S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Actu Manga, Asada, Critique Manga, Kana, Letter Bee, Manga, Shonen,
Titre : Letter Bee
Mangaka : Hiroyuki Asada
Editeur : Kana
Collection : Shonen
Sortie : 10 janvier 2014
Prix : 6,85€
Les Bees viennent de comprendre que le soleil artificiel était une création née de la récolte du cœur des gens habitant la capitale. Face à une telle vérité, la décision est unilatérale : ils doivent contrer cette horreur. Mais comment ? Chacun aura un rôle à jouer mais il faut commencer par réunir un maximum d’informations. Pour commencer, Jiggy se propose de jouer les espions. Noir doit retrouver ses souvenirs et Garrard a son idée. De son côté, Lag sait qu’il doit retourner chez lui, à Campbell, retrouver sa tante Sabrina car il doit élucider le mystère qui entoure sa mère et le chemin vers lequel elle n’a cessé de le pousser à travers des souvenirs. Lag entame alors un nouveau voyage accompagné de Niche et de Roda. Parvenu sur place, il apprend par Sabrina le secret de sa naissance. Celui-ci est si étrange que Lag peine à l’accepter. Pourra t-il poursuivre son chemin et sa mission en sachant ce terrible secret et ce qu’il peut impliquer ?

Actu Manga, Asada, Critique Manga, Kana, Letter Bee, Manga, Shonen,

Chaque tome a son lot d’indices et cette fois encore, Asada sensei nous offre pas moins de trois éléments cruciaux pour son récit. Lag fait un pas supplémentaire vers la vérité et se rapproche de plus en plus de sa mère. On apprend enfin d’où lui vient cet ambre magique dans son œil gauche et pourquoi sa mère a disparu si brutalement quelques années auparavant. Il est heureux de constater que le petit héros a grandi, que son cœur est devenu plus fort. La candeur de Lag n’est jamais ennuyeuse ni agaçante, elle est réaliste et s’associe aisément au fait que ce héros soit un enfant.

Centré sur Lag et ces vérités, ce 15e tome laisse de côté (ou presque) l’action et les combats contre les insectarmures pour mieux développer l’intrigue et les intérêts de certains personnages secondaires. L’humour, toujours présent par petites touches, contrebalance bien la gravité de l’histoire tout en mettant en valeur certains protagonistes tels que Niche.

Le graphisme d’Asada sensei est de constante qualité, misant sur le soin apporté aux personnages, surtout les visages, leur esthétisme et leur expressivité. Les décors naturels demeurent simples, l’architecture et l’environnement des villes, maisons et intérieurs plantent l’ambiance des lieux et espaces mais sont secondaires tant l’auteur met d’abord l’accent sur ses protagonistes (il y a souvent des gros plans).
Letter Bee confirme son statut de grande série shonen, très à l’écart de ses concurrentes de part son trait et son univers, propre aux aspirations de son auteur qui, en dehors du très bon I’ll CKBC, a toujours préféré dessiner des histoires fantastiques. Kana ne s’y est pas trompé. Impression respectant les aplats sombres et la franche luminosité des blancs qui font toute l’atmosphère de ce récit nocturne, traduction soignée, jaquette glacée reprenant l’édition originale, Kana ne manque jamais d’éditer des versions françaises copies conformes des éditions japonaises.

Actu Manga, Asada, Critique Manga, Kana, Letter Bee, Manga, Shonen,

Letter Bee est vraiment une bonne série shonen, après 15 tomes, l’histoire réserve encore de beaux développement à suivre sans faute !

 Points forts : 

  • Histoire 
  • Personnages attachants et bien définis 
  • Dessins 
  • Mise en page 

Points faibles : 

  • Néant 
Verdict : Un excellent tome !!! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.