S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur: Shinobu Ôtaka
Scénariste: Shinobu Ôtaka
Éditeur: Pika Édition
Collection: Shônen
Genre: Combat
Public: + 10 ans
Contenu: 192 pages
Sortie: 24 juin 2020
Prix: 7,20 euros
Statut de la série: En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« XVe siècle, Japon. Le monde est aux mains des oni, d’effroyables démons pourtant vénérés comme des dieux par le peuple, qui ignore tout de leur nature maléfique ! La vérité, seuls les bushi, de valeureux guerriers, la connaissent. Mais ces combattants sont traités en parias et condamnés à vivre dans la honte, de peur qu’ils ne renversent l’ordre établi. Cela n’empêche pas Musashi de rêver avec Kojirô, son ami d’enfance et descendant de bushi, de parvenir un jour à libérer le Japon en mettant un terme au joug des oni ! Ensemble, ils se sont jurés de fonder le plus puissant des clans de bushi. C’est ici que commence leur quête. »

Notre critique

Dans un passé alternatif, les oni ont pris le contrôle du Japon et ont asservi sa population. Personne ne semble s’opposer à eux et les derniers à connaître la vérité, les bushi (ou samouraï), sont mis au ban de la société. C’est sur cette idée que démarre cette nouvelle série de Shinobu Ôtaka.

L’histoire met en avant deux personnages, Musashi Miyamoto et Kojirô Sasaki. Le premier est issu d’une famille du peuple et est destiné à devenir mineur tandis que Sasaki vient d’une famille de bushi et vit à l’écart du village. Les deux garçons sont amis depuis leur plus tendre enfance et ils sont liés par leur apprentissage du sabre. En effet, Sasaki a appris le maniement du sabre par obligation familiale, Miyamoto lui, l’a appris par envie.

Les deux garçons connaissent la vérité sur les onis. si Sasaki s’est résigné à vivre comme un paria, Miyamoto ne l’entend pas de cette oreille et développe des techniques pour tenter de vaincre leurs oppresseurs. Pour arriver à son but, il a créé une pioche spéciale qu’il manipule avec des techniques de sabre.

Miyamoto est fonceur et tête brûlée là où Sasaki est prudent et réfléchi. A eux deux, ils forment une paire classique mais équilibrée comme on en voit souvent dans les shônen.

Le scénario n’est qu’un prétexte aux combats et présente des incohérences sur le fond. En effet, quand les mineurs finissent leur apprentissage, ils partent directement travailler dans les carrières et là, les camarades de Miyamoto tombent des nues en découvrant la vérité, alors que les carrières sont juste à côté de leur village. Le récit est jalonné d’autres incohérences scénaristiques. L’auteur présente son histoire dans un passé alternatif où se retrouvent des éléments tout à fait inattendus, comme des motos faites à base de minerais. Ces éléments peuvent être déstabilisant à la première lecture.

Le rythme du récit est rapide, voire un peu trop rapide. Il en résulte par moment une impression de confusion, surtout au niveau des combats.

Le dessin est un dessin classique de shônen. Il dessert bien le récit et les personnages sont facilement reconnaissables.

La série présente un démarrage fulgurant au niveau de ses actions. c’est un manga de baston qui ravira les amateurs du genre mais les lecteurs préférant une histoire plus construite passeront leur chemin.

Notre critique du tome 1 de Orient - Samurai Quest

Quittons la ville et tenons notre promesse: formons un clan de bushi, toi et moi, et chassons les onis.

Scénario50%
Dessin70%
Édition70%
Originalité75%
Mise en scène65%
Intérêt sur la durée60%
On a aimé
  • Le tandem des personnages principaux. Classique mais efficace.
On a moins aimé
  • Les incohérences scénaristiques.
  • La mise en scène brouillon de certains combats.
65%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.