S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Yasuhisa Hara
Scénariste : Yasuhisa Hara
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Historique, Action
Public : + 14 ans
Contenu : 224 pages
Sortie : 13 novembre 2018
Prix : 6,95€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« La rébellion a été déjouée par Ei Sei et ses alliés. Shin, désormais fantassin, ambitionne de devenir le grand général et pour cela, il se prépare à la guerre contre l’État voisin de Wei ! »

Récompensé d’un bout de terrain pour avoir aidé à déjouer le coup d’état monté par le frère de Sei, Shin mène des jours paisibles le temps de récupérer de ses blessures. Mais son rêve de devenir le plus grand général sous les cieux fait monter son impatience de faire ses preuves au sein de l’armée. C’est alors qu’il apprend que l’armée de Qin recrute des soldats en prévision d’une grande bataille visant à récupérer une cité à la frontière de l’État de Wei. C’est sans hésitation que Shin se lance dans ce qui sera sa toute première campagne…

Notre critique

Le début du tome 5 de Kingdom marque la conclusion de l’arc de la rébellion du frère d’Ei Sei et le début d’une nouvelle aventure pour le jeune Shin, qui rejoint les rangs de l’armée de Qin afin d’y mener sa toute première campagne en tant que simple fantassin. Nous nous séparons donc de certains personnages de l’histoire pour suivre Shin, qui fera de nouvelles rencontres dans ces deux tomes. La transition entre les deux arcs narratifs se fait tout en douceur, et c’est dans le volume 6 que commence réellement la bataille.

Malgré ses prouesses inconnues de tous durant la reconquête de la capitale, Shin est toujours vu comme un enfant au sein de l’armée, et il se retrouve sans surprise avec un bataillon de « bras cassés » pour l’accompagner. Ce sont toutefois des personnages intéressants que l’on découvre, notamment Kyoukai, un jeune épéiste bien silencieux qui illustre la couverture du tome 6. Le rôle de Shin va néanmoins vite dépasser celui d’un simple fantassin lorsqu’il se retrouve dans une situation critique dont il ne pourra se tirer sans faire des efforts colossaux.

Dans ces deux volumes, c’est aussi et surtout toute l’horreur de la guerre que l’on découvre, encore une fois de manière poignante et réaliste. Les stratégies militaires déployées sont expliquées avec beaucoup de soin, ce qui permet d’être véritablement immergé dans l’histoire tout en conservant l’aspect historique fort de la série. On réalise par ailleurs bien l’ampleur de cette bataille faisant s’affronter des dizaines de milliers d’hommes grâce à de superbes illustrations très détaillées des champs de bataille et de nombreuses doubles pages remplies de soldats.

Une fois de plus, les scènes d’action font la force du manga avec des passages réellement intenses et prenants, autant au niveau de la trame que de la mise en page et des dessins. La violence réaliste de la guerre ne fait que renforcer cela et nous fait admirer aussi bien Shin, qui se démarque par son sang-froid incroyable, que les autres protagonistes plus discrets mais qui luttent de toutes leurs forces pour survivre dans ce véritable carnage…

Dans un autre registre, le cinquième volume est également accompagné d’un chapitre hors-série centré sur le passé et les origines de Karyo Ten, ce petit personnage fort attachant qui dévoilera ainsi une partie du mystère qui l’entourait.

Notre critique des tomes 5 et 6 de Kingdom

Un nouvel arc est entamé dans ces deux nouveaux tomes de Kingdom, qui introduiront de nouveaux personnages et toujours plus d’action ! On ne résiste pas aux illustrations sublimes des champs de bataille, toujours avec le même charme historique et réaliste propre à cette excellente série.

Scénario95%
Dessin98%
Edition90%
Originalité93%
Mise en scène98%
Intérêt sur la durée100%
On a aimé
  • Les illustrations et doubles pages
  • Le réalisme poignant
  • Les nouveaux personnages introduits
On a moins aimé
  • Néant
97%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.