fuient leur famille respective après qu’elles ont désapprouvé leur amour. Quinze ans plus tard, Kusaka déclare brusquement à son amant qu’ils devraient rompre, laissant celui-ci dans l’incompréhension la plus totale.

Notre Critique

Un yaoi plein de bons sentiments et d’humour. Il est rare de lire un récit tel que celui-ci, posant aussitôt une relation qui date et endure le temps avec quelques accros. Entre flash-backs et gentilles querelles, le quotidien de ce couple gay est plein de surprises.

Il est important de louer ici le scénario de Pariko London. Certes, il n’a rien de très original mais son découpage force l’admiration.

Après une rapide scène qui nous annonce le départ précipité et définitif des deux amoureux quinze années plus tôt, nous découvrons le quotidien de ce couple resté uni en dépit de tout. Pourtant, alors que Kusaka pensait que tout allait pour le mieux en dehors de leurs emplois du temps chargés, il déchante subitement. Un matin, Mikuriya lui déclare de but en blanc qu’ils devraient rompre !

Commence alors pour le jeune employé de bureau une remise en question faite de flash-backs et de provocations de la part de son amoureux. Quelle erreur a-t-il commise ? Est-elle récente ? Et soudain, il se remémore cette habitude qu’ils ont vite adoptée, de se faire des promesses pour tout et rien, des serments enfantins qui les rassuraient. A-t-il brisé une promesse envers Mikuriya ? Ce dernier refuse de le mettre sur la voie. Au lieu de ça, il passe son temps à le provoquer, jusque dans leur lit.

Kusaka en est si troublé qu’il en devient impuissant ! Il ne manquait plus que ça… Pourtant, entre fausses disputes et discussions avec leur amie et confidente, Yoshimi, Kusaka envisage qu’il existe certains secrets entre lui et son amant, des choses qu’il lui a cachées pour le protéger. Si ce dernier les a découvertes, il est naturel qu’il soit furieux.

Les deux hommes sont complémentaires et on s’amuse beaucoup de leurs petits différends. Kusaka est studieux, tiré à quatre épingles, sérieux à l’excès jusque dans sa relation amoureuse. Mikuriya semble son opposé : il travaille chez lui et se néglige. Il mange mal, fume, dort peu et semble porter un mal-être qui remonte à son enfance. On comprend, au fil des pages, que Kusaka a très tôt compris cette facette de la personnalité de son amoureux. Il a donc toujours cherché à la protéger de lui-même, des autres, de sa famille, de son passé. À trop vouloir le couver, Kusaka en a déstabilisé l’équilibre de leur relation. Mikuriya veut reprendre la main et choisit de le bousculer un peu.

Les flash-backs sont pleins de tendresse et nous expliquent la naissance d’un amour qui a préféré tout ignorer des adultes pour survivre seul. Même si les relations familiales ont perduré d’une autre façon, elles ont influé sur cette relation. Mikuriya sait que pour que leur avenir continue d’être commun, il doit être mieux partagé mais il n’exige rien directement, il laisse le choix à son amant.

Le dessin de Pariko London rappelle le style de Ogeretsu Tanaka, gavé de beaux mecs et attentif à un érotisme assumé. La mise en scène soutient le scénario à 100% avec ses allers et venues entre comédie, soucis et souvenirs. Le graphisme est suffisamment sensible pour traduire les émotions inhérentes à chaque passage. Le lecteur ne s’égare pas entre passé et présent. Si beaucoup d’espaces blancs envahissent les arrières plans, le travail global installe les scènes dans des contextes variés.

N’oublie pas notre promesse est un bon yaoi, bien écrit et dessiné, qui aurait mérité une série. Le format oneshot est pourtant bien maîtrisé et nous emmène d’un vrai début à une bonne fin.

Notre critique de N’oublie pas notre Promesse
Un bon oneshot plaisant à lire grâce à des personnages bien conçus et à une mise en scène réussie.
Scénario80%
Dessin80%
Edition90%
Originalité65%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé :
  • Personnages sympathiques
  • Mélange comédie, drame et romance
  • Dessin au service du récit
On a moins aimé :
  • Globalement peu original
  • Récit qui aurait pu être mieux développé
80%Note Finale

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.