S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Yasuhisa Hara
Scénariste : Yasuhisa Hara
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Historique, Action
Public : + 14 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 6 août 2019
Prix : 6,95€
Statut : En cours, 55+ tomes au Japon

Acheter Site officiel

Résumé

« La guerre entre Qin et Wei a pris fin. Quelles sont donc les conditions que le célèbre chef militaire Renpa dicte à Shin pour que celui-ci puisse espérer devenir « le plus grand général de toute l’Histoire » ?! Après avoir assisté au départ de Kyoukai, l’unité Hi Shin, modifiée dans son fonctionnement, doit désormais absolument remporter de nouvelles victoires… »

Notre critique

C’est sur la fin d’une grande bataille que s’achevait le tome 22… et quelle bataille ! Comme on pouvait s’en douter, ces deux nouveaux tomes nous offriront ici un peu de répit, à la fois pour les personnages épuisés par le combat et pour nous, bien qu’on ne se lasse jamais vraiment de l’action dans Kingdom.

L’un des principaux événements de ces volumes est bien sûr le grand retour de Karyo Ten, comme annoncé par la couverture du tome 23 où on la voit, pleine de confiance, plus grande et dans une tenue plus féminine. Elle revient donc après son long entraînement de stratège pour intégrer l’unité Hi Shin dans laquelle il lui faudra faire ses preuves. C’est un plaisir de retrouver ce personnage que l’on avait découvert au tout début de l’histoire en tant qu’enfant et de voir à quelle point elle aura progressé, non seulement en tant que stratège, mais également en tant qu’individu.

Sa présence va être la bienvenue dans l’unité menée par Shin, puisqu’à la fin de la précédente bataille, fidèle à ses paroles, Kyoukai a décidé de quitter le groupe pour partir mener sa vengeance. Si le départ de Kyoukai nous rend déjà bien triste, il était d’autant plus dur pour l’unité Hi Shin puisqu’en plus de dire au revoir à une camarade, ils se retrouvaient privés de stratège. Bien sûr, ce ne sera pas une tâche facile à assumer par Ten, qui reste une jeune fille face à un millier d’hommes bourrus menés par un Shin toujours aussi impulsif, d’autant plus qu’elle n’est pas habituée comme eux aux champs de bataille.

En parallèle, on suit de nouveau le jeune roi Ei Sei qui doit toujours faire face à la menace de son chancelier Ryo Sui et aux manigances du harem. Réalisant qu’il va avoir besoin de plus d’alliés s’il veut pouvoir rester dans la partie, il décide de se tourner vers un ancien ennemi… La situation est toujours tendue au palais, et on se demande bien comment Sei va réussir à s’en sortir face à tant de complots et d’adversaires, mais comme toujours sa ténacité et sa force de caractère sont impressionnantes.

Ce sont forcément des tomes plus maigres en action que l’on découvre ici, ce qui fera un peu baisser la tension, mais il ne s’agit certainement pas d’une mauvaise chose, car on sent de plus en plus qu’il se trame pas mal de choses pour les prochains ! L’alliance inattendue proposée par Riboku n’était certainement pas anodine, et elle ne présage rien de bon pour le royaume de Qin. Après une pause de quelques mois, Shin et Sei vont bientôt devoir repartir au combat…

Notre critique des tomes 23 et 24 de Kingdom

Deux tomes qui offrent un peu de répit avant le prochain arc qui s’annonce plus fort en batailles et action que jamais.

Scénario95%
Dessin100%
Edition85%
Originalité100%
Mise en scène100%
Intérêt sur la durée100%
On a aimé
  • Le retour de Karyo Ten
  • Un peu de répit pour les personnages
  • De grandes batailles qui s'annoncent
On a moins aimé
  • Néant
95%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.