S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Kôji Seo
Scénariste : Kôji Seo
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shonen
Genre : Tranche de vie
Public : Tout public
Contenu : 192 pages
Sortie : 5 juillet 2017 et 20 septembre 2017
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Le groupe de Yû et Fûka accueille de nouveaux membres et s’apprête à donner son premier concert pour la fête du lycée. Mais alors que Yû et Koyuki se retrouvent chez le jeune homme, une photo de cette rencontre secrète fuite et enflamme les réseaux sociaux ! Et sans le vouloir, Koyuki envenime encore la situation en faisant une déclaration fracassante dans les médias. Les fans de la célèbre chanteuse décident alors de s’en prendre à Yû… »

Notre critique

Alors qu’ils improvisent un petit concert sur la plage, Fûka révèle son talent pour la chanson, au grand étonnement de tous, qui ne s’attendaient pas à ce qu’elle soit si douée. Cette petite improvisation permet également à Fûka de recruter Nachi en tant que batteur. Quant à Yû, il n’est pas au bout de ses surprises, puisqu’à peine de retour chez lui il retrouve Koyuki sur le pas de sa porte. Alors qu’il discutent du bon vieux temps, Yû avoue soudain à Koyuki qu’il était amoureux d’elle à l’époque, mais n’a jamais osé le lui avouer. Suite à cette révélation, Koyuki rentre précipitamment chez elle, bouleversée. Et pour cause : elle vient de comprendre que l’amour qu’elle éprouvait envers Yû n’était donc pas à sens unique. Mais actuellement, Yû n’a d’yeux que pour Fûka, qui elle ne pense qu’à constituer son groupe de musique. Le hasard faisant bien les choses, elle ne tarde pas à recruter Sara Iwami, une jeune fille à l’apparence hautaine et glaciale, mais en réalité extrêmement timide. Une fois le groupe complet, il ne leur reste plus qu’à s’entraîner dur pour leur premier concert à la fête du lycée. En attendant, Koyuki rend une nouvelle fois visite à Yû, afin de l’inviter à un concert qu’elle donnera prochainement. Seulement, leur rencontre est surprise par un fan de Koyuki, qui les prend alors en photo. Aussitôt le web s’enflamme, se demandant bien qui peut bien être le mystérieux jeune homme en compagnie de la jolie idol. Et les explications de Koyuki n’arrangeront pas les choses. Entre un premier concert mouvementé, les retrouvailles avec son ancien amour et ses nouveaux sentiments pour Fûka, ainsi que la découverte d’un talent tout à fait inattendu c’est sûr : la vie de Yû s’apprête à changer du tout au tout !

Alors que les deux premiers tomes se focalisaient sur la rencontre entre Fûka et Yû, tandis qu’ils introduisaient les autres personnages importants, les tomes 3 et 4 se concentrent plus sur la formation de leur groupe, ainsi que leur débuts en musique. La relation entre Yû et Fukâ ayant déjà bien avancé, il est temps de passer à la vitesse supérieure, avec les sentiments de Yû qui s’intensifient envers sa camarade, mais l’introduction de potentielles rivales avec Koyuki (de toute évidence), mais également Sara, qui ne semble pas indifférente à la gentillesse de Yû à son égard. Certes, l’incorporation au groupe de Nachi et Sara se déroule de manière un peu trop facile (rappelons tout de même que le premier but de Nachi était d’incorporer Fûka au club d’athlétisme et qu’il était plutôt déterminé à atteindre ce but, quitte à en devenir un peu pénible), mais cela permet de passer rapidement à la phase de répétitions, ce qui nous permet de suivre la progression de Yû à la basse. Bien que les autres membres du groupe semblent tous avoir un talent naturel pour leur instrument, l’auteur décrit ici de façon plus réaliste le parcours du lycéen, qui doit s’entraîner dur et sans relâche afin d’atteindre un bon niveau. En parlant de Yû, il est également à signaler que malgré l’introduction de nouveaux personnages (comme Sara) et les apparitions plus récurrentes d’autres personnages déjà présents (comme Nachi ou Koyuki), Yû demeure encore LE personnage principale de la série, bien que cette dernière soit nommée d’après Yûka. Cette particularité était déjà présente dans les deux premiers tomes, puisque c’est (littéralement) à travers les yeux de Yû qu’on apercevait pour la première fois la lycéenne. Néanmoins, cela aurait pu servir simplement comme phase d’introduction, avant que le personnage de Yûka ne prenne finalement le pas sur celui de Yû. Pourtant, dans ces tomes 3 et 4, c’est toujours Yû qui demeure au centre de toutes les attentions, que ce soit dans ses relations avec Fûka, Koyuki et les autres, ou bien dans sa découverte du monde de la musique. Et au vu du dernier chapitre du tome 4, il semble que la situation ne soit définitivement pas prête de s’inverser. Ce dernier chapitre réserve par ailleurs quelques surprises, qui ne manqueront pas d’apporter une touche de tension assez dramatique, et l’irrépressible envie d’en découvrir plus dans le tome suivant.

Notre critique du tome 3 et 4 de Fûka
En résumé, la série se poursuit comme elle avait commencé, sur une note assez dynamique, et on a hâte d’en découvrir plus !
Scénario83%
Dessin62%
Édition80%
Originalité74%
Mise en scène77%
Intérêt sur la durée86%
On a aimé :
  • Récit dynamique
  • Personnages développés au fur et à mesure de l’histoire
  • Bon équilibre entre le côté ‘musique’ et le côté ‘sentimental’ de l’histoire
On a moins aimé :
  • Pourquoi nommer la série Fûka quand, de toute évidence, ce n’est pas le personnage principal ?
  • Chara-design peu varié, de l’aveu même de l’auteur
77%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.