S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Ogawa Maiko
Scénariste : Ogawa Maiko
Éditeur : Ototo Manga
Collection : Shonen
Genre : Suspens, Science-fiction
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 10 juillet 2020
Prix : 6,99€
Statut de la série : Terminée en 15 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

C’est le jour de la rentrée des classes et celle de Kôichi est bien mouvementée : à peine arrivé, il se fait pourchasser par une élève en première comme lui : Nozomi. Cette dernière passe pour une originale, d’ailleurs, c’est arborant un masque étrange qu’elle poursuit Kôichi.  Elle lui propose de conquérir le monde à ses côtés, car elle prétend être une extraterrestre. L’arrivée de cette jeune fille va chambouler la vie calme et bien réglée de Kôichi. D’abord hésitant, mais n’ayant pas trop le choix, ce dernier va faire de son mieux pour protéger les terriens des envahisseurs. Le retour de Nagi, son frère jumeau à la santé fragile, va bouleverser leurs plans.

Notre critique

La rentrée scolaire de Kôichi commençait bien, jusqu’à ce qu’une élève réputée originale le prenne en chasse. Masquée, elle est venue « collecter le vie » de Kôichi. Elle prétend être une extraterrestre et avoir sauvé le jeune homme dix ans auparavant, en lui donnant une partie de son cœur. Kôichi ne se souvient de rien, mais le contacte de la main de Nozomi sur sa poitrine fait disparaître une cicatrice qu’il avait depuis l’enfance. Il finit, par la force des choses, par se laisser convaincre de l’existence des extraterrestres et accepte de conquérir la terre à ses côtés. Il fait même un marché avec Nozomi : il accepte de l’aider, mais dans le but de protéger les terriens des envahisseurs, car Kôichi a un rêve, celui de reprendre le café de son grand-père, qui s’occupe de lui et de ses deux frères. Lui qui aime une vie calme et paisible et déteste les gens bizarres va se retrouver dans des aventures qui dépasseront son imagination.

Nozomi est une extraterrestre cachée dans le corps d’une lycéenne. Elle passe aux yeux de tous comme quelqu’un d’excentrique. Elle vit dans un vieux bus réaménagé, caché à la vue des terriens, et qu’elle appelle sa base secrète. Ses portes peuvent s’ouvrir dans un appartement vide à l’autre bout de la ville, où Nozomi est habite officiellement. Pleine d’énergie, elle adore lire et est assez puissante. Nozomi a un pouvoir de régénération qui lui permet de se remettre assez vite de ses rencontres musclées avec les autres envahisseurs, qui cherchent la porte pour envahir la terre. La mission de Nozomi est d’envahir notre planète. Elle est arrivée dix ans plus tôt et a sauvé Kôichi d’une mort certaine, en partageant avec lui son cœur. Ce cœur les rapproche et elle voit en le jeune homme quelqu’un de spécial. C’est donc tout naturellement qu’elle lui propose d’envahir la terre à ses côtés. Grâce à une forme de chantage, cette dernière ne sera plus seule pour accomplir sa mission.

Kôichi a un frère jumeau, Nagi. Il a une santé fragile et fait régulièrement des séjours à l’hôpital. Il aime les filles et adore jouer les séducteurs auprès d’elles, sauf que Nozomi préfère le fuir, car il est un peu envahissant. Il semble connaître Nozomi et sait qu’elle est une extraterrestre, même si la jeune fille ne semble pas le connaître…

A leurs côtés, on découvre Riko, de son vrai non d’envahisseur Rikodemus Ariatro, guerrier de Haüs. Vaincu par Nozomi et Kôichi, il se retrouve transformé sous la forme d’une adorable petite peluche vivante et doit partager la vie de l’énergique Nozomi.

On a un scénario qui mélange humour, mystères, OVNIS et vie scolaire avec brio. Nos deux héros se partagent un cœur et, malgré des personnalités forts différentes, ils s’entendent de mieux en mieux et se complètent sur certains points. L’histoire est dynamique et les personnages dégagent beaucoup d’énergie. Ogawa Maiko nous propose un savant dosage entre mystères et informations et nous tient en haleine. Le dessin est classique, avec des extraterrestres tout en rondeurs, pas du tout effrayants. Le trait est assez fin et régulier, avec beaucoup de lignes de mouvements. Les scènes d’action sont bien mises en valeur et assez faciles de compréhension. Nozomi est mise à l’honneur sur les jaquette de ces deux premiers tomes. Quand à Kôichi, c’est au dos qu’on le retrouve.

Notre critique des tomes 1 et 2 de Le jour où j'ai décidé d'envahir la terre

En résumé, une série qui a pour thèmes des extraterrestres, avec un peu d'humour et du mystère, ainsi que des héros attachants et une adorable peluche en guise de mascotte. Plongez dans cet univers créé par Ogawa Maiko!

Scénario90%
Dessin90%
Édition90%
Originalité90%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Riko est tout mignon!
  • Un scénario original
  • La sortie des deux tomes en même temps
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.