S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Yasuhisa Hara
Scénariste : Yasuhisa Hara
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Historique, Action
Public : + 14 ans
Contenu : 228 et 212 pages
Sortie : 20 février 2020
Prix : 6,95€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Tandis que la bataille pour Choyou se déroule selon les plans initialement tracés par Ouhon, ce dernier se lance dans un duel l’opposant de nouveau à Shihaku, l’un des Dragons de Feu. Qui arrivera donc en premier jusqu’au QG ennemi et à la tente de Go Houmei… ?! »

Notre critique

La bataille de Choyou se poursuit avec plus d’intensité que jamais, et on commence fort avec la suite du duel qui oppose Ouhon au Dragon de Feu Shikaku, tandis que Shin va affronter le colosse Gaimou. En parallèle, les choses chauffent de plus en plus au royaume de Qin avec l’approche de la date fatidique du couronnement de Sei…

De nouveaux duels passionnant nous attendent dans ces deux nouveaux volumes et Shin et les autres n’ont pas fini de nous bluffer dans cette longue bataille. Comme toujours, on a droit à un mélange parfaitement dosé de stratégie militaire et d’action pure et dure, ce qui rend les combats de ces tomes tout à fait prenants et intenses.

Mais plus que les combats cette fois, ce sont les événements qui se déroulent à la capitale qui vont capter notre intérêt dans ces tomes. Cela faisait en effet longtemps que l’on sentait la tension monter du côté du jeune roi Ei Sei, avec la menace grandissante de son adversaire, le chancelier Ryo Fui, qui semble décidément prêt à toutes les manigances pour prendre le pouvoir ! Tout semblait prédire que cet affrontement silencieux qui durait depuis le tout début de l’histoire allait enfin éclater lors du couronnement de Sei, et le moment approche de plus en plus. Inutile de dire que la tension est palpable !

Et comme on s’en doutait, la mère de Sei ne va pas rester en retrait. Au contraire, elle va même créer un grand bouleversement en déclarant la création d’un nouvel État indépendant ! Depuis le début, le harem fait un peu office d’élément perturbateur totalement imprévisible et incontrôlable, qui rajoute toujours des problèmes quand on s’y attend le moins.

Cette reine-mère va être mise en avant dans ces volumes et nous dévoilera un peu plus sa personnalité et ses motivations. C’est un personnage véritablement difficile à cerner, montré tantôt comme une femme cruelle et détestable, tantôt comme une victime traumatisée par une vie de souffrance. Cherche-t-elle à se venger de tous ceux qui ont fait de sa vie un enfer, ou bien seulement à trouver un semblant de paix et de délivrance pour les années qu’il lui reste ? Peut-être même un mélange des deux ? C’est en tout cas un personnage très intéressant par sa complexité.

Beaucoup de choses se produisent simultanément dans ces volumes, et la tension est vraiment au plus haut tandis que l’on se demande comment tout cela va se terminer !

Notre critique des tomes 37 et 38 de Kingdom

Combats palpitants et tensions à la capitale se succèdent dans ces deux tomes, toujours aussi passionnants.

Scénario100%
Dessin95%
Edition85%
Originalité95%
Mise en scène100%
Intérêt sur la durée100%
On a aimé
  • Le couronnement arrive enfin !
  • La reine-mère, personnage complexe
  • Les duels face à de puissants généraux
On a moins aimé
  • Néant
95%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.