S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Hikaru Miyoshi
Scénariste : Ryosuke Takeuchi
Éditeur :
 Kana

Collection : Shonen
Genre : Suspens, Enquête, Historique
Public : + 14 ans
Contenu : 212 pages
Sortie : 22 juin 2018
Prix : 6,85€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

Londres 1866, le fossé entre la classe des nobles et les paysans est à son maximum. Les riches profitent de leur titre et vivent dans l’opulence alors que le reste du peuple meurt de faim. Albert Moriarty, l’héritier du comte Moriarty, est écœuré de la façon dont les nobles se comportent et par leur manière de traiter les autres classes. Alors qu’il se rend dans un orphelinat pour apporter l’aide qu’il peut, comme faire la lecture aux enfants, il rencontre deux frères orphelins qui, à sa grande surprise, sont instruits se qui est une chose rare à l’époque. Il est particulièrement intrigué par l’aîné qui semble très intelligent avec des capacités d’analyses surprenantes. Il l’entend alors parler de leur rêve, à lui et son frère, qui est de faire disparaître tous les « mauvais nobles ». Ces deux frères aspirent au même ambitions qu’Albert et ce dernier décide donc de les faire adopter par la famille Moriarty. Sa mère et son jeune frère William n’acceptent pas que des « vauriens » respirent le même air qu’eux mais Albert étant l’héritier de la famille, ses actions et ses dires font loi et les membres de sa famille n’ont pas leur mot à dire. Cependant la comtesse et son cadet tentent, un soir, de piéger l’aîné des orphelins, en cachant de l’argenterie dans ses affaires. Hélas, le sort de ces nobles étaient déjà scellé quand ils sont entrés dans cette chambre. Les deux jeunes adoptés accompagnés de leur frère aîné Albert, tuent toutes les personnages se trouvant dans le manoir avant d’y mettre le feu, faisant croire à un accident. De ce drame, seul les trois fils du compte s’en sortiront: Albert l’héritier, Louis le cadet et l’aîné des orphelins, qui se fit passer pour du 2ème fils du comte en prenant son nom: William Moriarty. 13 ans plus tard, les trois jeunes hommes s’installent à Durham. Albert a repris la suite de son père, Louis est l’intendant de la maison et William, à seulement 21 ans, est devenu le plus jeune professeur de mathématiques à l’université de Durham. Les paysans de Durham sont alors surpris de voir cette famille de nobles, nouvellement installée dans la région, être proche de la classe ouvrière, offrant même aux fermiers de leur domaine, un loyer beaucoup plus bas que les autres, permettant aux ouvriers de mieux vivre. Cependant, l’autre noble de la région, le baron Dublin continue de sévir, ne comprenant pas les agissements de la famille Moriarty. Certains paysans parlent de l’attitude du baron à William et ce dernier leur dévoile alors sa deuxième profession qui est consultant du crime. Par ce biais, les trois frères continuent de juger les « mauvais nobles » en mettant leur mort en scène. Mais ils ne sont pas les seuls à rêver d’un monde meilleur et de nombreux partisans les aident dans leurs missions. Reste à savoir qui sera leur prochaine cible.

Notre critique

William James Moriarty, un personnage célèbre des « Aventures de Sherlock Holmes » d’Arthur Conan Doyle, est connu pour être le grand adversaire de Sherlock Holmes.

Ce 1er tome de Moriarty nous dévoile le parcours du jeune William avant qu’il ne fasse la rencontre du détective et les raisons qui l’ont poussé à devenir l’ennemi public numéro 1. On survole souvent le sujet du professeur Moriarty dans les histoires de Sherlock Holmes et il est intéressant de voir une œuvre entièrement consacrée à ce personnage énigmatique qui possède une aussi incroyable intelligence que son rival détective.

Notre héro se décrit comme un consultant en crime, se qui fait un rappel à Sherlock Holmes. Cependant contrairement au héro de Conan Doyle, Moriarty est consulté pour réaliser des crimes parfaits et non pas pour les résoudre. Nous avons alors l’impression que les deux hommes sont comme des miroirs, l’un dans la lumière et l’autre dans les ténèbres. Nous faisons régulièrement le parallèle avec le célèbre détective mais ce dernier n’est que très rapidement cité au début du tome, pour mieux se concentrer sur le personnage de Moriarty. Il est cependant fort probable qu’on entende parler de lui par la suite, la vie des deux hommes étant étroitement liée.

Le personnage de William Moriarty est très intriguant. En effet, William est en réalité le frère cadet d’Albert et le deuxième fils de sang du comte Moriarty mais ce dernier représentant les nobles « nuisibles », il a été tué et c’est l’aîné des orphelins qu’Albert à fait adopter, qui prend son nom et devient le personnage principale de cette histoire. Nous n’avons aucune information sur le nom que cet enfant portait avant de prendre cette identité, contrairement à son cadet qu’on nomme depuis le début Louis. C’est comme si il avait toujours été William Moriarty. C’est d’ailleurs sous ce nom qu’il se présentait au village étant enfant, alors que le vrai William était toujours en vie. Nous sommes curieux de connaître son véritable nom car cela apporte un peu de mystère sur ce personnage. Cependant maintenant qu’il est officiellement William, nous n’en sauront probablement pas plus mais son passé pourrait un jour resurgir nous dévoilant une partie de cette intrigue. A voir dans les prochains tomes.

De nombreux personnages nous sont présentés dans ce 1er volume. William s’est entouré de plusieurs personnes aux talents multiples pour réaliser son rêve d’un monde meilleur. Nous n’en savons pas encore beaucoup sur Fred et Molan par exemple qui aident William dans une de ces missions. Les deux hommes semblent eux aussi avoir eu un passé difficile et nous ne pouvons qu’être impatient de connaître la suite de leurs aventures ainsi que leur passé et leur rencontre avec le professeur Moriarty.

Le manga est divisé en différentes histoires qui suivent le même schéma. Un « mauvais noble » nous est présenté au début et nous comprenons de suite qu’il sera la nouvelle cible du consultant du crime. Ensuite nous découvrons le commanditaire du crime qui a orienté William vers cette personne avant de voir le processus qu’il utilise pour faire disparaître sa victime, en faisant toujours en sorte que cela passe pour un accident. Chaque histoire se déroule de la même manière mais la façon de confronter le noble à son crime, est différente pour chaque cas car elle est adaptée à leur méfait. Il est donc intéressant de suivre tout le déroulement du plan que William a élaboré et toute son analyse qui l’a mené à agir de cette façon.

Les personnages sont très travaillés ainsi que les vêtements. Nous pouvons ainsi, en un regard, connaître le statut social ou encore le métier d’un personnage quand nous le rencontrons. Il est également intéressant de voir un chara-design similaires entre les membres d’une même famille. Ainsi Albert et son petit frère se ressembleront trait pour trait et il en sera de même pour les deux frères orphelins. Il est rare que cette ressemblance entre frère apparaisse à ce point dans un manga, privilégiant des personnages différents physiquement, même si ces derniers sont jumeaux. Il est donc très intéressant de voir ici les liens familiaux par ce biais.

Chaque case a reçu une attention méticuleuse avec des arrière-plans très travaillés comme par exemple à l’université, où William se trouve devant un tableau noir rempli de formules mathématiques très détaillées.

Et c’est sans oublier une description minutieuse du village de Durham, de l’intérieur des bâtiments scolaires ou encore des maisons jusqu’aux abords de la Tamise. Aucune case n’a été laissée au hasard et tous ces détails permettent au lecteur de s’immerger totalement dans l’histoire et dans l’époque victorienne.

Notre critique du tome 1 de Moriarty

En conclusion, on ne peut pas encore vraiment parler d'une histoire avec un fil conducteur en continu dans ce 1er tome de Moriarty mais il faut bien poser le décor et les personnages. Nous ne pouvons qu'attendre avec impatience la suite des aventures de notre célèbre professeur que tout le monde connaît de nom mais dont nous ne savons finalement pas grand-chose du passé et de la vie, qui l'ont conduit à devenir le plus grand criminel et rival de Sherlock Holmes.

Scénario90%
Dessin92%
Édition87%
Originalité89%
Mise en scène88%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Dessins
  • Enquête
  • Découverte du personnage de William James Moriarty
On a moins aimé
  • Néant
90%Magnifique

A propos de l'auteur

Tombée dans l'univers manga par hasard, elle ne l'a plus lâché et en est devenue passionnée. Plus attirée par le shojo et le shonen, elle n'a pas peur de relever des défis et de découvrir d'autres styles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.