S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Studio : Brain’s Base
Mangaka : Rumiko Takahashi
Réalisateur : Sugawara Seiki
Scénariste : Michiko Yokote
Compositeur : Honma Akimitsu
Genre : Comédie, Fantastique
Public : + 12 ans
Lancement : 4 avril 2015
Durée : 25 épisodes de 25 minutes
Plateforme : Anime Digital Network

Simulcast Site Officiel

Résumé

« Depuis que, tout petite, elle s’est perdue dans un monde étrange, Sakura Mamiya a le pouvoir de voir les fantômes. Quoique habituée à ces apparitions étranges, quelle n’est pas sa surprise quand elle voit un élève de sa classe, Rinne Rokudô, se transformer en spectre pour vaincre un esprit enragé. Elle apprend alors que cet étudiant sans le sou et toujours absent remplit tous les jours la mission d’amener les âmes récalcitrantes jusqu’à la roue de la réincarnation, où les attend leur prochaine vie… »

Notre avis

Adapté du manga du même nom de Rumiko Takahashi, Rinne est une série axée sur l’humour et les quiproquos. Il n’y a pas de grande histoire qui lie tous les épisodes mais de petites histoires qui se résolvent en un ou deux épisodes.

Les épisodes sont centrés sur deux personnages : Sakura Mamiya et Rinne Rokudo. La première a fait une incursion dans l’autre monde et peut voir les esprits suite à cette mésaventure. L’autre est un shinigami qui opère dans le monde des vivants. Il est chargé d’amener les âmes errantes à la roue de la réincarnation. Perpétuellement fauché, Rinne est obligé d’emprunter régulièrement de l’argent à Sakura qui s’exécute la plupart du temps sans discuter.

Pour pouvoir travailler, Rinne revêt une grande veste blanche à motifs orientaux. Quand il a ce vêtement sur le dos, il est considéré comme un esprit et devient invisible aux yeux des gens, sauf à ceux de Sakura qui peut voir les esprits. Afin de de pouvoir se nourrir, il a fait naître une légende à propos d’un petit autel situé à l’arrière de l’école où les élèves sont invités, en cas de problème, à y déposer une offrande en argent ou en nourriture.

Le premier épisode s’ouvre sur un flashback de Sakura Mamiya. On y voit un ciel étrangement coloré dans lequel se trouve une grande roue rouge. Sakura, petite, regarde la roue et une dame vêtue d’un kimono et d’une étrange veste qui l’empêche d’y aller. Le ton est donné de suite. Quand l’épisode commence, on rentre dans le vif du sujet.

Les deux premiers épisodes sont une présentation des deux personnages. Il faut les avoir vu tous les deux pour comprendre comment Sakura s’est retrouvée dans l’autre monde et comment elle a acquis sa faculté de voir les esprits. Parallèlement, on suit Rinne dans deux missions. Cela permet également de mettre en place le lycée qui sera la scène principale de la série.

L’animation est belle et colorée. Les personnages sont fidèles au manga et l’ambiance est bien rendue. Il est visuellement attractif et l’humour omniprésent. D’autres personnages feront leur apparition au fil des épisodes. Certains sont visible dans l’opening de l’animé. Il y a quelques confrontations mais elles sont vite réglées et toujours sur le ton de l’humour ou avec une maladresse qui met à mal une des parties.

Les musiques d’opening et d’ending sont légères et dynamiques. Elles sont tout à fait en phase avec le ton de la série.

C’est un animé parfait pour se détendre en fin de journée.

Opening

Ending

Notre critique des épisodes 1 et 2 de Rinne
La chasse aux esprits, un business pas toujours rentable.
Scénario75%
Animation85%
Bande-son80%
Originalité80%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • La qualité de l'animation
  • L'humour des situations
On a moins aimé
  • Néant
80%Note Finale

A propos de l'auteur

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.