S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur: Edogawa Edogawa
Scénariste: Ryuya Kasai
Editeur: Delcourt-Tonkam
Collection: Borderline
Genre: Thriller, Seinen
Public: + 14 ans
Contenu: 192 pages
Sortie: 3 juillet 2019;
Prix: 7,99 €
Statut de la série: série terminée en 7 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

Minato Imabari est une lycéenne sans histoires qui, comme tous les autres ados, vit les yeux rivés sur son smartphone. Elle partage son quotidien entre les cours et les applications jusqu’au jour où une mystérieuse application nommée ‘Sacrificial Vote’ apparaît. Cette dernière lui demande, ainsi qu’aux autres élèves de sa classe de voter pour un de leur camarade qui sera assassiné socialement. Intriguée, elle vote pour une de ses amies. A partir de cet instant, un engrenage sordide se met en place.

Notre critique

Cette histoire est une critique sans fard de notre société et de la manière dont nous sommes accros aux nouvelles technologies. Elle révèle et dénonce la manière dont ces applications dirigent nos vies.

Cette application, ‘Sacrificial Vote’, et ses conséquences sont vues au travers du regard de Minato Imabari. Les auteurs ont pris le parti de raconter l’histoire par elle car elle est nouvelle dans le lycée et ne connaît pas les secrets des autres élèves, ce qui permet au lecteur de découvrir les choses en même temps qu’elle.

L’histoire est aussi une satyre de la société qui met en avant cette hiérarchie qui se met en place dés l’école avec les élèves populaires et ceux qui le sont moins, que ce soit à cause de leur caractère ou de leur physique. Cette application et ses conséquences va faire ressortir toute cette hypocrisie et montrer tous les côtés les plus noirs de la société mais aussi les dérives de tout mettre sur les réseaux sociaux, même lorsqu’il s’agit de choses que l’on pourrait croire privées.

Le dessein des auteurs est vague. Essaient-ils de faire une histoire pour faire frissonner les lecteurs ou cherchent-ils à mettre réellement les lecteurs en garde?

L’histoire s’adresse essentiellement à des adolescents. En effet, tous les clichés des portraits étudiants sont réunis ici et, à part infliger des souffrances énormes en mettant public des dossiers qui étaient sensés restés privés, on se demande quel est le but réel de tout ceci.

Le dessin est classique et beau. Les décors sont soignés, même s’ils représentent des lieux classiques pour ce genre de récit.

Ce qui sauve l’histoire est son rythme haletant et ses personnages pris au dépourvu d’une application qu’ils ne contrôlent pas.

Notre critique du tome 1 de Sacrificial Vote
"Il est si marrant que ça, ce jeu?"
Scénario65%
Dessin80%
Edition85%
Originalité70%
Mise en scène70%
Intérêt sur la durée60%
On a aimé
  • Néant
On a moins aimé
  • Le scénario convenu
  • La galerie de clichés
70%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.