S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Konkichi
Scénariste : Konkichi
Éditeur : Komikku Édition
Collection : Shonen
Genre : Suspense, Fantastique, Enquêtes, Action
Public : + 14 ans
Contenu : 160 pages
Sortie : 29 mai 2019
Prix : 7,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

De nombreux meurtres ont lieu dans la ville d’Inao. Tous les journaux en parlent car le mode opératoire du tueur est étrange et les victimes ont un aspect suspect puisque leurs entrailles ont été arrachées. Shôtarô Mononobe, un libraire un peu particuliers, se rend à Inao avec son jeune assistant Shiro, pensant que tout cela est lié à un livre des démons. Au fur et à mesure des informations collectées, Shôtarô élimine des types de cible et en même temps certains livres du démon pour trouver lequel est à l’origine de ces morts et quel genre d’humain a été possédé. Le coupable n’est autre qu’un dévoreur d’enfant et Shôtaro lui fait reprendre son apparence d’origine en disant son nom. Un combat acharné s’en suit mais le pauvre Shiro, le seul enfant de la ville devient sa cible. Shôtarô révèle alors toute sa puissance et son lourd secret. L’affaire résolue, Shôtarô et Shiro reprennent la route de la librairie. Bien que ce genre de missions arrivent régulièrement, leur activité principale est la recherche de livres anciens et parmi eux les livres des démons, afin de les mettre à l’abri et qu’ils ne tombent pas entre de mauvaises mains. Mais ces livres maudits sont comme des aimants pour les humains et un autre démon est rapidement libéré. Shôtaro et Shiro continuent de mener l’enquête tout en dissimulant leur secret à tous ainsi que le squelette qui se trouve dans l’arrière-boutique.

Notre critique

Konkichi signe sa 1ère œuvre reliée en français avec Le livre des Démons. Le 1er tome nous emmène dans une histoire sombre où les démons surgissent un peu partout pour s’attaquer aux humains. De prime à bord, l’histoire ressemble à diverses enquêtes policières menées par un drôle de duo, puisque Shôtarô est un libraire, toujours accompagné de son jeune assistant Shiro. Mais le récit se complexifie rapidement en découvrant un immense secret sur le libraire et son jeune ami.

Bien que quelques révélations nous soient faites dans ce 1er tome, de nombreux mystères sont également mis en place sur les héros. Le passé de Shôtarô est des plus obscures et le squelette qu’il garde dans l’arrière-boutique ne fait qu’amener plus de questions. Nous avons un bref aperçu de sa rencontre avec Shiro mais il faudra attendre la suite des tomes pour combler notre curiosité qui est mise à rude épreuve. Le jeune Shiro quant à lui est également un véritable mystère. Le mangaka nous présentera le petit garçon d’une façon très mignonne qui donne un petit côté kawaii au récit. On aurait envie de le croquer mais ne vous fiez pas aux apparences car ce petit glouton sur pattes n’est peut-être pas aussi mignon qu’on le pense. D’où vient-il? Pourquoi reste-t-il avec Shôtarô? Et pourquoi agit-il comme un enfant tout ce qu’il y a de plus normal? Nous ne pouvons qu’espérer en apprendre plus dans les prochains tomes sur ce duo hors du commun.

Le récit nous offre un panel de démons plus diversifiés les uns que les autres. Mais souvent qui dit démon dit monstre et ceux de l’histoire ne dérogent pas à la règle et ce dans le sens large du terme. Certains peuvent avoir une apparence horrible, d’autres tuer leurs victimes de façon affreuse ou encore s’amuser à torturer les gens avec des méthodes qui sont très détaillées dans le manga. De plus tous ces démons sont quasi immortels et ils se régénèrent très vite donc ils peuvent se charcuter sans pitié. Beaucoup de sang et de violences qui peuvent mettre le lecteur à rude épreuve. Âmes sensibles s’abstenir.

Tous ces combats sont très détaillés et le mangaka a réalisé de très beaux dessins, très précis, qui pourraient mettre des hauts le cœur aux estomacs les plus fragiles. Les personnages et leurs blessures sont très détaillés nous présentant un Shôtarô avec de nouvelles cicatrices à chaque chapitre. Les deux héros principaux ont vraiment reçu une attention particulière. Shôtarô est présenté comme un personnage sombre et mélancolique et ces caractéristiques sont bien représentées dans son chara-design. On perçoit son caractère en un seul regard. Shiro quant à lui est la représentation même du petit garçon sage toujours heureux. Il est très mignon et il a de grands yeux qui donnerait envie de le cajoler. Mais attention à son autre personnalité. Les démons eux aussi sont bien travaillés avec une apparence qui est propre à chacun, il n’y a pas de redondance dans leur chara-design ce qui est très appréciable.

Les arrière-plans sont soignés et variés. Que ce soit à la librairie, dans la ville ou encore chez un client, les cases regorgent de détails. Les scènes de combats dégagent de la puissance avec des lignes de vitesse des trames en forme d’éclair ou encore des onomatopées. En un regard, le lecteur peut sentir la puissance et la violence des démons qui s’affrontent.

Notre critique du tome 1 de Le livre de Démons

En conclusion, un excellent 1er tome pour Le livres des Démons. Une information important sur les héros est larguée comme une véritable bombe dans les 1ers chapitres ce qui tiendra le lecteur en haleine du début à la fin. Mais Konkichi ne s'arrête pas là et pose de nombreuses intrigues dans ce 1er volume, ce qui ne nous donne qu'une seule envie: courir acheter le tome 2.

Scénario95%
Dessin95%
Édition95%
Originalité95%
Mise en scène95%
Intérêt surla durée95%
On a aimé
  • Dessin ++
  • Intrigue
  • Enquêtes
On a moins aimé
  • Âmes sensibles s'abstenir
95%Magnifique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.