S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Actu Manga, Kazé Manga, Manga, Shonen, shonen up, Takeshi Obata,

Actu Manga, Kazé Manga, Manga, Shonen, shonen up, Takeshi Obata,

Dessinateur : Takeshi Obata

Scénariste : Hiroshi Sakurazaka
Éditeur : Kazé Manga
Collection : Shonen Up!
Genre : Post-apocalyptique, Guerre, Baston
Public : Averti
Site officiel : Kazé
Sorties : 25 juin et 16 juillet 2014
Prix : 6,99€ le tome
Statut de la série : Terminée en 2 tomes

Japon, un futur proche. L’humanité est en guerre contre une espèce extra-terrestre qui a envahi la moitié de la Terre, détruisant tout sur son passage, les Mimics. Ces créatures semblent invincibles, leur forme même est effrayante et source de leur force d’attaque. Peu de gens échappent alors à la mort, moins encore les nouvelles recrues de la force de frappe et de défense internationale baptisée FDU. C’est en devenant pilotes de combi, sorte d’armure robotisée, qu’ils ont une chance de stopper l’invasion et sauver la part restante de l’humanité. Mais cette guerre paraît sans fin tant la victoire finale serait pure chance. C’est du moins ce que pense Keiji Kiriya à l’aube de son premier combat. Terrifié, sans expérience, il se fait tuer immédiatement. Dans la douleur du trépas, il voit la légendaire Rita Vrataski, soldat invaincu s’approcher de lui et le réconforter. Pour soudainement se réveiller la veille de l’assaut. Keiji n’en croit pas ses sens, il aurait rêvé? C’est ce qu’il croit jusqu’à ce que le combat commence, qu’il se fasse tuer et se réveille de nouveau la veille de l’assaut! Encore et encore, Keiji revit cette dernière journée. L’Enfer de la guerre, de la douleur et de la mort annoncée se répète inéluctablement, jour après jour. Mais Keiji dépasse le désespoir et l’incrédulité pour une seule raison : si chacune de ses morts le ramène à la vie et lui fait remonter le temps avec ses souvenirs intacts, alors il ne lui reste plus qu’à apprendre de ses échecs et devenir plus fort. Ainsi, peut-être aura t-il une chance de survivre ? Et qui sait… de gagner la guerre…

Actu Manga, Kazé Manga, Manga, Shonen, shonen up, Takeshi Obata,

Version dessinée du roman éponyme de Hiroshi Sakurazaka, All You Need Is Kill est un manga qui réunit toutes les qualités d’un grand titre littéraire.

L’auteur Hiroshi Sakurazaka a habilement condensé son roman de telle sorte que tous les éléments importants sont conservés et exposés clairement dans le storyboard de Ryosuke Takeuchi. La personnalité des deux héros, des protagonistes secondaires, la perception de chacun face aux épreuves physiques et émotionnelles du conflit qui structure l’histoire sont idéalement définies. On ne se perd pas dans des détails qui n’ont pas d’importance dans la compréhension du récit qui gagne ainsi en densité et passionne le lecteur de bout en bout. Il est donc difficile de lire le tome 1 et d’attendre la parution du second tome !
Le choix éditorial de limiter l’adaptation du roman initial en deux volumes manga est bien vu. Le seul élément attendu de cette histoire – que je ne révélerai pas ici ^ ^ – et cela même sans avoir lu le roman, passe bien car il est logique et permet le développement de la seconde partie du récit jusqu’à un dénouement quant à lui plutôt surprenant. Si certains partis pris peuvent paraître simplistes, il est pourtant de bon ton de lire à travers les lignes : Hiroshi Sakurazaka a intégré des notions bien connues de notre époque et de notre technologie pour mieux structurer un récit profondément humain où se mêlent et sont mises en avant non la SF pure mais les émotions, l’âme guerrière de l’Homme, son désir de survie, une volonté de protéger son espèce et peut-être une personne en particulier.

Actu Manga, Kazé Manga, Manga, Shonen, shonen up, Takeshi Obata, Actu Manga, Kazé Manga, Manga, Shonen, shonen up, Takeshi Obata,

Le dessin de Obata sensei est, comme toujours, parfait. C’est un plaisir de parcourir un manga mis en image par un artiste d’un talent tel qu’il s’adapte à toute forme de récit. Dans All You Need Is Kill, l’expressivité des personnages et le dynamisme de chaque scène, même hors du champ de bataille, sont clés et soutiennent toute la densité du récit. La transformation de Keiji qui passe du statut de simple recrue sans expérience aucune, paralysée par la peur de mourir, à celui de soldat aguerri connaisseur et tacticien qui n’hésite plus à se placer en première ligne lors de ce qui reste pour ses compagnons leur premier combat, est visible sur les traits de son visage comme dans ses choix et ses mouvements. On perçoit à la seule vue de ses expressions qu’il vieillit psychologiquement et reste au bord de l’épuisement moral, prisonnier qu’il est de la même sphère temporelle qui se répète à l’infini avec les mêmes souffrances.

Actu Manga, Kazé Manga, Manga, Shonen, shonen up, Takeshi Obata,

Les décors sont bien présents, affirment l’existence d’un monde en guerre avec base militaire, environnement à moitié saccagé et détruit, éléments modernes et hi-tech nécessaires au combat comme à la survie.
Superbe association que celle du romancier Hiroshi Sakurazaka et des artistes Ryosuke Takeuchi, Yoshitoshi Abe et Takeshi Obata. Kazé peut se vanter d’avoir saisi la balle au bond en acquérant les droits éditoriaux français du roman et du manga alors que son adaptation cinématographique américaine (sous le titre The Edge of Tomorrow) sortie en salle il y a quelques semaines remporte un franc succès. Traduction, papier, typographie, mise en page, intégration de quelques lignes du roman original en premier page de chaque chapitre, impression, jaquette couleur… rien n’a été laissé au hasard et franchement, il serait dommage de passer à côté! Merci Kazé ^ ^

Points forts :

  • Histoire
  • Dessin
  • Personnages réalistes et attachants
  • Récit court mais dense, beaucoup de suspense



Points faibles :

  • Néant
Verdict : Un manga incontournable !!!

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Une réponse

  1. Arnaud

    J'ai pas vu le film ni le LN, mais rien à redire ! je ne regrette pas d'avoir acheté ces deux tomes tomes qui en valent franchement la peine 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.