S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Koyoharu Gotôge
Scénariste : Koyoharu Gotôge
Éditeur : Panini
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 9 octobre 2019
Prix : 6,99 €
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Tanjiro, et sa sœur Nezuko, se battent contre deux puissants démons, proches de Kibutsuji, qui est à l’origine des maux de Tanjiro. Grâce à Dame Tamayo, Nezuko pour peut-être être guérie. Mais pour ce faire, Tanjiro doit prélever du sang des démons les plus proches de celui qui est à leur origine : Kibutsuji. Rejoint par Zenitsu, pour une mission de Pourfendeurs de démons, Tanjiro fait la connaissance d’un bien étrange personnage à tête de sanglier. Ami ou ennemi ? Bien vite, Tanjiro, accompagné de sa sœur, sont envoyés dans une mystérieuse forêt infestée de toiles et d’horribles araignées…

Notre critique

Tanjiro, devenu Pourfendeur de démons de rang mizunoto, c’est-à-dire le plus bas, est en route pour accomplir ses missions livrées par corbeau, et par la même occasion, il en profite pour trouver comment guérir sa sœur du sang de démon qui coule en elle. Sur sa route, il rencontre Dame Tamayo. Comme Nezuko, elle est un démon, mais elle aide les autres démons et veut trouver un remède à cet état. C’est elle qui met Tanjiro sur la trace de Kibutsuji, celui par qui tout a commencé. Ce dernier est retord : il se mêle aux humains, se fond dans leur population, et gère ses troupes de main de maître. Les démons qui travaillent pour lui ne peuvent le trahir. Si c’est le cas, ils meurent dans d’atroces souffrances, suite à une malédiction lancée par leur maître. Tanjiro va retrouver Zenitsu. Il n’a pas changé et il est toujours aussi peureux. Il est tombé sous le charme de Nezuko, malgré sa condition de démon. Malgré les apparences, Zenitsu est puissant : même s’il ne connait qu’une technique, il la maitrise parfaitement. Il faut juste qu’il s’évanouisse pour montrer toute l’étendue de son talent… L’arrivée d’un personnage à tête de sanglier, qui les attaque d’entrée de jeu, va apporter à Tanjiro un allié puissant, sur lequel il pourra compter. Inosuke est également pourfendeur de démons et il est constamment en quête d’adversaire. Sous sa hure de sangler se cache un visage fort féminin, qui fait honte à son propriétaire. Inosuke est bien décidé à battre Tanjiro en combat singulier.

Ces deux tomes avancent assez vite. Tanjiro se retrouve en compagnie de deux amis, avec deux missions, ainsi qu’une période de repos. Les personnages nouvellement arrivés sont plus complexes que de simples pourfendeurs de démons. Ils ont un passé, des blessures et des objectifs qui leurs sont propres. Le dessin est régulier d’un tome à l’autre. Le trait est fin, équilibré et typiquement shonen : mise en avant du héros, lignes de mouvement, scènes de combats très claires et précises. La sortie de ces deux tomes s’est faites en simultanées, comme pour les tomes 1et 2. Le tome 3 est accompagné d’un ex-libris, où on voit Tanjiro sortir son sabre flamboyant. A la fin des deux volumes, des gags en 4 cases en bonus. Sur les deux jaquettes, on a Tanjiro en compagnie de ses deux nouveaux amis : Zenitsu et Inosuke.

Notre critique des tomes 3 et 4 de Demon Slayer

En bref, une série qui poursuit son chemin et nous tient en haleine, avec des héros plus complexes que ce que l’on pourrait penser. Série à suivre !!

Scénario91%
Dessin80%
Édition85%
Originalité89%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Un scénario haletant
  • Des personnages complexes
On a moins aimé
  • Néant
85%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.