S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Arikan
Scénariste : Sazane Kei
Éditeur : Doki Doki
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans 
Contenu : 208 pages
Sortie : 4 mars 2020
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

L’humanité a remporté la Grande Guerre, face aux quatre autres races. Les ennemis ont été scellés dans des tombeaux, qui ressemble à de grandes pyramides. Kai fait partie de ceux qui doivent en assurer la surveillance, et il prend cela très au sérieux, contrairement à ses amis et collègues, plus nonchalants. Mais une sorte de « reset » a lieu et l’histoire se réécrit. Kai se retrouve dans un monde où dragons et démons dominent la surface. Pour survivre, les humains vivent sous terre. Nul ne connaît Kai, alors que lui retrouve tous ceux qu’il a connu…

Notre critique

La vie de Kai est paisible et son avenir tracé : après son service militaire obligatoire, il compte rester dans l’armée, comme celle qui ne le laisse pas indifférent, Jeen. Son travail consiste en entraînements et la surveillance du tombeau de la Fédération d’Urza, où sont scellés des démons et des dragons depuis l’époque de la Grande Guerre. Accompagné de ses deux amis, Saki et Aslan, il accomplit cette surveillance quotidienne de façon assez pointue, contrairement à ces deux-derniers, car enfant, il a vécu une expérience qui l’a marqué. Il est tombé dans une ouverture du tombeau et est tombé nez à nez avec un de ces êtres emprisonnés, ainsi qu’une étrange épée.  Peu de temps avant le départ de Jeen, cette dernière lui propose un rendez-vous. Durant leur balade, une tempête de sable envahit leur ville et tout disparaît. Kai se retrouve dans un univers qui ressemble au sien, sauf qu’ici, les humains ne sont pas les vainqueurs de la Grande Guerre. Face à un démon, il sera sauvé par ses amis, Saki et Kai. Sauf que ces deux amis ne le connaissent pas, ne savent rien de leur monde paisible et doivent lutter, cachés sous terre, contre les dragons et les démons afin de survivre. Le monde que connaissait Kai n’existe plus et personne ne le connaît dans cet univers. Kai ne va pas se laisser abattre et va se rebeller contre ce nouveau destin. Il veut remettre le monde tel qu’il était et va se rendre dans un des tombeaux qu’il était chargé de surveiller. Il trouve une épée, Code-Holder appartenant au héros Sid à l’origine de la victoire des humains dans le monde de Kai, ainsi qu’une étrange porte. Rinne, une ange-démon en mauvaise posture se dresse devant lui. Même si cette dernière apparaît tel un ange, elle cache une force démoniaque en elle, une très grande puissance, qu’elle n’hésite pas à déployer contre son sauveur. Un sombre danger guette les deux jeunes gens et s’apprête à fondre sur eux.

L’univers de cette série est très riche : dans des décors variés, avec de la magie et une technologie de pointe, les auteurs font cohabiter plusieurs races aux côtés des humains, tels les dragons, les démons, les célestins et d’autres encore. Ils ont créé un héros mythique et mystique, en la personne de Sid, avec son épée flamboyante et sa grande force, qui ont permis aux humains de remporter leur plus grande victoire. Et ce qui fait que cette série sort du lot : le héros, Kai, est projeté dans un univers parallèle au sien, mais fort différent. Kai ne va pas laisser ce nouveau monde tel qu’il est. Il veut retrouver un monde où les humains vivent en paix sur la surface et va se lancer dans sa propre croisade, qui le mènera à rencontrer Rinne et à devenir le porteur de l’épée de son héros, Sid, que nul ne connaît dans ce monde parallèle.

Ce tome apporte beaucoup d’informations et plante le décors où va évoluer Kai. C’est fort condensé et cela fait beaucoup de notions à ingérer. Le scénario est rythmé, avec du peps et de l’énergie. Il ne laisse pas beaucoup de répit au lecteur et cela apporte une certaine dynamique à l’histoire, qui empêche le lecteur de déposer son livre tant qu’il n’est pas fini. Les personnages sont fort mis en avant, il y a peu de décors et ceux-ci sont assez sombres. Le chara-design est classique, avec des visages anguleux, des yeux ronds et les héroïnes bénéficies d’atouts assez rebondis. La tenue de Rinne met en avant sont coté angélique, avec des effets d’ondulations et de légèretés bienvenus face à Kai, plus statique dans sa tenue militaire. Le trait est régulier, fin et léger, très agréable à l’œil. C’est Rinne qui est mise à l’honneur sur cette première jaquette, avec toute la grâce de l’ange qu’elle est.

Notre critique du tome 1 de Why Noby Remembers My World ?

Voici un tome qui nous plonge dans un univers bien présenté, avec un scénario rythmé et des personnages variés et pleins de fougues. Une fois la première page commencée, difficile de lâcher ce tome, car comme Kai, nous sommes happés dans cet univers parallèle. On veut savoir ce qui est à l'origine de cette réécriture de l'histoire et c'est avec une certaine impatience qu'on attend la suite. Bon voyage!

Scénario80%
Dessin80%
Édition85%
Originalité85%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Un scénario rythmé
  • Un dessin agréable
On a moins aimé
  • Le peu d'étonnement de Saki et Aslan face aux connaissances de Kai sur eux
85%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.