S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Kei Ichikawa
Scénariste : Kei Ichikawa
Éditeur : Boy’s Love IDP
Collection : Hana Collection
Genre : Yaoi
Public : + 16 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 24 septembre 2018
Prix : 7,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Tout ce que désire Narasaki, c’est un endroit où lire ses bouquins tranquillement. Son vœu est exaucé lorsqu’un professeur lui demande de travailler à la bibliothèque après les cours mais le hic, c’est qu’il n’est pas seul. Il devra tenir compagnie à Terashima, un délinquant dont la réputation n’est plus à faire au sein de l’établissement. Contre toute attente, les deux jeunes hommes ne prononcent pas un seul mot durant des heures. Au fil des jours, l’étrange ambiance qui règne dans la bibliothèque va intriguer Narasaki, qui va petit à petit s’intéresser à Terashima. Mais les vacances d’été arrivent et, avec elles, la fin de leur surveillance à la bibliothèque. Les deux garçons ne se fréquenteront probablement plus… à moins qu’un des deux ne décide de faire un pas vers l’autre. »

Notre critique

Avec Blue Sky Complex, la mangaka Kei Ichikawa réussit l’exploit de nous servir une histoire d’amour entre délinquant et bon élève sans tomber dans les clichés déjà vus et revus maintes fois dans ce type de scénario. C’est même une romance très réaliste entre deux lycéens que l’on découvre ici, et qui va progresser étape par étape au fil de ces deux premiers tomes, sans jamais chercher à faire dans l’exagération ou dans la précipitation – quelque chose de malheureusement récurrent dans les mangas BL.

Un aspect original de la série est l’alternance des points de vue narratifs entre les deux protagonistes principaux de l’histoire, ce qui va permettre de découvrir tour à tour leurs pensées, leurs sentiments et leurs soucis. Et l’auteure joue avec cela avec beaucoup d’habileté grâce à des personnages complexes, réservés et assez peu expressifs, ce qui va donner plus de profondeur encore au récit. Elle n’hésite pas par ailleurs à revenir en arrière à certains moments pour donner une deuxième version des évènements, qui s’avèrera parfois un peu surprenante.

Le premier volume par exemple commence du point de vue de Narasaki, un jeune homme peu sociable qui aimerait passer ses journées à lire en silence. Face à lui, Terashima est un lycéen avec une réputation de délinquant mais qui s’avère étonnamment peu embêtant. Au fil des jours et tandis que Narasaki cherche à le connaître et le comprendre un peu mieux, son comportement lui apparaît comme insondable. Le changement de point de vue qui nous place cette fois du côté de Terashima nous révèle alors une toute autre version de leur rencontre, ce qui va permettre de mieux cerner ce personnage et de comprendre certaines choses dont on ne se serait pas forcément douté au départ.

Ces deux personnages se complètent d’ailleurs assez bien ; ils ont leurs différences mais également plusieurs choses en commun, et à plusieurs occasions ils devront faire des efforts pour essayer de comprendre l’autre. En cela leur relation progresse de manière réaliste, avec des tensions et des moments de froid liés à leur inexpérience en amour, à leurs pulsions et à ces sentiments parfois trop intenses qu’ils découvrent.

Le style de dessin frappe un peu, notamment au niveau des visages, allongés avec les yeux et le nez placés assez haut. De manière générale, le trait est assez évasif, un peu imprécis parfois, ce qui donne un sentiment de légèreté qui colle plutôt bien à l’ambiance de l’histoire et auquel on s’habitue sans trop de mal. Quelques rares cases offrent un décor assez sympathique, mais dans l’ensemble les arrière-plans ne sont pas particulièrement travaillés.

Le rythme de l’histoire en revanche semble assez soigné, et la relation entre les deux personnages avance bien, avec quelques moments de frustration parfois mais sans tomber dans le répétitif, ce qui est plutôt bon signe pour la suite.

Notre critique du tome 1 et 2 de Blue Sky Complex

Blue Sky Complex est un manga qui sort un peu de l’ordinaire en proposant une romance réaliste entre deux lycéens réservés et complexes. Le récit alterne entre les points de vue pour permettre au lecteur de mieux cerner ces personnages peu expressifs mais pourtant très intéressants, et on prend beaucoup de plaisir à les accompagner pas à pas dans leur relation naissante et encore un peu hésitante.

Scénario85%
Dessin80%
Edition90%
Originalité83%
Mise en scène95%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • La relation très réaliste
  • Loin des clichés du genre
  • L'histoire bien construite et bien rythmée
On a moins aimé
  • Le style de dessin un peu perturbant au début
86%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.