S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessin: Kotoba Inoya
Scénario: Kotoba Inoya
Éditeur: Nobi Nobi
Collection: Shojo
Genre: Tranche-de-vie, Romance
Public: + 11 ans
Contenu: 192 pages
Sortie: le 3 avril 2019
Prix: 6,95 euros
Statut: Série en cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

 » Chiyuki n’a qu’un seul désir: devenir un top model pour défiler à Paris avec l’agence de mannequinat de son père, Mille Neige. Mais, du haut de son mètre 58, la jeune fille est loin d’atteindre son but, ce qui ne l’empêche pas de persister, malgré son entourage qui n’a de cesse de lui répéter que c’est impossible. Après un casting raté, alors que la détermination de Chiyuki s’effondre, elle fait la connaissance d’Ikuto, un camarade de lycée, talentueux styliste en devenir, qui n’a pas les moyens de faire des études. Ensemble, ils vont surmonter les obstacles pour réaliser leurs rêves. »

Notre critique

Au travers du parcours de deux lycéens, Chiyuki et Ikuto, le lecteur découvre l’envers de l’univers de la mode, loin du glamour et des paillettes que les photos de défilé laissent paraître.

Le personnage de Chiyuki apparaît au premier abord comme une petite fille têtue et bornée mais cela n’est qu’une façade qui cache une énorme détermination à percer dans un milieu excessivement codé dont elle ne correspond pas aux critères. En effet, avec son mètre 58, elle n’a pas la taille requise pour être engagée comme mannequin mais elle s’accroche et refuse d’envisager un autre plan de carrière.

Le personnage de Ikuto apparaît au premier abord comme fade et sans personnalité. Par la suite, le lecteur se rends compte qu’il est tout aussi passionné que Chiyuki pour son domaine mais qu’il a les pieds bien ancrés sur terre et qu’il est tout à fait conscient que sa situation familiale compliquée lui ferme l’accès aux études. Néanmoins, il s’efforce de profiter au maximum de sa passion pour la couture.

Au départ, la relation des deux personnages est ambiguë. Le lecteur a clairement l’impression que Chiyuki se sert de Ikuto pour arriver à ses fins mais, en regardant les choses sous un autre angle, on se rend compte que les deux personnages vont devoir s’appuyer l’un sur l’autre pour tenter d’atteindre leurs objectifs. En effet, le regard parfois naïf qu’ils portent sur le monde de la mode et du stylisme ne le font pas voir les normes comme les adultes formatés qui y travaillent depuis des années et ils vont tenter de détourner ces normes à leur avantage.

Nous sommes ici face à un shôjo atypique dans le sens où les deux personnages principaux ne cherchent pas à se séduire l’un l’autre mais cherchent à se faire accepter dans un univers où ils n’ont, à priori, pas leur place.

Le dessin est conventionnel pour le style de récit, avec ses décors épurés qui ne laissent apparaître que l’essentiel. Néanmoins, l’usage restreint des effets comme les paillettes et les jeux de lumière ne sont réservées que pour les images de défilé, comme pour garder l’illusion que la plupart des gens ont de l’univers de la mode.

L’histoire est intéressante car ce n’est pas une histoire d’amour comme on en voit souvent dans ce type de manga. On est face à une bataille contre soi-même et contre un milieu très fermé, ce qui fait que par moment, on pourrait presque croire que l’on est dans un shonen. C’est une série qui intéressera les amateurs de mode et les lecteurs qui ont envie de savoir ce qui se cache derrière les paillettes des défilés. En bonus, à la fin de chaque chapitre, un petit lexique de différents termes issus de la mode permet d’expliquer des éléments qui apparaissent au fur et à mesure de l’histoire.

Mention spéciale pour la couverture qui ressemble à un magasine de mode, ce qui permet de plonger immédiatement le lecteur dans l’univers du manga.

Notre critique du Tome 1 de Shine
Plongée directe dans l'univers de la mode.
Scénario80%
Dessin75%
Edition85%
Originalité80%
Mise en Scène75%
Interêt sur la durée75%
On a aimé
  • Le design de la couverture
  • L'obstination des personnages
80%Note Finale

A propos de l'auteur

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.