S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Kazıya
Scénariste : Kazıya
Éditeur : Komikku Édition
Collection : Seinen
Genre : Fantasy, bestiaire, magie
Public : Tout public
Contenu :  182 pages
Sortie : 31 janvier 2019
Prix : 7,99€
Statut de la série : En cours

Acheter Site Officiel

Résumé

« La science a remplacé la magie dans le cœur des hommes. Elle est sur le point de faire basculer le monde dans une nouvelle ère, entraînant les créatures fantastiques dans l’oubli. Descendante d’une lignée de mages, la jeune Ziska est apprentie vétérinaire. Avec son maître Nico, elle cherche à soigner et préserver les bêtes mythiques menacées d’extinction… Mais n’est-il pas déjà trop tard ? À la croisée de la médecine et de la magie, découvrez un bestiaire hors du commun ! »

Notre critique

Depuis quelques temps, la science, la médecine et la pharmacologie ont pris le dessus sur la magie et les créatures fantastiques, pourtant omniprésentes par le passé, aujourd’hui elles tombent peu à peu dans l’oubli.

La petite Ziska âgée de 13 ans, descendante d’une longue lignée de mages, est aussi l’apprentie de Nico, vétérinaire. Tout au long de l’histoire elle préférera suivre les recettes et potions en tout genre héritées de sa mère afin d’apaiser et guérir les maux.
Nico son maître, donnant l’air intransigeant sur la science, laisse entrer dans son art la magie, lui permettant de soigner et de s’adapter aux créatures inhabituelles qui arrivent dans son cabinet.

Ziska est attachante, elle est bien représentée pour son âge, elle se donne vraiment corps et âme pour les bêtes quel-qu’elles soient, on la voit atteindre ses limites, les aimer sans condition et mettre tout en œuvre quitte à mélanger magie et médecine pour les sauver.

Des thèmes du genre :
Le droit aux soins malgré une apparence disgracieuse comme ne plus vouloir garder un animal suite à ses tumeurs,
l’acharnement thérapeutique et la mort… Un animal doit-il vivre plus longtemps mais dans la douleur ou alors doit-on le laisser partir paisiblement ?

La trame de l’histoire n’est pas centrée seulement sur les animaux extraordinaires mais on retrouve aussi des chevaux, des chiens, des animaux de base. Ziska tentera à chaque fois de les aider au mieux, même si parfois elle se précipite dans ses soins en passant à côté de choses essentielles, mais elle pourra toujours compter sur son maître pour l’aider à soigner au mieux ces êtres sans défense.

Les chapitres qui scindent le manga sont appelés entrées et sont accompagnés du nom de la créature fantastique qu’on y découvre. Pour chacun de ces chapitres/entrées on retrouve le même schéma : Ziska trouve un animal, essaye avec Nico de le soigner jusqu’à guérison et puis va le libérer. Cette répétition successive peut déranger mais en y réfléchissant bien, c’est réaliste car dans un cabinet vétérinaire, si les cas ne sont pas les mêmes, le mode de fonctionnement lui, reste identique.
De plus, cette répétition de schémas n’empêche pas une certaine diversité, comme dis plus haut, chaque chapitre aborde un sujet différent.

Les dessins, ronds, doux, apaisants sont soignés. De petits messages se trouvant plus ou moins entre les chapitres, ont un coup de crayon différent du reste, loin d’être déplaisants, ils sont presque parfaits et ajoutent souvent un moment attendrissant entre l’élève et son maître. Les décors sont détaillés, aérés mais là où on est le plus touché c’est par le design des créatures, Kaziya se fait plaisir et ça se ressent.

Au niveau de l’édition, on retrouve des erreurs lors d’expressions courantes, dommage. La jaquette sobre et attrayante nous donne envie de jeter un coup d’œil au manga, nous faisant d’ailleurs découvrir une première page en couleur, petit bonus des plus agréables.

Notre critique du tome 1 de Créatures Fantastiques

Si vous voulez vous retrouver dans un monde de créatures fantastique et de légendes, ce manga vous plaira à coup sûr et sera un bon moment de détente.

Scénario75%
Dessin90%
Edition75%
Originalité75%
Mise en scène75%
Intérêt sur la durée 80%
On a aimé :
  • Les dessins
On a moins aimé :
  • Les erreurs de traduction
  • Le même schéma pour chaque chapitre
75%Note Finale

A propos de l'auteur

Lectrice maladive, aucune phrase ne peut lui échapper ! Si les œuvres malsaines ou gores vous font fuir, vous pouvez toujours compter sur Em, c’est plus qu’une passion pour elle... Romans, mangas, bandes dessinées et comics, vous l’aurez compris tout lui plaît... mais oubliez la pour les histoires nunuches.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.