S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Cocho
Scénariste : Makoto Fugetsu
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shonen
Genre : Fantastique
Public : + 10 ans
Contenu : 164 pages et 178 pages
Sortie : 9 janvier 2019
Prix : 7,20€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

Dans ces 2 tomes, nous suivons les aventures de Gran, jeune garçon qui rêve d’aller à Estalucia, l’Ile des Etoiles. Il est accompagné de Vyrn, une sorte de petit dragon ailé doué de parole. Ensemble, ils s’entraînent dur dans la forêt de Zinkenstill afin de parvenir à leur but. Lors de l’une de ces séances d’entrainement, Gran tombe nez à nez avec Lyria, une jeune fille poursuivie par l’Empire d’Erste. Elle a réussi à s’enfuir grâce à l’aide de la lieutenante Katalyna, mais des guerriers de l’Empire l’ont rattrapée sur l’île de Gran. N’écoutant que son courage, ce dernier vole à son secours et se retrouve lié à jamais à la jeune Lyria, car si cette dernière intéresse autant l’Empire d’Erste, c’est parce qu’elle a un étrange pouvoir. À trois, accompagné de Vyrn, ils décident de s’enfuir et de quitter Zinkenstill, mais ils doivent se poser en urgence sur l’archipel de Port Breeze. Leur vaisseau ne leur étant plus d’aucune aide, ils doivent trouver un autre vaisseau et un timonier. C’est ainsi qu’ils rencontrent Rackam, propriétaire d’un magnifique vaisseau: le Grandcyfer… mais ce dernier refuse de les transporter. L’arrivée des hommes de l’Empire d’Erste ne va plus lui laisser le choix.

Notre critique

Gran est un jeune homme impétueux au grand cœur. Il n’hésite pas à se sacrifier pour sauver Lyria. Son rêve est de marcher sur les traces de son père et d’atteindre Estalucia. Son meilleur ami est une sorte de dragon ailé, prénommé Vyrn. Il suit Gran comme son ombre. Lyria est une fragile jeune fille qui a un étrange pouvoir : elle peut commander aux « Créatures primordiales », qui sont des êtres légendaires, et c’est pour posséder ce pouvoir que l’Empire d’Erste veut la capturer. Le lien créé par Lyria pour sauver Gran, va les rendre très fusionnels, allant parfois jusqu’à former qu’une seule personne, et la mort de l’un pourrait provoquer la mort de l’autre. Heureusement, Lyria est soutenue dans sa fuite par Katalyna, une lieutenante de l’Empire d’Erste, qui la protège. Cette dernière sait se défendre, c’est une bonne guerrière et elle est très charismatique. Dans le 2ème tome, ils rencontrent Rackam, navigateur de son état et propriétaire d’un magnifique vaisseau… qui n’a jamais volé ! Il garde en lui une profonde déception: ses rêves de voler ont été détruits, et malgré le soutien de ses amis, il est devenu un être replié sur lui-même.

Granblue Fantasy est l’adaptation en manga du jeu vidéo pour mobile éponyme, développé par Cygames en 2014. Vu son succès, cette œuvre a bénéficié d’une adaptation en manga en 2016 et d’une version en animé la même année.

Ce manga est très classique pour un début d’aventure de type RPG : un jeune héros, accompagné d’une mignonne petite créature, sauve une adorable jeune fille en détresse et ensemble, ils recrutent des compagnons pour les aider à sauver le monde des grands méchants. Le début est rythmé, et parfois un peu précipité: les personnages sont assez vite posés et nous plongeons directement dans le vif du sujet. Cela justifie grandement la politique de Pika Édition de sortir les 2 premiers tomes en même temps, afin que le lecteur puisse profiter pleinement de ce début sur des chapeaux de roues ! L’originalité de ce titre vient de la relation entre Lyria et Gran, qui devient vite, très vite même, fusionnelle au point que leur vie dépend de l’un et de l’autre. Cela ouvre pleins de perspectives quant au scénario à venir. Espérons que le mangaka ne nous décevra pas !

L’histoire se déroule dans un univers très céleste: le ciel est parsemé d’îles de toutes tailles et pour les atteindre, il faut voyager par les airs. Les vaisseaux voguent dans le ciel et cela donne un rendu très gracieux. Les décors sont classiques, le trait est régulier au fil des pages et ce dans les 2 volumes. Le dessinateur, COCHO, a le souci du détail: pour s’en rendre compte, il suffit de s’attarder sur le Grandcyfer, qui est tout simplement magnifique ! Les traits des personnages sont typés shonen, et ceux de Lyria semblent plus aériens, plus légers que celui de ses compagnons. Et pour les amateurs du genre, le dessinateur n’hésite pas à mettre en avant les formes de ses héroïnes avec notamment une Katalyna dont l’armure recouvre à peine son corps.

Les jaquettes réalisées par Pika Edition sont très belles, dans les tonalités de blanc et de bleu, qui nous rappellent l’univers céleste dans lequel évoluent les personnages. Et à la fin du 2ème tome, on peut trouver quelques croquis préparatoires du dessinateur, ce qui est toujours agréable pour ceux qui veulent en savoir plus sur la création d’un personnage.

Notre critique des tomes 1 et 2 de Granblue Fantasy

En résumé: Granblue Fantasy est une série rythmée, pas aussi classique qu’elle en a l’air et qui a du potentiel pour sortir du lot des adaptations en manga de jeux vidéos. La narration soutenue permet d’entrer vite dans l’action et sortir les deux premiers tomes est une excellente idée: on rencontre d’emblée les personnages principaux et le pourquoi du comment de leur quête. Seul bémol : des héros aux caractères peu développés.

Scénario85%
Dessin90%
Edition90%
Originalité80%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • Le côté céleste de l'univers
  • Le rythme soutenu de la narration
  • Vyrn, qui est tout mignon!
On a moins aimé
  • Le coeur trop noble de Gran qui est un classique
  • Des héros aux caractères peu développés
80%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.