S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Shuntaro Ohsawa
Scénariste : Shuntaro Ohsawa
Éditeur : Delcourt/Tonkam
Collection : Seinen
Genre : Thriller
Public : + 14 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 4 juillet 2018
Prix : 7,99€
Statut de la série : Terminée en 2 tomes

Acheter Site Officiel

Résumé

Alors que les gangs et les mafias prolifèrent au Japon, l’Office Centrale de Lutte contre le Crime Organisé (OCLCO) a pour mission d’en mettre le plus hors d’état de nuire avant le début des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. Pour cela, de nombreux agents aux capacités exceptionnelles ont été entraînés et infiltrés dans les organisations les plus dangereuses afin de les démanteler de l’intérieur. Ces policiers très spéciaux sont appelé « Diver ». Hyogo Kurosawa est l’un d’eux et a pour mission d’entrer dans un gang très puissant appelé la Team A composée d’escrocs, tous sortis des meilleures écoles, qui sèment la terreur auprès des personnes âgées par des arnaques aux virements bancaires. Hyogo manipulera les sous-fifres en se faisant prendre en pitié ou encore en se montrant comme un homme faible pour ne pas éveiller les soupçons et connaitre rapidement la hiérarchie de l’organisation. Cependant, Hyogo est un vrai enquêteur et il aura vite fait de trouver les preuves nécessaires pour arrêter la Team A ainsi que le cerveau des opérations. Le policier a un esprit vif et est intelligent ce qui lui permet de s’adapter à toute situation à une vitesse déconcertante et de se faufiler dans n’importe quelle bande de malfrats. De plus, son passé difficile l’aide également à appréhender les chefs de gangs et ainsi leur faire croire mont et merveille pour mieux les coincer. La Team A n’a donc eu aucune chance contre cet enquêteur hors pair qui joue les robins des bois des temps moderne, en remboursant finalement les personnes arnaquées. Mais pas de repos pour les braves, Hyogo et Sho Sanemura, un autre Diver de son équipe, collaborent pour infiltrer une secte, afin de venir en aide à un agent de la Sécurité Publique qui y était sous couverture mais qui ne donne plus signe de vie. A peine rentrés de mission, les deux Diver doivent remettre leur vie en jeux dans ce métier qui est considéré comme le plus dangereux du monde.

Notre critique

Avec Diver, Shuntaro Ohsawa voit son premier manga traduit en version française. Après avoir publié une série de 10 tomes avec Gato Keshi, c’est avec une plus petite série qui ne comprendra que deux tomes que le mangaka nous sera présenté.

On peut se demander les sujets qui vont être traités sur une série si courte avec un 1er tome qui amène beaucoup d’éléments qui ne sont pas encore développés et une enquête rapidement terminée. Cette première infiltration manque de détails et l’affaire est assez vite résolue sans explication sur le déroulement et le processus de l’enquête, et sans aide d’indicateurs de temps. En effet, Hyogo passe du stade où il doit creuser sa tombe à sous-fifre de la team principale de l’organisation en un claquement de doigt. Cette rapidité ne semble pas du tout réaliste et un certain laps de temps s’est sans doute écoulé entre les deux événements mais cela n’est pas du tout expliqué. Le rythme de l’histoire est dès lors beaucoup trop rapide. Cependant, en seulement deux tomes, l’auteur ne pouvait pas se permettre de s’étendre sur le sujet ce qui est bien dommage car le fond de l’histoire est vraiment très intéressant. Il aurait été agréable d’en connaitre plus sur l’univers des Divers, le passé de Hyogo qui semble des plus épiques avec l’élimination à lui seul d’une mafia russe, ou encore sur les missions des autres membres de la 6e division de l’OCLCO, qui semblent tous avoir une personnalité et un caractère assez hors du commun. Le deuxième et dernier tome devant traiter de la mission en cours à la fin du 1er volume, il est peu probable que les personnages de l’unité de Hyogo nous soient présentés, ce qui est regrettable.

Diver nous amène une action qui se déroule à notre époque car la mission des agents infiltrés a pour but de détruire les organisations mafieuses avant les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020. La ville vient d’être choisie pour les accueillir et nous pouvons dès lors penser que les infiltrations que nous suivons se passent en ce moment même. Nous avons alors l’impression de vivre en directe les événements qui préparent les Jeux Olympiques qui auront lieu dans deux ans. Cette proximité temporelle permet au lecteur de se sentir plus proche de l’histoire.

De petites annotations sont inscrites ci et là du manga, nous donnant une explication sur un terme, une abréviation ou encore une expression. Ces petites définitions sont une véritable aide à la lecture et elles permettent également de rendre le récit plus compréhensible et fluide à lire.

Les personnages sont extrêmement biens travaillés, nous donnant l’impression qu’ils sont biens vivants, plus réels. Notre héro est un véritable caméléon passant d’une personnalité à une autre avec des expressions sur son visage minutieusement détaillées. Les yeux transmettent en un instant les émotions ressenties par nos personnages ou encore l’ambiance du moment. Certaines scènes, plus violentes, sont très détaillées comme lorsque Hyogo se fait à moitié couper le doigt. Nous pouvons ressentir la douleur de Hyogo et un certain dégoût en voyant son doigt dans cet état.

Les arrière-plans sont épurés pour la plupart laissant apparaître un fond blanc ou noir. Cependant certaines cases d’actions ont été très travaillées comme le dernier combat contre le patron de la Team A où nous pouvons ressentir la violence des deux protagonistes avec des lignes de vitesse, des onomatopées ou encore des éclaboussures de sang qui viennent enrichir le décor. Nous retrouverons également de nombreux gros plans sur le visage des personnages laissant peu de place à un arrière-plan mais nous décrivant parfaitement l’intensité de leur détermination.

Notre critique du tome 1 de Diver

En conclusion, Diver nous présente un manga d'enquête avec un très bon sujet de fond qui ne sera hélas que survolé, la série étant terminée en 2 tomes. Beaucoup de choses sont mises en place et de nombreux sujet sont abordés dans ce 1er volume et on peut se demander comment l'auteur va tourner toutes ces informations par la suite. Avec ce 1er tome de Diver, Shuntaro Ohsawa nous offre beaucoup d'intrigues et un manga aux dessins très détaillés et absolument magnifiques à voir.

Scénario86%
Dessin90%
Édition86%
Originalité85%
Mise en scène82%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • Dessins
  • Annotations explicatives
On a moins aimé
  • Rythme rapide
  • Manque de repères temporels
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.