S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Kentarô Satô
Scénariste : Kentarô Satô
Éditeur : Akata
Collection : M
Genre : Drame, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 184 pages
Sortie : 27 octobre 2016 et 8 juin 2017
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Pour en savoir plus sur le sort qui leur sera réservé le jour de la Tempest, Kosame et d’autres Magical Girls se sont mis en tête de capturer celles qui les ont créées !! Malheureusement, il semblerait que leur plan ait été découvert… Les administratrices commencent à massacrer les Magical Girls rebelles !! Et de leur côté, Aya et ses amies sont sur le point de mourir sous les coups de celle par qui tout a commencé pour elles… Serait-ce la fin de l’insurrection ?! »

Notre critique

La fin du quatrième volume de Magical Girl Site ne laissait rien présager de bons pour Aya et les autres Magical Girls, et sans surprise ce sont des épreuves plus terribles encore qui les attendront dans ces deux nouveaux tomes ! D’un côté, on découvre que les administratrices du Magical Girl Site sont plus nombreuses et redoutables qu’elles ne le laissaient croire ; de l’autre, ce que l’on craignait depuis plusieurs chapitres se concrétise enfin, et le grand frère d’Aya monte sur le devant de la scène…

Kaname Asagiri sera effectivement au centre de ces deux volumes, en plus d’illustrer la couverture du cinquième tome. À présent qu’il a découvert l’existence des Magical Girls et de leurs pouvoirs extraordinaires, il est bien décidé à s’emparer de leurs baguettes pour assouvir ses propres désirs. Ce personnage que l’on côtoie depuis le début de l’histoire inspire difficilement autre chose qu’une profonde révulsion. Pourtant, en apparence, il a tout pour plaire ! Beau, intelligent et toujours souriant, il aurait pu entrer dans la catégorie des méchants charismatiques auxquels on s’attache un peu malgré nous, mais il n’en est rien. La subtilité de ce personnage est sa dualité, et l’auteur joue avec cela d’une main de maître en décidant de représenter plutôt sa laideur intérieure que sa beauté extérieure. En tant que lecteurs, on peut ainsi voir son « vrai » visage, déformé par l’égocentrisme et la mégalomanie, ce qui le rend très peu appréciable mais en fait un très bon antagoniste.

En plus de cela, il s’agit d’un personnage envers lequel on éprouve une certaine rancœur, puisque dès les premiers chapitres de l’histoire il nous est présenté comme le grand-frère horrible qui tabasse sa petite sœur pour son propre amusement. Plus notre empathie pour Aya est grande, plus on a envie de voir ses tortionnaires être punis, et ce grand-frère qui se sent tout-puissant est probablement le premier sur la liste. Le voir se mêler des affaires des Magical Girls et s’en prendre à elles provoque donc beaucoup de frustration, et on ne peut s’empêcher de dévorer ces deux tomes pour savoir ce qu’il adviendra !

Par ailleurs, on s’attache de plus en plus aux nouvelles Magical Girls, qui commencent à devenir réellement amies les unes avec les autres. Elles vont dévoiler au fil de ces deux tomes leur personnalité et leurs pouvoirs magiques, et leur diversité les rend toutes très intéressantes en tant que protagonistes de l’histoire. Plus de pouvoirs différents signifie aussi plus de possibilités stratégiques, ce qui pourrait donner des combats très variés par la suite.

Au niveau du dessin, on constate une nette amélioration dans le style de l’auteur. Les filles apparaissent moins enfantines et plus sérieuses, celle subissant le plus de changement étant Aya, l’héroïne de l’histoire. De petite fille innocente et frêle, elle devient de plus en plus déterminée et ces changements se voient de manière flagrante dans son regard. La mise en scène dans ces deux tomes est particulièrement poignante également, en particulier durant les scènes de combat, et la tension est à son comble.

Enfin, l’histoire progresse toujours à un rythme palpitant et ces volumes apporteront leur part de drame et d’émotion, mais également toujours quelques scènes plus légères et drôles qui détendent un peu cette atmosphère pesante.

Notre critique des tomes 5 et 6 de Magical Girl Site

Beaucoup d’émotion dans ces deux volumes, centrés autour d’un nouvel adversaire de taille : le frère aîné d’Aya, qui se montre plus fou et ignoble que jamais. En accord avec ces nouveaux dangers, on sent le manga devenir encore plus sérieux dans son ambiance et ses dessins, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Scénario97%
Dessin93%
Edition90%
Originalité95%
Mise en scène98%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Beaucoup d'ennemis et de dangers
  • La représentation du frère d'Aya
  • Les Magical Girls auxquelles on s'attache toujours plus
On a moins aimé
  • Néant
95%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.