S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Yasuhisa Hara
Scénariste : Yasuhisa Hara
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Historique, Action
Public : + 14 ans
Contenu : 224 et 208 pages
Sortie : 6 août 2019
Prix : 6,95€
Statut : En cours, 55+ tomes au Japon

Acheter Site officiel

Résumé

« Qin se trouve tout à coup envahi par Chu, le grand État du Sud. Alors que le pays se prépare, non sans inquiétude, à se mesurer à l’un des plus puissants des Sept Royaumes Combattants, tout semble indiquer que l’État de Chu n’est pas leur seul ennemi et que désormais, la survie du royaume de Qin est désormais en jeu… »

Notre critique

Après deux tomes de « répit », c’est un nouvel arc qui promet d’être plus intense que jamais qui débute ! L’histoire semblait nous annoncer de grandes batailles à venir, mais à peine est-on lancés dans l’action qu’on se demande si finalement le calme des deux tomes précédent était suffisant pour nous préparer à un tel arc.

Nos héros se retrouvent ainsi sous le choc, autant sans doute que le lecteur, en apprenant que l’État de Qin est attaqué non pas par un, mais pas plusieurs ennemis simultanément ! Sous l’influence de Riboku, qui depuis le début semblait concocter un plan suffisamment grandiose pour bouleverser toute la Chine, les autres États forment une alliance pour tenter de faire disparaître totalement Qin de la carte. La situation semble totalement désespérée à première vue : les dirigeants sont pris de cours, trop occupés avec leurs problèmes internes de lutte pour le pouvoir, et on nous présente tout un tas de grands généraux ennemis qui semblent tous plus effroyables et redoutables les uns que les autres.

Néanmoins, on comprend vite que nos héros n’ont pas l’intention de laisser leur État être détruit sans agir. Le jeune roi Ei Sei nous montre une fois de plus qu’il n’est pas du genre à se décourager, et fait preuve de toujours autant de force de caractère. L’arrivée d’un nouvel ennemi qui semble totalement invincible de premier abord est un scénario assez commun dans ce genre d’histoire, car il permet de remettre en avant le courage des héros et de les faire se surpasser. Dans Kingdom, cela marche à merveille car le récit est toujours très réaliste dans sa réalisation. Pas de « super pouvoir » sorti de nulle part ou de héros qui monte en puissance d’un seul coup ; ici, on ressent réellement la pression des personnages qui risquent leur vie à chaque instant, car il suffit d’un moment d’inattention sur le champ de bataille pour que tout prenne fin.

Nos héros sont ainsi remis en valeur dans cette situation des plus critiques où ils vont devoir se surmener physiquement et mentalement pour faire face à cette attaque. C’est également l’occasion pour l’unité Hi Shin de faire ses preuves à nouveau, à présent qu’elle est renforcée par la présence de Karyo Ten, et de nous montrer de quoi elle capable durant une véritable bataille. C’est un très long arc qui semble s’annoncer ici, avec de nombreux combats, et on se demande déjà comment nos jeunes héros vont s’en sortir et surtout à quel point ces batailles vont leur permettre de s’améliorer.

C’est d’ailleurs sans aucun regret que l’on se replonge dans l’intensité de la guerre, des décors grandioses de champs de bataille et des stratégies toujours plus poussées. Après un temps de répit, cela fait plaisir de retrouver ce qui fait la force de Kingdom et rend l’histoire aussi prenante. Ce sera également l’occasion pour certains personnages auparavant pas trop mis en avant de briller, par exemple Mouten et Ouhon, les rivaux de Shin, qui ont également fait des progrès depuis leur dernière apparition, ou encore le général Tou illustrant la couverture du tome 26, et qui jusqu’à présent restait un peu dans l’ombre du général Ouki.

Notre critique des tomes 25 et 26 de Kingdom

Comme toujours, difficile de décrocher de la lecture tant Kingdom nous offre à chaque fois des tomes très intenses, avec un développement de plus en plus intéressant.

Scénario95%
Dessin100%
Edition85%
Originalité100%
Mise en scène100%
Intérêt sur la durée100%
On a aimé
  • De nouveaux ennemis qui semblent imbattables
  • La mise en avant de certains personnages
  • Un nouvel arc fort en rebondissements
On a moins aimé
  • Néant
95%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.