S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Yasuhisa Hara
Scénariste : Yasuhisa Hara
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Historique, Action
Public : + 14 ans
Contenu : 196 pages
Sortie : 29 juin 2020
Prix : 6,95€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« La bataille de Kokuyou se déroule sans que l’un des deux camps ne prennent le pas sur l’autre. Les combats s’intensifient toutefois suite à une charge puissante, menée par l’unité de Hi Shin, tandis que Kanki demeure toujours sur le retrait. Du côté des forces de Zhao, le général Kisui, déterminé à défendre ses terres, fait montre d’une grande bravoure, tandis que le commandant en chef Keisha, étonnamment, décide d’agir d’une façon contraire à ses habitudes. C’est toute la région de Kokuyou qui bouillonne sous l’enthousiasme des soldats des deux armées, bien résolues à en finir…!! »

Notre critique

Tandis que la bataille, de plus en plus féroce, continue de faire rage, Shin et ses troupes vont peu à peu prendre conscience de la façon de combattre du général Kanki et de quoi cet homme redoutable est capable pour gagner.

On avait soulevé que dans les tomes précédents, il était assez difficile de s’emballer pour les nouveaux adversaires dont on ne connaissait rien ; le problème est désormais résolu puisque le volume 43 prend le temps de bien nous présenter les principaux acteurs de la bataille en nous racontant leur passé, ce qui nous donne une meilleure idée de leurs motivations et de quel genre de personnes ils sont. Ce qui est assez ironique finalement, puisque d’un côté on nous présente des « ennemis » à l’histoire tragique et aux motivations très nobles, avec le général Kisui et ses alliés, et en parallèle, on nous révèle une facette encore plus sombre du général Kanki, qui est pourtant dans le camp allié !

Cette situation va d’ailleurs être très difficile à vivre pour Shin, Kyoukai et les autres membres de l’unité Hi Shin, notamment Bihei qui se retrouve pris entre deux feux. Si leur compassion pour leurs adversaires ne suffira pas à les faire flancher, les actes horriblement cruels de Kanki vont en revanche les pousser à agir et à chercher à s’interposer. Inutile de préciser que la situation va devenir extrêmement tendue au sein de l’armée de Qin !

L’élément inattendu va alors être l’intervention de Bihei. Ce personnage, présent depuis les débuts de l’unité Hi Shin, est devenu un protagoniste récurrent dans l’histoire mais qui avait su s’effacer un peu dans les derniers tomes. Il a un peu le rôle du type normal, sans capacité extraordinaire, mais qui est toujours présent et participe à toutes les batailles importantes. Ainsi, non seulement il est devenu très attachant en tant que personnage, mais sa présence a également quelque chose de rassurant ; on s’est tellement habitué à lui qu’on n’y fait presque plus attention, mais s’il venait à quitter l’unité Hi Shin d’une façon ou d’une autre, son absence créerait très certainement un grand vide pour les autres membres comme pour les lecteurs !

Voir un tel personnage au centre de l’attention est donc aussi surprenant qu’intéressant, et son intervention va finalement renforcer les liens entre les membres de l’unité Hi Shin tout en rappelant aux lecteurs l’affection que l’on porte à ce genre de personnage un peu ordinaire, mais qui brillent d’autant plus par leur courage et leur loyauté lorsque l’opportunité se présente.

Notre critique des tomes 43 et 44 de Kingdom

Au cœur de batailles toujours aussi fascinantes face à des monstres de puissance ou de cruauté, la mise en avant de personnages plus ordinaires de l’unité Hi Shin est décidément toujours un plaisir à lire.

Scénario100%
Dessin95%
Edition95%
Originalité95%
Mise en scène100%
Intérêt sur la durée100%
On a aimé
  • Le parallèle entre l'ennemi attachant et l'allié cruel
  • Bihei mis en avant
  • L'unité Hi Shin toujours plus soudée
On a moins aimé
  • Néant
95%Note Finale

A propos de l'auteur

Fan de mangas, de RPG et d'animation, elle a vu beaucoup trop d'anime dans sa vie pour se souvenir de tous. Ce qui ne l'empêche pas de continuer de regarder tout ce qui a l'air intéressant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.