S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Masahito Watari
Scénariste : Natsume Akatsuki
Éditeur : Meian
Collection : Shonen
Genre : Humour, Fantastique
Public : + 14 ans
Contenu : 168 et 164 pages
Sortie : 29 juin 2020
Prix : 6,95€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Le jeune Kazuma Satô, fan de jeux vidéo qui ne sortait plus de sa chambre, perd la vie dans un accident de voiture… Mais c’est loin d’être la fin pour lui ! Il rencontre une jolie jeune femme prétendant être une déesse, qui le réincarne dans un autre monde. Ainsi commence le périple de Kazuma pour vaincre le Roi Démon… Pense-t-il ! Mais c’était sans compter sur la présence de la déesse Aqua, celle qui l’a réincarné, ainsi que sur Megumin, une lolita qui adore la magie explosive… et sur la difficulté de subvenir à ses besoins primaires dans ce monde où il faut quand même travailler pour vivre ! »

Notre critique

Amateurs d’isekai, vous avez peut-être déjà connu Konosuba via sa série animée ou bien le light novel original. Si c’est la première fois que vous découvrez ce titre, alors attendez-vous tout de suite à une histoire pleine d’humour dans un univers de RPG totalement déjanté !

Notre héros s’appelle Kazuma et, pas de chance, il vient tout juste de mourir d’une façon particulièrement bête. Mais tout n’est pas terminé pour ce jeune geek asocial, car une déesse nommée Aqua lui annonce qu’il a droit à une réincarnation dans un univers fantasy à condition qu’il dévoue son aventure à tenter de vaincre le Roi Démon qui persécute ledit monde. En bonus, il a le droit d’emmener avec lui une chose de son choix, et Kazuma choisit d’emmener… la déesse elle-même ! Son idée va malheureusement se retourner contre lui lorsqu’il réalise qu’Aqua est une véritable catastrophe ambulante, malchanceuse et maladroite.

C’est sur cette introduction délirante que commence l’aventure de Kazuma et Aqua dans un monde de jeu vidéo, où ils devront choisir une classe, effectuer des quêtes… à commencer par gagner de quoi se nourrir ! Ils seront rapidement rejoints par deux nouvelles camarades, une lolita magicienne capable de lancer un sort incroyablement puissant, mais rien d’autre, et une femme-chevalier à la défense maximisée mais qui se révèle être une masochiste invétérée.

Si malgré cette description vous vous attendiez à une histoire sérieuse, vous pouvez tout de suite arrêter d’espérer. Ces deux premiers tomes enchaînent blague après blague et plongent nos drôles de personnages dans des situations toutes plus improbables les unes que les autres : attaquer des choux volants, se retrouver avalés par des crapauds géants… Nos héros n’ont jamais le temps de s’ennuyer dans ce monde, et nous non plus. L’humour est efficace, les situations variées, et les chapitres s’enchaînent assez rapidement, ce qui en fait un bon manga comique qui se lit très facilement.

Côté dessins, le style se veut assez simpliste et « chibi » pour coller à l’ambiance légère, mais les décors sont variés et les pages globalement jolies à regarder. Les personnages féminins sont évidemment bien plus mis en avant que Kazuma, héros assez insipide si ce n’est par son cynisme typique des protagonistes d’isekai, et elles occupent généralement la majorité des pages avec leurs costumes au design accrocheur. Quelques blagues salaces et vol de petites culottes donnent un côté légèrement ecchi au titre, mais rien de trop malaisant non plus.

Globalement, on a ici une histoire qui profite d’une formule qui marche bien en la resservant avec beaucoup d’humour, des personnages intrigants par leurs particularités déjantées, et un univers haut en couleur dans une ambiance légère et drôle. La traduction réussit bien à faire ressortir cet humour avec un langage familier et des répliques bien trouvées, ce qui rend la lecture très agréable.

Notre critique des tomes 1 et 2 de Konosuba : Sois Béni Monde Merveilleux !

Une histoire pleine d’humour et de personnages amusants dans un univers de RPG complètement loufoque et qui n’a pas fini de faire rire.

Scénario80%
Dessin75%
Edition95%
Originalité75%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée75%
On a aimé
  • Bourré d'humour
  • Univers de RPG délirant
  • Des personnages atypiques
On a moins aimé
  • Les filles nunuches
80%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.