S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Grelin
Scénariste : Sylvain Dos Santos
Éditeur : Kana
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 18 janvier 2019
Prix : 7,45€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Zuméo, Marco et Saba, trois jeunes champions de Marblegens, participent au Tournoi des âmes, une compétition de Marblegens clandestine où tout est permis. Ceci dans le but de récupérer l’âme de leur Majaji, emprisonnée dans les éthers par Quetzalcoalt, un esprit divin vénéré par le clan Rayo, les gardiens de la Marble Origin Jupiter. »

Notre critique

Le manga Marblegen, inspiré du dessin animé éponyme diffusé depuis peu dans l’émission Tfou de TF1, nous entraîne dans une histoire se déroulant avant celle de la série animée et centrée autour de la jeunesse du personnage de Zuméo.

Les Marblegens, ce sont des sortes de Beyblades mais en version billes de jeu : dans l’univers de la série, les gens s’affrontent en lançant ces billes dans un puits… mais ce n’est pas tout, car chaque bille est habitée par un « esprit » qui a alors être invoqué et affrontera l’esprit adverse. À partir de là, les joueurs devront réfléchir à des stratégies pour choisir quelles billes lancer mais également où et quand les lancer, sachant que certains types de créatures sont plus faibles face à d’autres (le feu contre la glace, etc) et qu’en les alignant de manière à tracer une constellation, on peut réaliser des combos dévastateurs.

Si la plupart des gens se prêtent à ce jeu pour le plaisir, d’autres utilisent évidemment les Marblegens à mauvais escient, et c’est ce qui se produit dans ce premier volume lorsque deux personnages énigmatiques attaquent la ville. Le jeune Zuméo et son meilleur ami Marco, accompagnés par deux sœurs rencontrées un peu plus tôt durant des « battles » de Marblegens, décident d’intervenir, mais l’une des deux sœurs se fait alors voler son âme… Les trois autres jeunes gens, bien décidés à la sauver à tout prix, vont devoir participer à un grand tournoi qui s’annonce déjà dangereux.

Ce nouveau manga français suit donc d’assez près les codes des mangas sur les jeux et jouets, avec des créatures fantastiques qu’il faut se faire s’affronter, des stratégies et des tournois. La petite particularité, c’est que tout l’univers semble tourner autour de ces billes : il ne s’agit pas d’une simple distraction, et toute une mythologie et une histoire sont construites autour d’elles. Cette richesse de l’univers est plutôt appréciable et donne envie de le découvrir davantage, mais elle a également ses inconvénients, puisqu’on peut vite se retrouver étouffés sous les (trop) nombreuses informations qui nous tombent dessus dès les premières pages.

En cela, si Marblegen Origines possède sa propre histoire et ses personnages, il est sans doute plus à conseiller à ceux qui auraient déjà vu le dessin animé, qui seront ainsi un peu moins perdus dès le début. Non pas que l’histoire du manga en elle-même soit peu claire, mais tout comprendre demandera un peu plus de réflexion et les jeunes lecteurs les plus impatients risqueraient de décrocher un peu vite.

Pour le reste, on s’attache vite aux personnages de l’histoire, des jeunes gens intrépides et courageux qui tentent de s’affirmer face à des adultes (et parents) qui ne les comprennent pas. Ce sont des héros que l’on prend plaisir à suivre et une bonne ambiance accompagne les dialogues amusants entre eux.

Les dessins sont assez originaux, notamment concernant l’encrage du manga qui a très souvent recours à des trames en pointillé, ce qui peut surprendre un peu sur certaines cases. Le design des personnages est très accrocheur néanmoins, les décors sont plutôt riches et les créatures sortant des billes sont variées, inspirées de diverses mythologies et plutôt impressionnantes. Les combats les faisant s’affronter rendent plutôt bien.

Notre critique du tome 1 de Marblegen

Si l’univers travaillé de Marblegen le démarque un peu des autres histoires basées sur des jeux et jouets de cour de récré, on peut se perdre assez vite dans les nombreuses explications sur le monde et les personnages, surtout sans avoir vu le dessin animé. En revanche, les lecteurs qui aiment les univers riches et la mythologie en particulier y trouveront certainement leur compte.

Scénario75%
Dessin75%
Edition90%
Originalité75%
Mise en scène70%
Intérêt sur la durée75%
On a aimé
  • De jeunes héros intrépides et attachants
  • Bonne ambiance générale
  • L'univers bien travaillé et les inspirations mythologiques
On a moins aimé
  • Plutôt pour un jeune public
  • Principe des battles assez simple
75%Note Finale

A propos de l'auteur

Fan de mangas, de RPG et d'animation, elle a vu beaucoup trop d'anime dans sa vie pour se souvenir de tous. Ce qui ne l'empêche pas de continuer de regarder tout ce qui a l'air intéressant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.