S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Keitarô Takahashi
Scénariste : Keitarô Takahashi
Éditeur : Meian
Collection : Shonen
Genre : Action, Aventure
Public : + 14 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 15 novembre 2019
Prix : 6,95€
Statut : Terminé en 11 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

« Jonah fait face à son ennemi juré, Kasper Hekmatyar, qui n’est autre que le frère de Koko, pour qui il travaille comme garde du corps. Scarecrow rencontre M. Chan dans le but de réunir des informations sur Koko. Après quelques péripéties, Koko et son équipe débarquent en Afrique du Sud dans l’espoir de retrouver professeure Miami… »

Notre critique

On retombe dans la vie mouvementée des vendeurs d’armes avec un tome 3 qui commence fort avec un chapitre fort intéressant racontant une partie du passé de Jonah, l’enfant-soldat, et les circonstances qui l’ont mené à rejoindre la bande de Koko. On en profite pour découvrir un peu qui est le mystérieux frère de cette dernière et pourquoi Jonah semblait aussi apeuré à la fin du tome 2 à la mention de son nom.

Une fois de plus on enchaîne les affaires de vente d’arme, le récit alternant avec un bon équilibre entre les scènes d’action explosives et les négociations tendues où la discussion peut très vite évoluer en tentative d’assassinat. Même si Koko et Jonah restent au centre de l’histoire, on apprend peu à peu à mieux connaître le reste de la bande, ce qui est assez sympathique puisque chaque personnage semble avoir un passé intéressant. Les informations sur eux ne pleuvent pas néanmoins, chaque détail distribué au compte-goutte, mais c’est également cette part de mystère qui fait leur charme.

De nouveaux personnages apparaissent dans ces tomes, des amis ou alliés de la bande comme la professeure Minami, obsédée par les papillons et blasée par une humanité qui réutilise les jouets robotisés qu’elle conçoit pour en faire des armes, ou au contraire des rivaux, comme une ancienne actrice reconvertie en marchande d’armes qui va tenter de couper l’herbe sous le pied de Koko. Ces personnages et les histoires qui les accompagnent sont plutôt intéressantes à chaque fois et, dans l’ensemble, ces tomes ont une bonne dynamique, peut-être même plus que les deux premiers.

Entre les missions, retrouver des petits passages de la vie de Jonah et son intégration à la bande de Koko est toujours aussi amusant et reposant entre les moments d’action. Le voir fuir ses leçons ou rire aux éclats lors d’un entraînement aux allures de partie de paint-ball fait plaisir pour cet enfant qu’on a envie de voir sourire.

La série comporte toujours une grande part de mystère, tout particulièrement sur Koko, cette jeune femme aussi énigmatique qu’excentrique dont le tempérament enfantin semble parfois n’être qu’une façade. On se demande réellement si elle ne fait que profiter de la vie ou si elle ne cache pas un plan sérieux sur le long terme. Une chose est sûre, c’est une énigme, et il faudra attendre d’autres tomes pour en savoir plus.

Notre critique des tomes 3 et 4 de Jormungand

Ces deux nouveaux tomes nous permettent d'en apprendre un peu plus sur certains personnages tout en présentant de nouvelles missions encore plus prenantes que les précédentes.

Scénario80%
Dessin60%
Edition65%
Originalité85%
Mise en scène75%
Intérêt sur la durée75%
On a aimé
  • Bonne dynamique
  • En apprendre plus sur certains personnages
On a moins aimé
  • Nom de personnage erroné dans le T3
75%Note Finale

A propos de l'auteur

Fan de mangas, de RPG et d'animation, elle a vu beaucoup trop d'anime dans sa vie pour se souvenir de tous. Ce qui ne l'empêche pas de continuer de regarder tout ce qui a l'air intéressant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.