S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Koara Kishida
Scénariste : Shin Araki
Character Design: Haruyuki Morisawa
Éditeur : Doki Doki

Collection : Seinen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 6 février 2019
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Blade n’a connu que les combats dans sa vie. Surnommé le Brave après avoir vaincu le seigneur des démons, il est devenu un véritable héro. Cependant, bien que tout le monde connaisse ce nom de Brave, personne ne sait à quoi il ressemble. Ce qui est une aubaine pour Blade, qui tend à présent à une vie d’adolescent normal. Il entre alors à l’Académie des Héros, qui forme la future génération qui protégera le monde, afin de se faire des amis. Son attitude désinvolte est rapidement remarquée par Earnest Flaming, la meilleure élève de l’école, surnommée l’Impératrice. Blade décide d’être son ami, ce qui n’est pas au goût de la jeune fille qui prend le nouveau venu pour un guignol. Elle lui fait alors passer une épreuve et elle est abasourdie par la force de Blade, qui a pourtant retenu son coup. Elle le reconnait alors en tant que guerrier puissant et le laisse petit à petit devenir son ami. Mais Earnest cache un secret car l’épée qu’elle porte à la taille est maudite et elle se bat sans cesse pour ne pas perdre le contrôle. L’ancien Brave se rend compte rapidement du mal-être de sa nouvelle amie et il l’aide à se libérer de sa peur en affrontant le démon dans son épée, ce qui lui procurera une force exceptionnelle. Pour ce qui est des combats, Blade est dans son élément mais agir comme un adolescent normal, ça, ça lui est complètement inconnu. Mais il peut compter sur ses nouveaux amis pour lui faire découvrir cette vie paisible. Cependant, il est difficile d’avoir une vie simple et normale quand on doit cacher un grand pouvoir et si, en plus, un dragon décide de vous prendre comme père.

Notre critique

Après avoir connu un énorme succès au Japon sous forme de Light Novel, les éditions Doki-Doki nous présentent Classroom for Heroes adapté en manga. En 2017, un one-shot sur la série avait déjà été publié par Delcourt/Tonlam, sous le titre de Empress of Flame, nous donnant un avant-goût de la série. C’est donc avec joie que l’on peut en découvrir plus sur les aventures de Blade et Earnest que l’on avait pu rencontrer dans ce one-shot. Le 1er tome de Classroom for Heroes est en grande partie identique à Empress of Flame à quelques différences près: le one-shot nous raconte l’histoire du point de vue de Earnest alors que la série nous présente la vie de Blade et certains personnages, comme le roi, ont une autre apparence.

L’amitié est un thème phare dans ces deux premiers tomes de Classroom for Heroes. Dès les premières pages, Blade déclare d’ailleurs vouloir vivre une vie normale et se faire des amis. Dans une école très élitiste, c’est plutôt le chacun pour soi et il est amusant de voir Blade détruire si facilement toutes les barrières sociales. Pour le jeune homme qui a déjà vécu les pires combats, ces limites sociales lui semblent si futiles qu’il ne s’en rend même pas compte. On a ainsi l’impression que Blade et un peu simplet, ce qui le rend touchant. Mais à côté de ça, il possède une force mystérieuse et il peut être sérieux quand il le faut. C’est ce mélange d’insouciance et de force qui le rend également attirant pour les élèves qui deviennent rapidement amis avec lui. Ce thème de l’amitié est également renforcé dans le second tome avec le combat de l’ensemble des élèves contre Cúchulainn le dragon, afin qu’elle les reconnaisse comme puissant pour ensuite pouvoir devenir amis avec elle ou encore lorsque les protagonistes aident Maria à se libérer de ses chaines. L’amitié est tellement importante dans cette série que les personnages sont prêts à risquer leur vie pour elle. Tous ces combats pour l’amitié sont très poignants et touchants.

Classeroom for Heroes entre dans le domaine du médiéval fantastique. Tous les éléments sont réunis pour faire un bon manga de Fantasy: de la magie, des malédictions, des combats à l’épée, un dragon, … et un peu de romance. Ce cher Blade les fait toutes tomber. Même si le jeune homme ne semble pas du tout penser à l’amour, les filles qui le côtoient ne sont pas indifférentes à son charme. De nombreux quiproquos risquent probablement de découler de ces amourettes et apporter beaucoup d’humour à l’histoire.

L’humour est d’ailleurs omniprésent dans ces deux tomes. Les réactions un peu niaises de Blade sont vraiment très drôles; un roi adulé qui, face à Blade, dévoile une personnalité décalée et perverse; ou encore une Earnest qui utilise sa malédiction pour récupérer sa ligne parfaite en un instant. C’est vraiment un plaisir de lire ces deux volumes et on passe un bon moment aux côtés de nos héros.

Classroom for Heroes est vraiment un très bon manga mais il y a tout de même quelques petits bémols. Tout d’abord, on nous raconte brièvement l’histoire de Blade qui est un Brave mais nous n’avons aucune explication sur ce qu’est un Brave, comment le devenir ou encore pourquoi ils sont si particuliers. Un grand mystère entoure Blade et son état de santé. Il a perdu la quasi-totalité de ses pouvoirs face au seigneur des ténèbres mais pourquoi les a-t-il perdus, pourquoi ne les récupère-t-il pas et pourquoi le fait d’utiliser les pouvoirs qui lui restent mette sa vie en danger. Beaucoup de questions et peu de réponses qui on l’espère seront à découvrir dans les prochains tomes. Un troisième élément perturbant dans ces deux tomes, c’est le changement subite de personnalité de Earnest Flaming. En effet, la jeune femme était froide et inaccessible au début de l’histoire. Le rang et la puissance étaient importants pour elle qui ne classait les gens que par ces deux catégories. L’arrivée de Blade la fait complètement changer en très peu de temps. Même si une partie de ce renversement de personnalité peut être expliqué par l’acceptation de sa malédiction et ainsi de la disparition de sa peur de perdre le contrôle, il est tout de même étrange de voir Earnest renier complètement sa façon de penser et l’éducation qu’elle a reçue. Pour terminer, il y a énormément de fan-service dans cette série, nous dévoilant, à de nombreuses reprises, l’anatomie des héroïnes. Ce fan-service, même si il séduira un certain public, n’apporte vraiment rien à l’histoire.

Les personnages sont nombreux et très variés. Les vêtements ont également une palette très diverse ainsi que les coupes de cheveux. Cependant, le faciès des personnages est assez similaire, ce qui est un peu dommage mais on l’oublie très vite avec les personnalités très variées des héros.

Il y a de nombreux arrière-plans qui sont très détaillés. Il y a beaucoup de scènes de combats qui sont agrémentées de lignes de vitesse et d’onomatopées traduisant le mouvement ou la puissance d’une attaque mais également nous donnant une information sonore. Les différents lieux et pièces de l’école sont également très détaillés dans ces deux tomes.

Notre critique du tome 1 et 2 de Classroom for Heroes

En conclusion, ces 2ers tomes sont vraiment très beaux. Cette sortie simultanée permet au lecteur de profiter 2 fois plus de la découverte pour Blade d'une vie normale et de l'amitié. Quelques petits bémols avec beaucoup de mystères non résolus et un fan-service inutile. Mais ce que l'on retient de ces 2 premiers tomes de Classroom for Heroes ce sont de magnifiques combats, des liens d'amitié puissants et beaucoup d'humour.

Scénario80%
Dessin80%
Édition85%
Originalité85%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Humour ++
  • Amitié
  • Combats
On a moins aimé
  • Fan-service
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.