S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Bell
Scénariste : Hazel
Éditeur : YBY Editions
Collection : Belles oeuvres
Genre : Yaoi, Tranche-de-vie
Public : + 14 ans 
Contenu : 260 pages
Sortie : Crowdfunding – Juillet 2021
Prix : 40 €
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Carter s’ennuie dans sa banlieue de Vancouver, où il n’y a pas grand chose à faire. Homosexuel, Carter est à la recherche d’un coup d’un soir. Il va rencontrer Adrian, un des rares gays de son lycée, à qui il va proposer un plan cul. Ce dernier rejette en bloque cet imbécile. Un jeu de séduction commence entre les deux adolescents. Carter va-t-il charmer Adrian?

Notre critique

Carter a 17 ans, il est lycéen et, comme beaucoup de jeunes de son âges, ses hormones sont en ébullition. Suite à une relation peu satisfaisante avec une jeune fille de son âge, Carter, qui est gay, veut un coup d’un soir et ne pas s’impliquer dans une relation durable. Sauf que dans sa banlieue, il n’y a pas grand chose à faire et qu’il connaît peu de gays qu’il pourrait trouver à son goût. Il en est presque à accepter des plans culs sur le net… Un jour, il rencontre Adrian chez « Chapter », une libraire familiale. D’emblée, il annonce à ce garçon, qu’il connaît juste de vue, qui il veut coucher avec lui. Outré, Adrian le rejette. Carter commence alors de séduire Adrian, en le traitant comme on traite une femme : compliments, chocolats, confettis dans son casier. Rien ne semble arrêter Carter, qui se trouve toujours sur le chemin d’Adrian. Va-t-il se prendre à son propre jeu et tomber dans le piège de l’amour?

Adrian, du haut de ses 16 ans, adore les comédies musicales. Son cœur penche pour David, avec qui il s’est pris un râteau. Mais cela ne l’empêche pas d’avoir des sentiments pour cet ami. Il se confie à Maria, sa meilleure amie. Cette dernière tente d’aider Adrian dans sa relation particulière avec Carter. Car même si ce dernier harcèle littéralement son ami, elle pousse Adrian à accepter les avances de Carter. Mais ce dernier ne voit en lui qu’un con obsédé par le sexe…

Ce webcomic parle de thèmes forts et très actuels, comme l’alcool, la drogue, le harcèlement, le viol, les relations toxiques, ainsi que l’homosexualité. Ces sujets sont traités avec tact et pudeur, sans tomber dans le vulgaire. Et face à cette réalité, on rencontre un héros qui se respecte assez pour ne pas être qu’un gros « con », malgré un comportement peu correct. Le scénario est assez court, mais il est condensé. Il donne beaucoup d’informations et il y a pas mal de rebondissements. Entre les chapitres, on trouve des dessins à effets crayonnés qui mettent en valeur les deux protagonistes principaux. Les couleurs sont assez ternes, comme en adéquation avec les humeurs de Carter. Le dessin est aéré et les cases sont assez grandes. A la fin, on trouve des extras en 4 cases qui permettent de voir un peu de quotidien de nos deux amoureux, ainsi que les objets que l’on trouve dans les sacs de ces deux personnages.

Ce webcomic canadien a été publié sur le net de mars 2011 à septembre 2012. On peut suivre la série à l’adresse suivante : alwaysraininghere.com. Lors de ce mois de novembre, YBY Éditions lance une campagne de financement participatif sur Ulule pour une impression collector des tomes 1 et 2. Si tout se passe bien, on trouvera la version papier à l’été 2021.

Notre critique du tome 1 de Always Raining Here

En résumé, voici un webcomic de qualité, qui aborde des thèmes forts et très actuels, le tout avec pudeur et des personnages attachants. On attend la suite avec impatience. Bonne découverte!

Scénario80%
Dessin80%
Édition85%
Originalité80%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • Les thèmes abordés
  • Carter, le bad boy au grand cœur
On a moins aimé
  • Un peu court
80%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.