S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Saburouta
Scénariste : Saburouta
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yuri
Genre : Yuri, romance
Public : Public averti
Contenu : 177 pages
Sortie : 22 novembre 2019
Prix : 7,99 €
Statut de la série au Japon : Série terminée en 10 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

Afin de pouvoir hériter de l’école, Mei a décidé de rompre avec Yuzu et a quitté l’appartement en ne lui laissant qu’une simple lettre. Yuzu, de son côté, a décidé de respecter la décision de Mei et tente de reprendre le cours normal de sa vie. Cependant, la visite surprise de Nina et Sara va lui permettre de comprendre bien des choses…

Notre critique

Aaah, le happy end tant espéré ! Ce tome 10 clôt une première étape dans la love story Mei-Yuzu avec une recette éprouvée et réussie.

On avait laissé Yuzu en larmes mais les mois ont passé et elle a su reprendre le dessus. Suivant peut-être l’influence studieuse de Mei, la voici donc menant un quotidien de lycéenne qui évite se sortir trop souvent. Ses amies, Harumin, Nene et Matsuri sentent bien que les choses vont mal mais attendent qu’elle décide de partager cela avec elles. Yuzu pense surmonter seule son chagrin mais lorsque Nina et Sara viennent lui rendre visite à l’improviste, elles la questionnent sur l’absence de Mei. Submergée par ses émotions, Yuzu leur explique tout et, grâce à elles, prend une décision.

Elle parle d’abord à ses parents de sa relation avec Mei et espère leur soutien. Son père surtout lui apporte quelques explications sur la situation de son amoureuse. Cela renforce Yuzu dans sa décision : elle va récupérer Mei. Mais pour cela, il faut qu’elle lui parle. Et ce ne sera pas facile car celle-ci a décidé de hâter ses fiançailles.

Aidée de ses amies, Yuzu investit la propriété des Aihara pour y trouver Mei. L’explication entre les deux jeunes filles est houleuse et parsemée de larmes. Mais l’amour triomphe toujours dans le manga !

Tout est bien qui finit bien sera donc la conclusion inévitable. Le lecteur assidu trouvera peut-être, qu’après tant de drames, les choses s’arrangent un peu trop vite et facilement, à croire que Saburouta devait impérativement conclure ce premier cycle en 10 tomes… Mais l’équilibre entre le prolongement inutile d’une série et la réussite de sa conclusion demeure difficile à trouver aussi restons-en sur cette bonne impression générale du happy end.

Le trait de ce yuri diablement fleur bleue et kawai fait preuve de la même finesse et d’une fidélité de style qui ne se démentent pas. Les gros plans sur les grands visages expressifs ornés de splendides cheveux, les efforts très mode dans le choix des tenues de Yuzu, le travail léger mais suffisant des arrières plans, tout est là jusqu’au bout pour ravir les fans.

Avec la conclusion de ce tome 10, Citrus referme la page d’une jolie romance adolescence pleine de rebondissements mais finalement bien sage. Les fans ne s’y tromperont pas et seront d’autant conquis que leur couple vedette revient dès ce mois-ci dans Citrus + !

Notre critique du tome 10 de Citrus
Happy end garantit pour les fans avec un retournement de situation un peu (beaucoup) attendu... Mais une bonne fin pour une série courte.
Scénario75%
Dessin85%
Edition90%
Originalité75%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée75%
On a aimé :
  • Happy end
  • Nombreux personnages tous attachants
  • Dessin très joli
On a moins aimé :
  • Une fin sans originalité
  • Tout ça pour ça...
  • Une conclusion ouverte dans le seul but de dessiner une suite
75%Note Finale

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.