S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Éditeur : Deep Silver
Développeur : Ys Net
Genre : Action, RPG, Aventure
Version testée : PlayStation 4
Autre supports : PC
Langue : Textes en français
Classification : + 16 ans
Sortie en France : 19 novembre 2019
Taille d’origine : 23,94 Go
Prix moyen : 59,99€

Acheter Site officiel

Dix-huit-ans… c’est le nombre d’années qu’il aura fallu attendre pour pouvoir découvrir la suite de l’histoire de Ryo, ce jeune homme qui souhaitait venger la mort de son père, du terrible Lan di. Une attente de presque deux décennies qui fut longue et frustrante, agrémentée de rebondissements incessants, de remaniements, report, d’annulation, de retour et autres joyeusetés qui seraient trop longues à lister intégralement ici. La bonne nouvelle, au final, c’est que Shenmue III a enfin fini par sortir et est disponible dès maintenant. Mais l’attente était-elle à la hauteur de nos espérances ? Est-ce un plaisir de retrouver notre cher Ryo après autant de temps ? La série avait-elle besoin de revenir aujourd’hui, ou valait-il mieux qu’elle reste à jamais dans les méandres du jeu vidéo… ?

Là où nous nous étions arrêté…

Avant de commencer le test, il est bien de se resituer dans le contexte pour savoir où nous avions abandonné Ryo à la fin de Shenmue II, car les non-initiés aux deux premiers titres risqueraient d’être un peu perdus. Il faut savoir que les choses ont été faites en grand car vous avez deux possibilités pour vous remettre à niveau, soit suivre le film qui se trouve dans le menu du jeu et qui récapitule l’histoire des précédents épisodes de la série, ou alors vous procurer la compile sortie il y a quelques mois, et commencer votre cours de rattrapage. Nul besoin d’avoir une Dreamcast pour pouvoir profiter pleinement de l’histoire principale. Tout a été très bien fait de la part de Sega, et on les en remercie.

Revenons donc à cette fin ouverte qui a été proposée il y a maintenant dix-huit ans. Ryo est sur le point d’arriver à Bailu, alors qu’il traverse un chemin près d’une rivière torrentielle, il aperçoit une jeune fille qui y plonge pour tenter de sauver un cerf blanc en train de se noyer. Ryo se jette à l’eau à son tour pour la ramener sur la rive. Elle se prénomme Shenhua. Notre ami la regarde intrigué car elle ressemble trait pour trait à la personne qu’il voit en rêve depuis la mort de son père. Durant le trajet, ils auront une longue discussion et cette dernière proposera à Ryo de rencontrer son père, mais arrivé chez elle, il est introuvable. Shenhua décide d’emmener notre ami dans la grotte où son paternel a l’habitude d’aller. Arrivés sur place, nos deux héros feront l’étrange découverte d’un symbole crypté et d’une épée que Ryo arrivera à combiner au Miroir du Phénix. Cela fera apparaître la fresque murale du miroir en question, mais également un second… c’est sur ce mystère que se terminait Shenmue II.

Pas si mauvais techniquement

C’est donc en devant élucider le mystère qui entoure la disparition du père de Shenhua que commence Shenmue III. Pour ce faire, Ryo, accompagné de sa nouvelle amie, va devoir enquêter et arrive à Bailu. Comme les deux premiers épisodes de la série, il vous faudra dialoguer avec chaque personnage pour trouver des indices sur où vous allez devoir vous rendre. Vous avez toujours votre carnet à porté de main en appuyant sur carré. Dans celui-ci, Ryo notera les choses les plus percutantes qu’il faudra garder en mémoire pour avancer, ça vous permettra de ne pas oublier ce que vous aurez appris, et également de regrouper plusieurs écrits pour avoir plus de précisions sur un lieu à rejoindre ou une personne à rencontrer. Les ballades dans Bailu sont très agréables, on quitte les villes urbaines de Shenmue I et II pour des campagnes colorées et fleurissantes.

Les déplacements de Ryo sont bien plus fluides qu’ils ne l’étaient avant, moins laborieux à la manette, il n’empêche qu’il demeure toujours une rigidité dans ses mouvements, avec des rotations sur lui-même à 360° pas vraiment encore convaincantes. En l’état, on pouvait s’attendre à mieux, mais on est loin de ce qui avait été montré aux joueurs lors des premières sessions de présentations. On pourrait souligner également les visages qui possèdent quand même plus d’expression. On peut ne pas les trouver parfaitement réalisé, mais ils ont le mérite d’être plutôt à la hauteur même pour les personnages qui ne sont pas au centre de l’histoire, ce qui n’était pas le cas dans les épisodes qui le précèdent ! Certes nous ne sommes pas à la pointe de la technologie mais ce n’est pas le but de Shenmue III !

Le jeu se veut une suite directe du second épisode, bien évidemment plus beau que ce qu’il aurait été à l’époque, mais en dessous des standard actuels. Techniquement à la ramasse par rapport aux triple AAA, le jeu se veut surtout destiné à deux types de personnes, les fans qui attendaient la suite depuis dix-huit longues années, et les jeunes qui ont découvert la série grâce aux Remasters et qui n’avaient jamais eu la possibilité de s’y essayer. Le budget n’était pas incroyable pour le titre, mais on peut être plus que satisfait du résultat final. On peut également parler rapidement de l’OST qui n’est pas mauvaise du tout et qui reste dans l’esprit de ce qu’a toujours proposé la série, quelque chose de très relaxant et doux.

Le système de progression…

La jauge de vie ainsi que les combats seront toujours de la partie dans Shenmue III. Pourquoi parler de la jauge de vie, vous nous direz ? Parce qu’elle a bien plus d’importance qu’avant car votre personnage peut désormais se fatiguer lors de ses petits boulots, quand il court pendant un certain temps ou lorsqu’il s’entraine pour améliorer sa technique. Commençons par détailler l’entraînement, maintenant Ryo a la possibilité (à la manière d’un RPG classique) de gagner en force, en défense, ou même d’augmenter ses HP Max. Pour ce faire, il devra passer par le biais d’un entraînement sous forme de différents exercices, chacun augmentant des caractéristiques bien précise.

À la fin de chacun d’eux, vous remarquerez que notre jeune ami perd ses points de vie (la barre verte en bas à gauche) et est épuisé, il faudra donc lui donner de la nourriture, des fruits principalement, pour qu’il se requinque. Ces fruits sont achetables à volonté dans le village mais il y a un léger souci… qui est d’ailleurs très contraignant, il est très difficile de récupérer de l’argent. Certes les petits boulots sont possibles comme couper du bois, ou encore les paris à risque avec pas mal d’argent à la clé, mais risque également d’en perdre énormément. Ça pose rapidement problème, on se rend vite compte que la montée de niveau et de perte de vie cherche à faire gonfler la durée du jeu du mieux possible.

On restera constamment frustré par le système proposé qui nous impose ces contraintes exigeantes. C’est un véritable cercle vicieux qui s’installera et qui finira par vous causer à un moment ou un autre, la perte de ressources et de vie, malgré la meilleure gestion que vous pourriez en faire. Tout ceci pourra conduire le joueur à un ras-le-bol total, le poussant même à stopper le jeu. Nous ne sommes pas difficiles, un minimum de réalisme ne nous paraissait pas gênant aux premiers abords, mais si cela finit par gâcher le plaisir ainsi que le confort de jeu, c’est non ! Il aurait fallu trouver un bon équilibre pour éviter la frustration, mais c’est raté…

En définitif…

Shenmue III est un titre avec plusieurs lacunes, principalement la gestion de ressources, mais il n’en reste qu’il a un charme unique qui saura faire plaisir aux plus délicats d’entre nous. Les fans trouveront que l’histoire n’avance pas énormément et qu’on fait beaucoup d’aller-retour pour finalement pas grand-chose, certes mais comme chaque épisode, non ? D’autres n’y trouveront aucun intérêt et auront l’impression d’avoir entre les mains un titre d’un autre temps, et ils auront raison car c’est le cas. Les plus patients, eux, découvriront un jeu touchant pour ses environnements, pour la relation unique qui lie Ryo et Shenhua, l’histoire qui se développe doucement mais sûrement, et un charme fou inexplicable qu’a la série depuis ses tout débuts et qui ne se perd aucunement ici !

Trailer

Notre critique de Shenmue III

Sans être le jeu de l'année 2019, Shenmue III reste comme ses deux prédécesseurs un ovni du jeu vidéo. Avec ce troisième épisode, en aucun cas la série ne perd en identité. Elle a su faire abstraction du temps qui a passé et c'est une véritable force !

Graphismes65%
Gameplay65%
Scénario60%
Ambiance Sonore80%
Durée de Vie80%
Difficulté65%
On a aimé
  • Retrouver Ryo pour de nouvelles aventures
  • Le titre qui vit dans son temps
  • Les musiques, les environnements
On a moins aimé
  • La gestion des ressources...
  • L'argent qui est vital, mais difficile à farmer...
  • La barre de vie de Ryo qui s'épuise pour rien...
70%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.